Passe moi l’Sell, Pegi

Passe moi l’Sell, Pegi

Dans Finances , par Jivé le 06 novembre 2009 à 17h51

Depuis quelques semaines, vous les avez vus. Ces petits logos de couleurs qui arborent toutes les jaquettes de jeux vidéo sur notre territoire. Ne faites pas les innocents, vous vous êtes même demandé pourquoi les traditionnelles vignettes grises ont été remplacées par ces patchs colorés. En fait, pour pas grand-chose, si ce n’est taper dans l’œil des consommateurs et montrer tout de suite la catégorie d’âge de l’utilisateur. Bref, le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) qui défend les intérêts des éditeurs de jeux et l’image de l’industrie sur nos vertes prairies, supporte la norme de classification européenne PEGI, qui vient de lancer ce nouveau code couleur intitulée PEGI 2.0. Du coup, comme presque partout dans l’Europe, la France est passée aux macarons de couleur. Les catégories 3 et 7 ans sont en vert, 12 et 16 en rose et 18 en rouge : enfants, ados, adultes. Une série de logos concernant le contenu du jeu est conservé (Violence, Gros mot, Peur, Teneur sexuelle, Jeux de Hasard, Stupéfiants, Discrimination) avec un peu connu : « Online Gameplay » (??) qui, à côté des autres, fait d’ailleurs un peu tâche. (« Merde, je ne vais pas acheter ce jeu à mon gosse de 16 ans, on peut jouer en ligne avec… Je préfère qu’il continue à visiter des sites porno tout seul »). Bref, après cette bonne action, SELL annonce sa participation à la réalisation du site PédaGoJeux (www.pedagojeux.fr), site d’information sur l’usage des jeux vidéo. Un beau site de sensibilisation plein de clichés magnifiques qui sont quelques fois tempérés, d’autres fois affirmés. Le psychologue Mickaël Stora, sur ce site, explique par exemple « que, par essence, le jeu vidéo est un espace d’émergence des pulsions agressives. Mais cela doit sans doute être vu comme un moyen pour l’enfant de supporter les frustrations et les tensions accumulées dans la journée. Lorsqu’un parent jette un regard distrait sur l’écran, il peut ainsi s’émouvoir d’assister à ce qu’il qualifiera de violence et de transgression. Mais en jouant réellement avec son enfant, il est plus probable qu’il intègre également ce que le jeu peut apporter à l’enfant. » Merci professeur. Encore une fois, aux utilisateurs de découvrir ce système et d'en faire bon usage.
Enfin, depuis le mois de septembre 2009, la présence d'une petite vignette PEGI OK verte sur un site web, sanctionne la bonne tenue d'un site au contenu épuré de choses illégales, choquantes, de liens indésirables vers des sites dangereux, avec protection de mineurs. Les jeux en ligne ne sont pas en reste. Ceux de moins de 250 Mo qui ne représentent aucun élément nuisible pourront obtenir ce même label PEGI OK, indiquant qu’un enfant de tout âge peut jouer sur internet sans aucun danger.

Commentaires

A propos de...

Divers

Divers - PC
Support
Genre
Tout ce qui peut apparaitre sur GH...
Voir la fiche