Portal 2 : aperçu et interview

Portal 2 : aperçu et interview

Dans Interview , par SiMouth le 24 janvier 2011 à 10h57

La semaine dernière nous avons mis la main sur quelques prochaines sorties d’Electronic Arts présentées ensemble à la presse. Parmi celles-ci, le très attendu Portal 2, faisant suite à un premier épisode sous forme de test qui a eu bien plus de succès que ses développeurs ne l’auraient cru. Plus exactement, c’est le tutoriel du mode 2 joueurs que l’on a pu essayer, en présence du scénariste Chet Faliszek à qui nous avons pu poser quelques questions. Le titre reprend bien sûr les éléments de gameplay du premier Portal, en lui apportant quelques améliorations : si peu, mais tellement à la fois ! À deux, chacun contrôle deux portails, ce qui permet de complexifier les salles. Les joueurs sont tantôt séparés, tantôt réunis, chacun faisant progresser l’autre en activant des mécanismes de son côté. Une option a été ajoutée pour le jeu en ligne où les joueurs ne peuvent pas communiquer : une épingle pour indiquer à votre équipier où regarder. Au niveau des actions des personnages, c’est tout ce qu’on a vu de neuf ! Et ça suffit à renouveler le principe. Bien sûr ce n’est pas la seule évolution, et on n’a certainement pas tout vu puisqu’il ne s’agissait que du tutoriel. Parmi les nouvelles interactions avec le décor, on peut désormais contrôler un laser similaire à celui des sentinelles. Non pas avec une arme, ce serait trop simple, mais avec un cube miroir qui redirige un rayon sortant du plafond. Il faut ainsi lui permettre de se diriger correctement en déplaçant le cube et en plaçant des portails aux bons endroits pour activer tous les interrupteurs en même temps. On peut même faire exploser son collègue avec si l’envie nous en prend, mais c’est vraiment pas sympa. Pour compléter cet aperçu, voici la vidéo que l’on peut trouver au lancement du mode multi, suivie de notre petite interview avec Chet Faliszek.

Portal 2 : Co-op trailer
envoyé par GameHope.
GameHope Ce nouvel épisode propose deux modes distincts, seul ou en coopération. Les deux ont-ils été élaborés par la même équipe ? Comment la cohésion était-elle assurée ? Chet Chez Valve, nous sommes une équipe relativement petite à avoir travaillé sur ce jeu. On a réfléchi ensemble à la conception des deux modes, même si on a bien sûr dû se diviser à un moment donné, ça n’a jamais été une séparation hermétique. Quand quelqu’un avait une bonne idée, il la partageait avec tout le monde et on pouvait parfois l’inclure dans les deux modes, par exemple. Même si chacun avait son objectif, nous avions tous la globalité du jeu à l’esprit et il est arrivé que quelqu’un s’investisse un peu plus sur la partie du projet à laquelle il n’était pas affecté pendant quelques temps. GameHope L’ambiance dans les deux modes semble tout à fait différente. En solo, d’après les trailers qu’on a pu voir, le côté angoissant est accentué. En multi on retient surtout la part de fun. Vous avez une préférence pour l’un des deux ? Chet L’expérience la plus innovante des deux est certainement le mode coopération. C’est ce qu’on met en avant en ce moment, les nouvelles options permettent un gameplay plus évolué. Et surtout, on peut tendre des pièges à son équipier et laisser parler son côté sadique, c’est ça qui est drôle ! GameHope En ce moment on reparle beaucoup de TRON, film des années 80 dont la suite sort bientôt au cinéma. On note certaines similarités entre le film original et Portal, notamment parce que chacun représente un univers contrôlé par une machine échappant au contrôle humain, mettant en scène un humain seul prisonnier de ce monde. Le film a t-il été une influence pour Portal ? Chet Oh, pas tant que ça. Enfin, peut-être, par relations entre les différentes œuvres de la SF, peut-on remonter jusqu’à TRON. Pour Portal, la source principale reste l’univers de Half-Life, auquel les deux jeux sont intégrés. Half-Life est lui-même composé de beaucoup de thématiques de la SF : il y a des aliens, un régime totalitaire, une technologie avancée etc. Pour Half-Life comme pour Portal, les influences viennent donc de toute la SF en général. TRON fait partie du paysage mais je ne pense pas qu’il soit central à ce point, malgré ces ressemblances. GameHope GLaDOS est un être terrifiant, comme l’est l’ambiance de Portal. Êtes-vous personnellement effrayé par la technologie ? Par ce qu’elle pourrait devenir ? Chet (rires) Eh bien, j’aurais effectivement très peur si mon grille-pain se mettait à essayer de me tuer de toutes ses forces un matin ! Non, ce qu’on montre dans Portal est une vision négative de l’évolution technologique, mais je ne suis pas inquiet. La technologie nous aide de plus en plus dans notre quotidien et c’est une bonne chose. GameHope Une dernière question pour les utilisateurs de Mac qui bénéficient de vos jeux via Steam depuis peu. Prévoyez-vous de sortir les outils de développement sur cette plate-forme ? Chet En fait, on ne peut pas se contenter de tout transférer en « version Mac ». Les outils qu’on développe le sont pour Windows, et convertir tout ce qui a déjà été fait prend plus de temps qu’un simple clic. Il faudrait tout modifier, et on cherche un moyen de le faire petit à petit, en même temps qu’on développe de nouvelles choses compatibles sur les deux plates-formes. En tout cas ça va prendre du temps, c’est sûr, mais on aimerait vraiment le faire.

Images de Portal 2 - Xbox 360

Commentaires

A propos de...

Portal 2

Portal 2 - Xbox 360
Supports
Genre
FPS
Date de sortie
22 avril 2011 - France
Développé par
Valve Software
Voir la fiche