Clavier HyperX Alloy FPS RGB

Clavier HyperX Alloy FPS RGB

Dans Matériel, par Lorris le 03 octobre 2019

HyperX s’installe un peu plus fermement sur la scène de l’équipement gaming avec le clavier Alloy FPS RGB, destiné au jeu et qui a la particularité de proposer des switchs sortant de l'ordinaire.

Après notre prise en main du clavier à membrane de la marque, il était nécessaire de laisser nos doigts faire un petit tour sur l’Alloy FPS RGB, le clavier purement mécanique destiné au jeu avant tout. Tout d’abord, ne vous laissez pas berner par son nom, le clavier n’est évidemment pas exclusif aux jeux de tirs et ne fait rien « de plus » qu’un clavier mécanique traditionnel.


La première chose que l’on note, c’est le poids du clavier, souvent rassurant dans l’exercice de tests puisque synonyme de châssis stable et robuste et cela ne ment pas. L’Alloy FPS RGB, une fois sorti de sa boîte, affiche un beau poids de 1,1 kg, une finition en acier agréable au toucher et surtout très résistante. Le tout est présenté avec un design épuré et compact (13 cm de profondeur et 44 cm de largeur), ce qui n’est vraiment pas de trop lorsqu’on est installé sur des bureaux où chaque cm² compte.

HyperX Alloy FPS RGB

Le clavier est livré avec (et ce n’est pas si souvent que l’on voit ça) un câble USB détachable que l’on peut brancher en mini-USB sur le devant du clavier. Le câble compte une seconde fiche USB qui s’accompagne d’un port situé juste à côté de l’entrée mini-USB. Ne vous emballez pas, il s’agit simplement d’un port de recharge pour votre téléphone et en aucun cas il vous sera possible d’y brancher un autre périphérique, ce qui est bien dommage. Toujours du côté des petites déceptions, on notera l’absence d’un repose-poignet (le détachable étant un must) et d’une rigole de redirection du câble à l’arrière du clavier.

HyperX Alloy FPS RGB

Côté touches, l’Alloy FPS RGB propose 105 touches surmontant des interrupteurs linéaires Kailh Silver Speed, avec une force d’actionnement de 40g, un point d’actionnement de 1,1mm et une distance d’actionnement totale de 3,5mm. Changeant radicalement de formule par rapport à l’emploi des switchs MX Cherry des autres claviers, l’Alloy FPS RGB fait office de petit OVNI dans la gamme des claviers HyperX. La pression des touches est agréable au toucher, mais un peu déconcertante lorsque l’on est habitué aux claviers mécaniques optant pour des switchs plus bruyants. En effet, la linéarité des Kailh Silver Speed a pour effet d’avoir une pression silencieuse sans le bruit de déclenchement et sans la sensation de cliquetis sous les doigts. La résistance de (seulement) 40g nous ferait presque croire que l’on teste un clavier à membrane plutôt qu’un clavier mécanique. Même si la norme est maintenant bien installée, il est toujours bon de préciser que les touches peuvent supporter jusqu’à 70 millions de pressions, dispose d’une technologie anti-ghosting à 100% (le fait de dissocier pression de ligne et colonne sur le clavier et éviter l’affichage de touches « fantôme »), du mode N-Key pour le Key Rollover (pouvoir appuyer jusqu’à 6 touches en même temps) ainsi que d’un taux de transfert de 1000Hz. Pas de fantaisies au niveau des touches supplémentaires multimédia ou d’une quelconque interface sur le clavier : histoire d’économiser de la place, les éventuelles interactions avec vos logiciels de lecture multimédia se feront via les touches du clavier et la combinaison de la touche FN. C’est également de cette manière que vous pourrez rapidement allumer ou éteindre les LED RGB présentes sous les switchs.

HyperX Alloy FPS RGB

Comme son nom l’indique, et un peu comme beaucoup de claviers sur le marché, l’Alloy FPS RGB propose un éclairage LED pêchu de cinq niveaux de luminosité et d’une combinaison assez importante d’effets. Les classiques sont présents, comme la vague, la respiration ou encore l’explosion. Si vous voulez pousser un peu plus loin la personnalisation, vous pourrez carrément modifier les couleurs touche par touche et ainsi vous enregistrer différents profils selon le jeu lancé. La configuration est possible grâce au logiciel maison NGenuity, hélas pas hyper engageant en termes de finition et d’ergonomie. Vous pourrez également désactiver certaines touches lors de votre passage en mode « jeu » (Alt / Tab par exemple ou encore Alt / F4) ou encore vous préparer des macros, histoire de gagner du temps dans vos parties. Comme précisé plus tôt, le NGenuity n’est pas spécialement « user friendly » et mieux vaut y passer le moins de temps possible : une fois vos profils enregistrés, veillez simplement à ce qu’il se lance au démarrage du PC.

Entre 90 et 110€ (selon le revendeur), l’Alloy FPS RGB est un clavier mécanique agréable au toucher, silencieux, compact et bénéficiant d’une finition robuste. On regrettera, pour ce prix, l’absence d’un port USB pass-through dédié et d’un repose-poignet parfois salvateur. On aurait aimé également un logiciel un peu plus avenant avec les utilisateurs (mais on passera puisque cela concerne tous les produits de la marque). Nous conseillons donc ce clavier pour les joueurs pas totalement dépendants des switchs Cherry MX et pour qui l’absence des éléments précités n’est pas un facteur important pour considérer l’achat.

Commentaires