[Interview Killzone 3] Tout ce que vous vouliez demander au Game Director, ou pas.

[Interview Killzone 3] Tout ce que vous vouliez demander au Game Director, ou pas.

Dans Interview , par JoKeR le 22 février 2011 à 10h04

Game Director sur Killzone 3, Mathijs De Jonge nous reçoit dans un petit salon de chez Sony Computer France, décoré pour l'occasion aux couleurs de son jeu. Le carton de la fameuse édition Helghast trône au milieu de la table principale et son contenu décore le reste de la pièce. Nous sommes encerclés par une figurine de Sniper, un crâne de soldat Helghast et même par le PS Move Sharp Shooter, le fusil permettant de contrôler à la fois les mouvements et les armes compatibles sur Killzone 3 et sur le prochain Socom. Le fusil attire rapidement notre regard, tout de rouge vêtu avec sa boule lumineuse ornant le bout du canon. GameHope : C'est vrai qu'il est obligatoire d'avoir une couleur criarde pour jouer avec un flingue sur PS3 ? Mathijs de Jonge : Effectivement ! En fait, Sony n'a pas vraiment envie que quelqu'un aille dévaliser une banque avec un de ses instruments vous comprenez... Alors volontairement, ils ont opté pour des couleurs qui ne prêtent pas à confusion. GameHope : Enfin partir avec le coffre-fort d'une banque armé d'un flingue avec une boule lumineuse multicolore au bout, c'est tout de même un sacré exploit non ? Mathijs de Jonge : Eh bien croyez-le ou non... je me suis rendu il y a une semaine à une conférence de presse à Londres et la sécurité ne m'a pas laissé entrer dans l'avion avec mon jouet. GameHope : Euh... Le gros rouge là ? Mathijs de Jonge : (rires) Oui, oui ! Après quelques négociations et discussions, ils m'ont quand même laissé l'embarquer dans la soute, mais ce n'était pas gagné. La version américaine du PS Move Sharp Shooter est orange et grise, parce qu'ils sont un peu plus flexibles et donc ça fait un peu plus réaliste. Bien sûr aux studios, nous avons la version black, mais il n'y a que nous qui l'utilisons, héhé. GameHope : Evidemment, la question à laquelle vous ne couperez pas... Killzone 3 est un peu court non ? Mathijs de Jonge : Non il ne l'est pas. (Petit agacement perceptible, visiblement nous ne sommes pas les premiers à le lui reprocher...) Nous avons fait l'erreur de noter après chaque niveau non pas le temps total que vous avez passé à le franchir mais votre meilleur temps. La plupart des gens ont terminé le jeu en 9 h en moyenne, en fonction de leur skill évidemment. Mais les statistiques n'affichent que leurs meilleurs temps pour chaque partie du jeu et en mettant ceux-ci bout à bout, beaucoup ont noté qu'ils avaient passé 6h en tout et pour tout. Nous avions prévu d'afficher le temps total passé ET le meilleur score mais au final nous n'avons pas eu le temps d'ajouter le tableau statistique... Il n'est donc resté que l'affichage du meilleur temps que vos performances ne cessent de faire diminuer. Si vous aviez calculé le temps total que vous avez passé sur la campagne solo, vous auriez remarqué que vous avez mis bien plus de temps que cela ! Moi-même, quand je le fais de bout en bout, ça me prend la matinée et une grosse partie de l'après midi. Et... enfin, vous savez ... Je suis celui qui a créé le jeu quoi... (rires). GameHope : Nous sommes plutôt curieux chez GameHope, et nous aimerions quelques détails de la vie privée des Helghast. Ca mange quoi par exemple ? Mathijs de Jonge : (rires). En fait, il y avait un niveau dans Killzone 2 avec un marché aux poissons, alors chez Guerilla, on est persuadés que les Helghast adorent le poisson. Et puis à d'autres endroits du jeu, il y a un barbecue et une