Vivendi, Activision et Blizzard pour le prix d'un cacolac

Vivendi, Activision et Blizzard pour le prix d'un cacolac

Dans Finances , par NKB le 03 décembre 2007 à 19h55

« L'argent c'est bon et tout ceux qui disent le contraire sont pauvres, et c'est bien fait » disait un jour ce sage prophète répondant au doux nom de Raël. Et il a raison, l'argent c'est bon. C'est si bon, qu'il vous permet de manger, de boire, de dormir et même, en ce qui nous concerne, de pouvoir jouer. Mais l'argent n'est pas fait que pour ça. C'est aussi fait pour racheter des parts d'entreprise, les faire fusionner. C'est ce qui est arrivé hier à Vivendi, Activision et Blizzard. Pour une transaction d'environ 19 milliards de deullaaars, Activision Blizzard est né ! Si je vous parle de ça, c'est tout simplement parce que les choses vont un peu changer pour nous joueurs. Certes on aura peut-être plus de jeux, mais on les aura sans doute d'une qualité moins soignée que ce qui se fait actuellement chez les éditeurs cités. Après l'annonce de cette fusion, viennent les annonces des projets. Si on n'a pas encore de nouveaux titres inédits, on est sûr à présent de confirmer le développement de Guitar Hero IV, Call of Duty 5, de nouveaux épisodes de James Bond, sans oublier les fameux Tony Hawk. De plus, Robert Kotick, patron de Activision, annonce non sans fierté que la firme sortira des franchises à la sauce Electronic Arts, en sortant un jeu tous les ans et en l'exploitant jusqu'à la moelle. Quel avenir pour le jeu vidéo après tout ça ? Bon, je vais me chercher un cacolac, moi. www.activisionblizzard.com

Commentaires