Pendant ce temps là...

Pendant ce temps là...

Dans Finances , par Jivé le 07 février 2006 à 23h06

Du côté du bizness... Ma foi, ça se passe bien. On commence avec Take Two, qui se la pète en exhibant fierement ses rachats, avec tout d'abord celui d'Irrational Games pour 10 millions de dollars, puis d'Indie Built (développeurs d'Amped et Amped 360 appartenant à Microsoft avant). Les désormais obèses de chez Take Two tiennent à rappeller également les achats du début d'année avec le très lourd Visual Concepts et sa filiale Kush Games, pour 32.2 millions de dollars. Autant vous dire que quand les ricains y vont, c'est pas dans la dentelle. En fait, tout ceci sert à dire au final que l'année fiscale à donner à l'éditeur une coquette somme de 1.2 milliards de dollars. Non contents du score, ils annoncent fierement que le décompte n'est pas encore totalement effectué. Du côté de THQ maintenant, le troisième trimestre de l'année fiscale annonce de bons chiffres également puisque les le chiffre d'affaire s'établit désormais à 357,8 millions de dollars, soit environ 50 de moins que l'année dernière. Toujours plein d'humour, ils annoncent que ces résultats sont surtout dûs aux "hits" qui ont dépassés le million durant ce trimestre : Bratz, Bob l'Eponge : Silence, on tourne ! et Les Indestructibles : La Terrible Attaque du Démolisseur... que de jeux intellos ! Ah non, il y a quand même WWE SmackDown ! Vs. RAW 2006 a deux millions et demie. En plus de celà, mais je vous l'ai annoncé dans une news précédente, quelques anciens ont fondé la filiale Kaos Studios, qui planche déjà sur des jeux next-gen. On continue notre tour d'horizon avec les chiffres d'Activision, qui eux aussi essayent de combler les ventes en baisses à cause des next-gen. Pas très fiers, les américains annoncaient un chiffre d'affaires de 816,2 millions de dollars, soit 20% de plus que l'année dernière, mais bien en dessous des espèrances. La médaille revient à Call of Duty 2, qui a joué dans la balance. Enfin, on finit avec VU Games, la filiale des maîtres du monde Vivendi Universal, qui ont déjà la moitié de la planète. Pour VUG : Le dernier trimestre leur a offert la somme ridicule de 641 millions d'euros. Pour VU : 5,479 milliards (oui, là c'est "milliards", on parle de VU je vous le rappelle) d'euros, beaucoup mieux que les autres trimestres. En tout cas, pour l'année fiscale, même si Vivendi Universal Games est en baisse de 7,2% de son chiffre d'affaires, la société remercie surtout les 5,5 millions d'autistes qui ont joués à World of Warcraft de Blizzard et qui ont fait exploser les recettes de VUG (+ 34%). Des chiffres qui donnent mal au crâne, mais qui permettent de dire que l'industrie du jeu vidéo, en comparaison à celui du disque, est plutôt en bonne forme. Message adressé aux filiales de la musique : le téléchargement légal à quelques centimes d'euros, ça nous aidera tous.

Commentaires