Casque Logitech G Pro X

Casque Logitech G Pro X

Dans Matériel, par Lorris le 08 novembre 2019

Logitech n’est plus un acteur à présenter sur le marché du périphérique « gaming ». Installée depuis de nombreuses années, la firme suisse maintient un niveau élevé de production en fournissant chaque année du matériel de toutes gammes tout en restant à l’écoute des joueurs. Partisans de la sobriété avant tout, le Logitech G Pro X ne déroge pas à la règle d’or de la société puisque nous avons ici droit à un périphérique très classe et loin de toutes les excentricités que l’on peut croiser dans les boutiques à l’heure actuelle.

Sorti de sa boîte, le casque respire la robustesse et les matériaux de qualité. En effet, outre l’assemblage général fait d’un plastique dur, le dos des oreillettes ainsi que les fourches de l’armature sont en métal et offrent à l’œil et au toucher le plaisir d’un casque de belle facture. Pesant un peu plus de 300 grammes, la relative lourdeur du casque est évocatrice de sa qualité et évite le terrible effet « jouet », trop souvent perçu sur les périphériques faits de plastique. Même avec ce poids, le casque n’est pas gênant une fois installé sur la tête. Les oreillettes, de taille respectable, sont équipées de coussinets en similicuir qui pourront être remplacés par d’autres en tissu. Les articulations verticales des oreillettes s’adaptent à toutes les formes de têtes et, au niveau du confort pur, on est très proche de l’HyperX Cloud Alpha que nous avons testé il y a peu de temps. Du très bon de ce côté, donc.

Logitech G Pro X

Dans la boîte, vous trouverez les éléments de connectiques permettant de faire de votre casque un appareil qui s’adapte à de nombreuses sources audio. Le câble tressé d’une longueur de 2m se termine en prise jack et peut être connecté sur un répartiteur casque/micro d’un PC ou encore sur une manette de PS4. Sur le câble se trouve une télécommande afin de gérer le volume du son ainsi que l’activation ou la désactivation du micro : un détail habituel mais absolument nécessaire. En bon prince, Logitech met également à disposition une petite carte son qui se connecte en prise jack et à partir de laquelle vous pourrez reconnecter votre casque et profiter d’un 7.1 tout à fait agréable (qui fonctionne également sur PS4). C’est une très bonne addition au paquet global puisque cela évite les éventuels bugs de connexion et autres incompatibilités de certaines cartes son sur PC. Ici, on est sûr que ça marche et c’est tant mieux. En sus de tout ça, vous trouverez aussi un câble pour vous connecter sur vos appareils mobiles. Ce dernier ne fait que 1,5m et n’est pas tressé, histoire d’être plus facilement pliable et manipulable. Il est également équipé d’un petit boîtier de contrôle à un bouton ainsi que de la possibilité de faire kit mains libres pour pouvoir l’utiliser sans avoir le micro (détachable) installé sur le casque.

Logitech G Pro X

Concernant le micro, c’est ici l'un des vrais points forts de ce Logitech G Pro X. Autant ne pas passer par quatre chemins : c’est le meilleur micro qu’il nous ait été donné de tester. En plus d’avoir une captation quasi sans faute (le micro est sensible juste comme il faut, ne prenant pas les bruits de fond), la qualité de la restitution de la voix est impressionnante, le tout en simple plug-and-play. Pour dire, j’ai même reçu quelques remarques sur Discord de mes camarades m’indiquant que mon son n’avait jamais été aussi limpide, que voulez-vous dire de plus ? Cette performance est soutenue par les traitements Blue VO !CE permettant d’ajuster davantage le timbre de la voix via le logiciel Logitech G Hub, trouvable sur leur site Internet. Le logiciel, très ergonomique et franchement beau (la finition se démarque vraiment des concurrents sur le marché), permet donc d’appliquer six effets studios à votre voix en plus de pouvoir éliminer les éventuels bruits de souffle (qui sont déjà bien diminués par la bonnette du micro), les sons sifflants, de réduire automatiquement les écarts de volume (par exemple, si quelqu’un venait à crier dans votre micro pendant une diffusion, le noise-gate permet de réduire directement le volume du bruit non prévu) et enfin une option anti-saturations. En gros, les options offertes par la technologie Blue VO !CE ainsi que par le logiciel de paramétrage vous permettent d’obtenir une qualité de diffusion largement suffisante pour le jeu, et même jusqu’à pousser pour certains usages professionnels (typiquement la voix off d’une vidéo). Sachez que vous aurez également accès à tout un tas de préréglages selon la fonction du micro : pour le coup, les joueurs pros sponsorisés par Logitech proposent leur configuration tandis que la firme a également édité quelques paramètres, à vous ensuite de toucher aux différents potards.


Au niveau sonore cette fois, le Logitech G Hub vous permettra d’activer le 7.1 Virtuel DTS Headphone : X en plus de pouvoir jouer avec un égaliseur à 5 bandes. Ici aussi, certains joueurs pros proposent leurs préréglages qui ne varient pas énormément d’un profil à l’autre. Pour le coup, l’égaliseur permet de gérer la profondeur et les contours du son. Lorsque votre configuration est terminée, vous pourrez choisir de stocker le paramétrage dans la carte son de l’appareil et ainsi la conserver, peu importe l’appareil sur lequel le casque sera branché (oui, les consoles aussi). Enfin, le logiciel vous créera un profil pour chaque application présente sur votre PC. Bien évidemment, vous pourrez isoler certains jeux et faire varier l’égaliseur selon vos préférences qui peuvent changer du tout au tout entre un FPS où le son doit être davantage réglé dans les aigus (pour entendre chaque pas adverse) et sur un MOBA qui nécessitera plus de graves et où tous les bruitages ne sont pas nécessairement mis en avant.

Logitech G Pro X

La qualité audio du casque Logitech G Pro X est, somme toute, tout à fait correcte et efficace, malgré un manque de netteté dans les aigus et une présence un peu trop forte des basses, même si ces dernières restent justes et bien toniques. On note également une légère amplification des sons médiums lorsque le casque fonctionne avec les paramétrages d’usine. On vous conseillera donc de rapidement passer par le logiciel pour atténuer les aberrations de ce côté du spectre sonore. Attention aussi, la qualité du son varie entre les différents types d’oreillettes utilisés et on constatera que la rondeur globale du son ressort bien mieux en utilisant celles en tissu que celles en similicuir. Allez savoir.

Logitech G Pro X

Pour du matériel dont le tarif ne dépasse pas les 130 euros, le Logitech G Pro X est un casque satisfaisant à tous points de vue. En plus d’être solide, confortable, ergonomique et de proposer une qualité du micro qui dépasse largement nos espérances (merci le Blue VO !CE), la qualité sonore n’est pas en reste. Malgré quelques soucis sur les médiums, le périphérique propose un son bien équilibré et dont le paramétrage, via l’excellent Logitech G Hub,  pourra satisfaire les plus réticents.

Commentaires