6 bizarreries (avec de vrais morceaux de folie ordinaire dedans)

6 bizarreries (avec de vrais morceaux de folie ordinaire dedans)

Dans Actu , par Razhiel le 05 décembre 2007 à 22h22

Dailybits vient de publier un Top 6 des évènements les plus glauques et étranges liés au jeu en ligne, classement réalisé par ses propres soins, mais qui vaut son pesant de cacahuètes si vous êtes amateurs de faits divers (voire même pas). 6 - La peste de World of Warcraft Quelques mois après le lancement du MMORPG de renom, Blizzard a dû transformer ses équipes de maintenance en véritables bénévoles de la Croix Rouge. Le développeur sus-nommé avait en effet incorporé un nouveau maître de donjon qui possédait la capacité d'infliger une maladie contagieuse et mortelle aux joueurs, supposée temporaire. Le pépin, c'est qu'un vilain bug empêchait cette maladie de disparaître. De nombreux joueurs sont donc allé infester les villes et contaminer d'autres ouailles. Après une centaine de morts, des zones de quarantaine et une poignée de jours de galère, tout est redevenu normal dans l'univers dont on ne revient jamais. 5 - La police belge en patrouille sur Second Life Les services de sécurité du plat pays qui est notre voisin ont en effet investi le monde de Second Life et y ont patrouillé pour débusquer les auteurs de viols virtuels. Si si, c'est possible et il paraît que c'est traumatisant. Les victimes ne connaissaient pas la salvatrice méthode du Alt+F4 sauvage. 4 - Interpellé pour vol de contenu virtuel Un adolescent de 16 ans visiblement assez futé pour subtiliser des mots de passe d'autres joueurs sur Habbo Hotel (sorte de Second Life du pauvre, lui même parent pauvre d'un MMO assumé) a été arrêté pour avoir volé l'intégralité des fournitures des chambres de ses victimes. Ces objets s'achetant avec de la monnaie réelle, cela tombait sous le coup de la loi. Le bougre en avait "emprunté" pour près de 6000$. 3 - Victime de World of Warcraft Une joueuse du MMORPG dont nous parlions plus haut est morte d'épuisement en 2005 après trois jours de jeu non-stop. Des funérailles virtuelles ont été organisées sur le serveur sur lequel la jeune "Snowly" opérait. Où va le monde? 2 - On en veut à mon GunBound Quatre jeunes brésiliens ont eu la brillante idée de capturer un des joueurs les plus haut placés du classement de Gunbound pour lui soutirer ses identifiants et mots de passe et revendre son compte à qui-en-voudrait. Le joueur s'est montré moins loquace que prévu. Ils le relachèrent et furent arrêtés peu après. "Queres um tabefe, moleque?" 1 - Justice is done C'est un joueur chinois de Lengend of Mir 3 qui remporte la palme de l'aliénation pour avoir poignardé et ainsi tué un de ses amis qui avait revendu une épée très rare sans le consulter. L'auteur du crime voulait faire justice lui-même, puisque la police ne s'occupe pas du vol de biens virtuels. A 41 ans, cet habitant de Shanghai a été condamné à mort. Si après tout ça il est nécessaire de répéter "à consommer avec modération", je préfère me pendre. Quoique. Je prendrais pas non le risque de rentrer dans ce Top 6.

Commentaires