bouteille de vin rouge. GameHope : Ils boivent du vin rouge et sont plutôt fâchés... Vous voulez dire que les Helghast seraient parisiens ? Mathijs de Jonge : Maintenant que vous le dites... C'est donc ça ! Les Helghasts sont Français ! GameHope : Depuis 3 opus maintenant que nous poutrons du Helghast à la pelle, nous nous demandions s'il en restait encore quelques-uns à transformer en passoire à l'avenir ? Mathijs de Jonge : (Rires) Vous essayez encore de m'extirper des questions sur Killzone 4 avec une question déguisée n'est-ce pas ? Allez, résumons la situation au fait que le Helghan a un sacré taux de natalité ! GameHope : Guerilla Games est donc basé à Amsterdam. Est-ce qu'il y a un rapport avec les yeux rouges des Helghast ? Mathijs de Jonge : Hmmm... Vous croyez que c'est à cause de l'alcool et la marijuana ? Je crois que cela vient du quartier rouge, c'est la réflexion de la lumière des vitrines où il y a de jolies filles, vous savez... GameHope : Les Helghasts sont sympathiques dans le fond. Quelqu'un a-t-il essayé de discuter avec eux, négocier ? On sait qu'il y a 2 ans, pendant la St-Valentin, ils distribuaient des roses à Berlin dans la rue (se rafraîchir la mémoire ici). Mathijs de Jonge : Ah oui, cette opération... Vous savez que cette année, ils ont recommencé mais se sont fait arrêter par les forces de police ? Ils ont enfermé les pauvres soldats qui pourtant distribuaient de l'amour. C'est peut-être pour ça qu'ils en ont tellement après nous, si on les arrête quand ils nous distribuent des fleurs, ce n'est pas étonnant! ATTENTION SPOILER INSIDE NE PAS LIRE CETTE QUESTION SI VOUS NE VOULEZ PAS CONNAITRE LA FIN DE KILLZONE 3 GameHope : La fin du jeu. Mathijs de Jonge : Oui ? GameHope : WHAT THE HELL ?! Mathijs de Jonge : Hahaha ! C'est vrai, on voulait mettre un gros cliffhanger et une véritable ouverture vers le prochain jeu. GameHope : Oui enfin là ce n'est plus un cliffhanger, c'est une coupure nette dans l'histoire. Vous ne pouvez pas laisser les gens comme ça, là, manette en main et langue pendante... Du coup, quand puis-je espérer terminer l'histoire de mon jeu ? En DLC ou dans une suite en bonne et due forme sous peu ? Mathijs de Jonge : Hélas, je n'ai pas le droit de vous dire quoi que ce soit à propos du prochain jeu. Excepté que nous allons travailler sur 2 jeux à la fois chez Guerilla Games très prochainement... Mais rien n'est officiellement annoncé. Concernant les DLC, il y en a déjà un disponible en téléchargement dans l'édition Helghast, et d'autres devraient suivre prochainement. En revanche, nous n'avons rien prévu concernant des DLC solo. GameHope : Un autre détail qui nous a donné l'impression de nous être fait voler la fin du jeu, c'est l'absence de boss final. Quelle déception ! Pourquoi avoir privé les fans d'un tel combat épique, à la manière de celui du second épisode ? Mathijs de Jonge : C'est à dire que nous avons écouté les retours des joueurs sur Killzone 2, et l'un des plus fréquents était que le combat final était trop difficile. Les gens avaient réussi à passer le jeu sans forcément beaucoup de problèmes mais n'arrivaient pas à vaincre le dernier ennemi et ça a énervé pas mal de monde. Alors cette fois-ci, on vous a simplement réservé un autre type de scène finale. Propos recueillis par JoKeR pour GameHope. Pour rappel, le test de Killzone 3 est disponible ici.

Images de Killzone 3 - PS3

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires

A propos de...

Killzone 3

Killzone 3 - PS3
Support
Genre
FPS
Date de sortie
28 février 2011 - France
Développé par
Guerilla Games
Edité par
Sony Computer Entertainment
Voir la fiche