Casque HyperX Cloud Alpha

Casque HyperX Cloud Alpha

Dans Matériel, par Lorris le 07 octobre 2019

Fort de son succès avec le Cloud, HyperX décide de franchir encore un petit pas en avant avec l’HyperX Cloud Alpha, la version améliorée d’un premier casque qui avait reçu un bel accueil de la part des joueurs.

Une fois sorti de son emballage, le Cloud Alpha sent bon la robustesse : l’assemblage fait la part belle à l’aluminium et moins au plastique, ce qui est toujours très apprécié lorsqu’on tient le casque en main. On sous-pèse alors un appareil costaud qui n’a pas l’allure d’un « jouet », ce qui est toujours un bon premier signe. Dans sa structure, le casque est constitué d’un arceau rétractable de métal (plus de 40 cm) sur lequel est placé un coussinet de soutien pour le haut de la tête. À chaque extrémité de cet arceau se trouvent les oreillettes, dont le dos est également fait de métal, et le pourtour recouvert d’un similicuir très agréable au toucher et encore plus confortable lorsque le casque est porté. Je dois dire qu’en terme de confort, c’est l'un des tout meilleurs casques qu’il m’ait été donné d’essayer. Participant à cet effet, on soulignera l’épaisseur de ces coussinets qui permettent de s’adapter à n’importe quelle forme de tête et qui compense le manque de mobilité de la part des oreillettes. Évidemment, à moins d’avoir de (très) grandes oreilles, le casque couvre l’intégralité de vos esgourdes dont le cartilage ne sera pas endolori par un matériau inconfortable et un périphérique mal ajusté. L’isolation sonore procurée par le casque est juste comme il faut, notamment pour le genre d’usage que la plupart des joueurs ont : on ne veut jamais être totalement isolé des sons extérieurs tout en étant préservé des bruits environnants.


Le casque est servi avec un câble amovible de 90 cm dont l’extrémité se termine par une prise jack mâle qui vous permettra de connecter l’appareil à plus ou moins tout ce que vous pouvez. Sur ce câble se trouve une petite télécommande où se situe une molette de réglage du son et un bouton d’activation/désactivation du micro. En sus est fournie une rallonge de plus de 120 cm qui se termine par deux prises jack mâles, une pour l’utilisation du micro et l’autre pour l’entrée son. Cette rallonge est, bien évidemment, à destination de la carte son d’un PC fixe permettant l’utilisation du casque sur ce support. Si vous vous inquiétez par le fait d’avoir des câbles amovibles, pensez plutôt qu’en cas de défaillance, il est très facile de trouver un nouveau câble capable de remplacer l’ancien. De plus, une fois connectés au casque, les câbles sont bien robustes et ne se décrochent pas facilement, ce qui vous permet d’être plutôt serein sur vos mouvements de tête en jeu.

HyperX Cloud Alpha

Tout comme ses câbles, le micro du Cloud Alpha est aussi amovible. Alors que l’on peut regretter qu’il ne soit pas rétractable ou ajustable en longueur, le micro une fois branché tient bien en place et capte bien le son même lorsqu’il est situé plus loin, à quelques cm de votre bouche. Sur PC, les réglages facilités d’amplification du micro via Windows permettent un calibrage quasi parfait, ce qui ne devrait poser aucun problème à la quasi-totalité des PCistes. Cela peut être légèrement plus compliqué sur PS4, dont le réglage natif de la captation du micro a tendance à supprimer votre voix qu’elle considèrera comme un bruit de fond si vous laissez le micro un peu trop éloigné de votre visage. Là encore, il faut trouver le bon compromis, ce qui n’est pas toujours facile, notamment pour vos interlocuteurs. Notons également la présence d’une bonnette permettant de limiter les bruits encombrants de votre bouche (comme les « pop » quand vos lèvres se touchent et que vous articulez) ou les divers petits bruits qui peuvent venir parasiter la qualité de vos émissions.

HyperX Cloud Alpha

Enfin, au niveau de l’écoute, c’est tout simplement excellent. Que cela soit en jeu ou lors de l’écoute multimédia, le rendu sonore est précis, fin et bien rond (bien qu’un peu trop par moments, ce qui nuit légèrement à la spatialisation du son à certains moments). Le rendu du son stéréo est vraiment impeccable et le casque tire le maximum du potentiel que le hardware lui offre. C’est assez impressionnant, surtout pour ce prix. Les basses sont vraiment bien perceptibles, tout comme les aiguës et les médiums sans générer une mélasse auditive sans nuance. Non, tout est vraiment clair pour faire sortir une qualité sonore, on le redit, impressionnante pour cette gamme de casques.

Pétri de qualités, le casque HyperX Cloud Alpha l’est grandement, non sans étonnement pour un périphérique situé dans cette gamme de prix. Robuste, confortable, beau, pratique tout en émettant et recevant un son proche de l’excellence, il n’est pas difficile d’avouer que c’est l'un des meilleurs casques qu'il nous ait été donné de tester. Si vous cherchez un casque micro sous la barre des 100€, ne cherchez pas plus loin.

Commentaires