Preview : eXtreme Gravity Racing Association

eXtreme Gravity Racing Association - Gamecube

Genre : Course

Date de sortie : Septembre 2003

Genre
Course
Date de sortie
Septembre 2003 - France
Edité par
Acclaim Entertainment
Disponible sur
Gamecube, Xbox
Parfois appelé
XGRA
Site officiel
Site officiel

Parce qu'on est toujours de grands gosses et qu'on adore jouer à de jeux débiles, Acclaim a pensé à nous (et aussi à son porte-feuilles) en sortant un nouvel épisode de la série des Extreme-G. Mais attention, pour faire djeunz et décontract', le géant marketing a renommé le titre en XGRA, ce qui signifie Extreme-G Racing Association, titre tout de même beaucoup plus difficile à mémoriser qu'un simple "XGRA".

 
 
D'après des études marketings menées habilement par de très grands commerciaux (moi et Mefyl, hier, 4 heures du mat' sur MSN), on en est arrivé à la conclusion : si on veut un HardGamers encore plus puissant, il faut prendre les lecteurs pour des cons. Heu oui non hey ! Ne partez pas bon sang ! En fait, je voulais dire qu'en fonction de l'offre et de la demande, de l'action côtée en bourse et des aléas d'un marché très juteux, tout cela combiné à un public exigent et à une cible tendance, oui ben bref, j'vais vous faire un résumé de la série des Extreme-G.
 

Le petit résumé

Il s'agit de jeux de course futuristes à bord de motos (oui oui bon, elles se rapprochent plus de vaisseaux spatiaux genre Wipeout et F-Zero que de vraies motos). Les deux premiers épisodes sont sortis sur N64 et le dernier sur PS2 et NGC. C'était court comme résumé, mais bon, rien à dire de plus.
Le principe du jeu est fort simple puisqu'il s'agit de finir premier. Tâche pimentée par la présence de divers bonus et turbos. Côté modes de jeu, vous avez un mode arcade, un mode carrière et un mode multijoueur. Enfin, chaque pilote que vous pourrez choisir a ses propres qualités et ses faiblesses, et il est possible de régler son bolide.
 

Le gameplay

Côté gameplay, cette nouvelle version ne s'annonce pour l'instant pas terrible... En effet, les véhicules ont tendance à "trembler" et on essaie de viser comme on peut la piste, un coup trop à gauche, un coup trop à droite... Le stick analogique serait-il trop sensible ou les motos trop légères ? Un peu des deux à mon avis. L'IA a l'air pourrie aussi : on double, on tire, mais on a l'impression d'être un spectateur à ses yeux, et non un autre joueur comme les autres véhicules pilotés par l'IA, dans le genre Gran Turismo.
Enfin, les circuits sont originaux et sont tortueux, peut-être même un peu trop vu le gameplay actuel et une sensation de répétitif semble vite se dégager.
 

L'enrobage graphique

Concernant le graphisme, le jeu ne casse pour l'instant pas trois pattes à un canard, et ne le fera sûrement pas lors de sa sortie. Mais bon, côté fluidité, le jeu s'en sort avec tous les honneurs : ça va vite et ça ne rame pas.
Le gros problème pour l'instant, c'est le manque évident de charisme que dégage le soft : les véhicules sont vraiment moches (et ne ressemblent pas à des motos), l'interface est laide et les environnements ont déjà vus et revus des centaines de fois...
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

Difficile aux développeurs de redresser la barre d'ici la rentrée, étant donné les nombreux défauts encombrant le produit. Ne serait-ce pas le Extreme-G de trop ?

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires