Final Fantasy XIII, l'interview

Final Fantasy XIII, l'interview

Dans Interview , par JoKeR le 13 février 2010 à 01h10

Il y a quelques jours, Motomu Toriyama (producteur et scénariste de Final Fantasy XIII) et Yoshinori Kitase (producteur et directeur du projet), étaient de passage à Paris. GameHope s'est donc rendu à une "table ronde", c'est à dire un entretien en compagnie de plusieurs autres médias avec ces deux pointures du monde du jeu-vidéo. Oui, un petit peu comme quand Nicolas Sarkozy se fait interviewer par des journalistes à l'Elysée, avec un de chaque chaîne pour éviter les jaloux. On remercie chaleureusement nos amis deXbox-Mag.net ceux-ci ayant eu l'amabilité d'assurer la traduction de l'interview en français, nos deux amis ne parlant que japonais et leur traducteur anglais. - Nous aimerions avoir votre ressenti sur le titre, maintenant qu’il est disponible Ce fut un projet épique qui aura duré 5 ans et manifestement les premiers résultats des ventes au Japon montrent que c’est un succès. Désormais les ventes approchent les deux millions avant de s’exporter en Occident en mars où nous avons également beaucoup d’attentes. - Nous savons tous que ce Final Fantasy XIII et un jeu très linéaire, est-ce un choix ? Les caractéristiques de Final Fantasy XIII ce sont ses villes futuristes, l’univers est complètement nouveau et le système de combat également, dans la première partie du jeu nous invitons le joueur à comprendre les mécaniques de cet univers et des personnages, alors oui ça peut paraître troublant mais c’est un choix positif. C’est exactement comme la Seine, droit et beau, qui suit toujours un même chemin. - Quel a été le plus gros challenge pour ce Final Fantasy XIII ? Faire de plus beaux graphismes ? En développant le titre, la chose qui nous paraissait très importante c’était de donner une expression aux personnages en se concentrant sur le mouvement des yeux, de leur bouche afin qu’ils aient tous des expressions uniques. - Au regard du développement, qu’auriez vous fait différemment ? Peut être aurions-nous dû le faire moins linéaire, mais... Non c'est une blague (rires) En fait, beaucoup de fonctions que nous avions ajouté ont dû être retirées au final car les différents testeurs les ont trouvées trop difficiles et déconcertantes. J’espère que c’est le bon choix pour ce jeu, mais le futur nous le dira. - C’est le premier Final Fantasy développé pour la console Microsoft, quelles réactions attendez-vous de la communauté Xbox ? Evidemment, il nous faut « attendre et voir », mais ma conception des joueurs Xbox est qu’ils ont tendance à préférer les jeux online, les FPS et les RPG. Enfin, ce que je veux dire, c’est que Final Fantasy est un RPG après tout, et nous avons donc souhaité leur donner la chance de jouer à ce jeu. Mais Final Fantasy n’est pas un RPG typique, il ne suit pas la même voie que les autres, nous avons par exemple ajouté beaucoup d'éléments d’actions. - Quelle est votre inspiration pour créer les mondes de Final Fantasy ? En fait, nous avons toujours voulu créer un univers original, c’est pourquoi nous n’avons jamais tiré directement notre inspiration de divers films ou animations. Au contraire : l’un des mondes de Final Fantasy XIII qui est appelé Cocoon est très futuriste et sa conception par notre équipe a été réalisée dans les moindres détails de telle façon à la rendre très pertinente pour les joueurs. - Si vous deviez donner un sous-titre à Final Fantasy XIII, ça serait lequel ? (long silence) Heu... Linéaire ? Non non je plaisante (rires), c'est une question à laquelle nous devons réfléchir. - Je trouve que le système de combat est plutôt difficile. Pensez-vous donc que FFXIII se destine à un public large ou uniquement aux hardcore gamers ? Cela dépend dans quelle partie de l’histoire vous jouez. Mais le jeu a été conçu pour que le joueur puisse apprendre les différents éléments du jeu durant les niveaux. Mais si vous jouez le jeu et que vous