Des trojan sur les consoles portables

Des trojan sur les consoles portables

Dans Actu , par NKB le 26 octobre 2005 à 14h24

Tomber dans le piège des trojans en téléchargeant des vidéo porno, c'est arivé à presque tout le monde sur internet. Mais ce qui est moins évident en revanche c'est lorsque les trojans s'intéressent à votre console portable, que ce soit la PSP ou la DS. Le nouveau terme employé par les américains c'est le "brick". Le principe est simple. Vosu trouvez un fichier intééressant pour votre PSP qui vous promet de faire tomber les défenses de Sony pour permettre de jouer aux jeux piratés, et paf vous le téléchargez sur votre PSP. Après application du fichier et un message comme "Fuck You!", vous vous rendez compte que vous vous êtes fait avoir. Ce que ce fichier fait en revanche, c'est supprimer quatre fichiers clés qui permettent à votre PSP de respirer : call sceIoRemove("flash6:/vsh/etc/index.dat") call sceIoRemove("flash6:/kd/loadcore.prx") call sceIoRemove("flash6:/kd/loadexec.prx") call sceIoRemove("flash6:/kd/init.prx") Et voilà, le travail est fait, votre PSP ne s'allumera plus. Et, c'est la même chose pour la Nintendo DS, mise à part la forme. On ne vous promet pas des jeux à gogo mais du contenu porno sur votre DS. Et ça marche. Les gens se font avoir, les gens pleurent sur leur écran tactile. Fallait y penser avant On rit, on rit, mais sachez que l'équipe de F-Secure se penchen sur la question. Ils ont d'ailleurs réalisé une vidéo avec la PSP brickée en direct. Symantec se penche plus sérieusement en mettant à jour la liste des trojan et en y ajoutant celle de Trojan.PSPBrick dans les menaces à catégorie 1. Si vous possédez donc une console portable, faites attention à ce que vous télécharger tout de même, on sait jamais, un trojan peut en cacher un autre.

Commentaires