Aperçu de Star Trek Online

Aperçu de Star Trek Online

Dans Actu , par JoKeR le 30 novembre 2009 à 01h51

Le 2 février prochain sortira sur nos consoles et PC Star Trek Online, un MMO reprenant l'univers de la célèbre série aux oreilles pointues. L'histoire prend place, pour les connaisseurs, 22 ans après l'explosion de la supernova. Vous aurez le choix entre deux factions ennemies : la Starfleet et la Klingon Force. Vous incarnez un capitaine de vaisseau et menez votre barque tant bien que mal dans un monde cruel. Il y a deux modes de jeu. Le premier vous place à l'intérieur de votre vaisseau. Celui-ci, customizable à l'extrême, semble offrir une stratégie intéressante pour ses combats. Prenons un vaisseau cruiser, celui-ci dispose de plusieurs sièges, par exemple l'ingénierie, les armes etc... En tant que capitaine, vous devrez donner des ordres à votre équipage en fonction du rôle de chacun. EQUIPAGE ! CA SENT LE PATE ! DEPLOYEZ L'EMERGENCY SHIELD ! Ceux-ci ont bien sûr différents avantages et inconvénients. Si vous prenez un vaisseau rapide, il se peut que vous soyez plus difficile à toucher. Si vous décider d'être plus puissant, il vous faudra miser sur le bouclier pour résister aux tirs ennemis. L'autre mode de jeu se déroule à pied sur la terre ferme, loin des pluies d'astéroïdes et autres tempêtes spatiales (oui, je sais que ça n'existe pas). Vous êtes un groupe de 5 aventuriers. Vos amis peuvent vous rejoindre, ramener leurs troupes, mais votre comité d'aventuriers ne devra jamais dépasser les doigts de la main. Ici comme à bord du vaisseau, chacun devra avoir sa spécialité, et il faudra donc composer avec ingéniosité votre groupe. Les fans apprécieront la position de tir typiquement rétro que prennent les héros pour descendre leurs opposants. En cas de mort d'un coéquipier, vous pourrez lui effectuer un massage cardiaque et reprendre l'aventure directement avec lui après (contrairement à un WoW où vous courrez après votre cadavre sous forme de fantôme). Vous devrez remplir différents types de missions au cours de vos aventures, des annexions pures et simples de planètes rebelles à l'exploration et la recherche. Les développeurs ont à tout prix cherché à éviter les missions balourdes bien connues telles que "aller tuer 10 rats et revenez m'amener leurs queues", et se sont ainsi énormément basés sur les épisodes de la série pour constituer les scénarios des missions. En dehors du gameplay, nous avons pu tester le générateur de personnages très bien géré. Une fois votre race choisie, les possibilités de morphing sont assez impressionnantes, et on peut rapidement se créer un personnages unique à tous points de vue. Le corps est disproportionnable à souhait, le choix des fringues honorable, ce qui donne lieu à des créations plutôt désopilantes pour peu qu'on s'y penche un peu. L'espace devrait se doter sous peu d'une population curieusement gaulée quand le jeu sortira. Un générateur d'avatar poussé donc, alors que pour le moment, les vaisseaux offrent 16 configurations différentes. De ce que nous en avons vu, Star Trek Online s'adressera en priorité aux grands fans de la série qui retrouveront énormément de références à leur programme et auront enfin un jeu permettant de se balader dans ce riche univers. S'il ne semble pas magnifiquement réalisé, Star Trek a l'avantage de proposer deux modes de jeux différents dans un MMO, et ce dans un background que de nombreux inconditionnels attendent. Wait and see d'ici février pour savoir ce que Star Trek a dans le ventre. Longue vie et prospérité.

Images de Star Trek Online - PC

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires

A propos de...

Star Trek Online

Star Trek Online - PC
Supports
Genre
MMORPG
Date de sortie
05 février 2010 - France
Développé par
Cryptic Studios
Edité par
Cryptic Studios
Voir la fiche