accrochez, vous comprendrez comment il fonctionne sans difficulté. Il existe de plus une fonction « recommencer » qui vous permet de recommencer encore et encore jusqu’à ce que vous gagniez le combat. Enfin, le système de combat de Final Fantasy XIII est effectivement très différent de celui d’autres RPG. Dans beaucoup d’autres jeu, il suffit de marteler les touches pour réussir un combat. Nous avons donc voulu utiliser un système où le joueur doit utiliser son cerveau et être très tactique pour vaincre. Donc, dans un sens, si vous avez trouvé le système de combat difficile, c’est que nous avons atteint notre but. - Dans une interview, vous expliquez que la franchise Final Fantasy devrait passer une nouvelle étape, de quelle étape s’agit-il ? (rires) Je n’ai pas exactement compris la question… Mais quand nous regardons l’industrie du jeu vidéo, la structure du jeu, nous pouvons voir qu’ils sont en perpétuelle évolution, et ceci très rapidement. Nous avons récemment acquis EIDOS et nous encourageons les différents studios à être de plus en plus efficaces, à vraiment suivre ce mouvement. Je pense que c’est ce que j’ai voulu dire en parlant d’étape. - En tant que « maitre » de l’univers heroic-fantasy, qu’avez-vous pensé du film Avatar et pensez-vous qu’il faille intégrer la 3D aux jeux vidéo ? En fait, je suis allé voir récemment Avatar, et j’ai pensé que l’univers était très proche de celui que nous avons créé dans les jeux Final Fantasy. Les industries du cinéma et du jeu vidéo travaillent en réalité « ensemble », c'est-à-dire qu’elles évoluent dans le même sens, et qu’elles communiquent , pour peut-être que les technologies de l’une soient également celles de l’autre. Concernant la 3D, nous n’avons pas de projet particulier pour le moment. Mais lors de la sortie d’Avatar en décembre au Japon, nous avons créé deux mini versions du trailer de Final Fantasy XIII, en 3D, qui étaient projetées avant la diffusion du film dans certaines salles de cinéma. - Pensez-vous que les japonais restent les « maîtres » dans le développement des jeux vidéos, ou plutôt les américains ? Je pense que les industries japonaises et américaines ont différentes attentes. Il y a eu effectivement beaucoup de jeux issus de l’industrie américaine pour les consoles HD que sont la 360 et la PS3. Donc oui, peut-être que les japonais sont un peu en retard sur le développement de jeux pour les consoles HD pour le moment. Mais en même temps, il existe d’autres types de consoles, comme la Wii ou la DS pour lesquelles l’industrie japonaise a développé de nombreux jeux. On ne peut donc pas dire qu’il y ait un seul et unique « maître » du jeu vidéo, mais plutôt plusieurs « maîtres » sur plusieurs plans. Concernant celui des consoles HD, au Japon, la 360 et la PS3 n’ont pas connu la popularité et l’engouement des joueurs de façon très rapide et fulgurante contrairement aux marchés occidentaux où leurs ventes ont explosé dès le début. C’est pourquoi les développeurs japonais ont tout d’abord hésités pour investir sur ces consoles. Mais depuis que nous avons sorti Final Fantasy XIII en décembre sur PS3, les ventes de la consoles ont fortement augmenté. Nous espérons donc que d’autres développeurs et toute l’industrie japonaise suivra cette voie et continuera d'investir pour les consoles HD. - Travaillez-vous toujours sur Final Fantasy Versus XIII ? Il faudra être encore un peu patient pour avoir de plus amples informations, mais sachez que le développement de Final Fantasy Versus XIII a vraiment repris depuis que nous avons terminé Final Fantasy XIII, et que beaucoup de designers et d’artistes graphiques sont de nouveau sur le projet Final Fantasy Versus XIII.

Images de Final Fantasy XIII - PS3

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires

A propos de...

Final Fantasy XIII

Final Fantasy XIII - PS3
Supports
Genre
RPG
Date de sortie
09 mars 2010 - France
Développé par
Square Enix
Edité par
Square Enix
Voir la fiche