Test de l'HyperX Clutch Wireless Gaming Controller

Test de l'HyperX Clutch Wireless Gaming Controller
Partager
HyperX présente aujourd’hui la HyperX Clutch Wireless Gaming Controller, une manette qui imite l'excellente ergonomie d'une manette Xbox tout en ayant la polyvalence nécessaire pour être une manette mobile et PC.
Le contrôleur Android HyperX Clutch a été présenté au CES 2022 et avait tout de suite sauté aux yeux des connaisseurs : jamais une manette itinérante Android ne s’était autant rapprochée de l’ergonomie d’un vrai pad de Xbox. Qu'en est-il des sensations une fois l’objet entre nos mains ? C’est confortable et, surtout, familier.

HyperX Clutch Wireless Gaming Controller

En effet, les personnes habituées à une manette Xbox moderne se sentiront à l’aise, les seuls changements se situant au niveau des poignées et du revêtement texturé imposé de chaque côté ainsi que les gâchettes plus allongées à l’arrière. Les poignées permettent notamment de pallier au poids du téléphone qui, une fois installé, vient déséquilibrer le tout vers l’avant. Cela permet de maintenir une bonne prise sur la manette et éviter de glisser. Les gâchettes s’enclenchent facilement et leur forme termine par un retour pour garantir une meilleure accroche de vos doigts. À la manière des poignées texturées, cela évitera que vos doigts ne glissent facilement.

HyperX Clutch Wireless Gaming Controller

On notera la présence de la croix multidirectionnelle dont toutes les touches sont solidaires et pas séparées comme on pourrait le voir sur une manette de PlayStation. Cela pourrait être un détail pour certains, mais pour les joueurs de jeux de combat, cela fait une sacrée différence. En effet, l’utilisation de coups spéciaux nécessitant les diagonales de la croix multidirectionnelle sont beaucoup plus faciles à utiliser dans ce contexte. Les joysticks présentés ici ont une texture agréable et sont très légèrement plus resserrés que les joysticks d'une Xbox. Si cela pourra faire grimacer les joueurs aux grandes mains, cela donne toutefois l’occasion d’être plus précis dans les petits mouvements. On note également la présence d’un bouton « Turbo », ce dernier peut être attribué à des boutons individuels pour émuler des pressions répétées sur les boutons (parfait pour un futur Track & Field). Il manque toutefois un bouton permettant d’utiliser les fonctions de partage qui sont maintenant légion un peu partout.

HyperX Clutch Wireless Gaming Controller

Un des points forts de cette HyperX Clutch Wireless Gaming Controller est son adaptabilité aux différentes configurations de jeu que vous pourriez avoir. En effet, la manette est pourvue, à sa base, d’un interrupteur pouvant se glisser sur trois fonctions : Bluetooth, filaire (câble fourni) et 2,4 GHz (un dongle de connexion est également fourni). En effet, vous pouvez passer en un clin d’œil de votre téléphone ou tablette ou vers un PC. Il vous suffit d’appuyer sur le bouton d’accueil de la manette après avoir changé le bouton de place pour voir la manette immédiatement s’adapter. Le tout se fait sans attendre et pour le contrôle de manière générale, sans latence détectée. Sur le haut de la manette, vous trouverez une fente qui permet d’accueillir un « clip » polyvalent, car il peut être utilisé à la fois pour tenir un téléphone tout en étant attaché à la manette ou plié et utilisé comme un support pour jouer sur une table. Evidemment, ce clip possède des ressorts qui permettent d’étirer sa prise afin d’y insérer un téléphone de taille plus que correcte (un Google Pixel 6 Pro avec sa coque y passe facilement sa carrure, mais le clip reste toutefois trop petit pour un Galaxy Fold par exemple). Aussi, l’intérieur du clip dispose d’une surcouche molle et légèrement incurvée, de sorte que les téléphones avec différents emplacements des boutons de volume ne verront pas ces derniers constamment pressés lorsqu'ils sont dans le support.

HyperX Clutch Wireless Gaming Controller

La manette est livrée avec une batterie rechargeable intégrée de 600mAh et dispose même de LED d'alimentation sur la face avant, ce qui permet de savoir facilement quand les batteries de la manette sont faibles et qu'il faut les recharger. Le site officiel indique une durée de vie de la batterie de 19h, ce qui semble coller avec notre expérience pour le moment. Il y a un simple port USB Type-C sur le dessus, adapté à la plupart des chargeurs. 4 LEDs donnent les principales informations nécessaires pendant l’utilisation de la manette, à savoir : s’il elle est en marche, sur quelle fonction elle est positionnée et son niveau de batterie. Attention toutefois, la luminosité est bizarrement élevée et il est assez difficile de jouer dans le noir sans être distrait par la lumière dont on aurait aimé pouvoir réduire la puissance.

HyperX Clutch Wireless Gaming Controller

Sachez enfin que la manette n’est supportée par aucun logiciel, ni de la marque, ni d’un éventuel software tiers. Le NGenuity n’est donc pas mis à contribution ici et la cerise sur le gâteau aurait été de pouvoir reconfigurer les touches à notre manière. Mais bon, pour son prix, la HyperX Clutch Wireless Gaming Controller fait figure d’indispensable sur le marché, et c’est déjà très bien.

HyperX Clutch Wireless Gaming Controller

Ne passons pas par quatre chemins, la HyperX Clutch Wireless Gaming Controller est l'une des meilleures alternatives du marché en ce qui concerne le contrôle de jeux en itinérance. Proposant des sensations proches d’une manette de Xbox, elle vous permettra de jouer sur quasiment n’importe quel support (téléphones/tablettes) Android. Son dongle ainsi que sa connectivité câblée lui permettent également d’être mise à profit sur un PC et de passer de l’un à l’autre sans latence, ni galère de connexion. La manette en elle-même est un bel objet robuste et facile à transporter. Cependant, dans un monde idéal, pour 60 euros on aurait également aimé pouvoir reconfigurer les touches via un logiciel, bénéficier d’un bouton de partage de contenu ou encore avoir une connectivité sur les produits Apple.
16 juin 2022 à 17h07

Par Lorris

Gribouillé par...

Lorris

Lorris

Fin limier du mot

Jean-Claude Van Damme au corps, Jean-Claude Dusse dans la tête. C'est parfois l'inverse.

Twitter : @Yolorris

Revenir en haut