Forza Horizon : l'interview de Ralph Fulton

Forza Horizon : l'interview de Ralph Fulton

Dans Interview , par pattoune le 29 octobre 2012 à 16h29

C'est au Bourget que Microsoft a décidé d'organiser l'évènement accompagnant la sortie du Forza nouveau. C'est après une courte présentation, effectuée sous le fucking Concorde, alors que Benoît Treluyer, double vainqueur des 24h du Mans, prenait un malin plaisir à faire vomir nos confrères à bord d'une Audi R8 GT, que nous avons pu interviewer Ralph Fulton, senior designer chez Playground Games.
Gamehope : Peux-tu revenir sur les débuts du développement ? Comment Playground Games s'est retrouvé à bosser sur Forza Horizon ? Ralph Fulton : On a d'abord rencontré des gens de Turn 10 qui nous ont dit vouloir faire plus avec Forza, étendre l'expérience. Ils nous ont demandé de réfléchir à un projet et de le leur présenter. On a alors eu cette idée de bâtir ce monde ouvert et d'y mettre le meilleur de Forza. Et les gars de Turn 10 et Microsoft nous ont donné le feu vert pour faire le jeu qu'on voulait. Gamehope : Comment s'est passé la collaboration avec Turn 10 ? Avez-vous utilisé les mêmes modèles que dans Forza 4 ? Ralph Fulton : Notre relation avec Turn 10 est excellente. Bien meilleure que ce à quoi je m'attendais. Le secret de ce succès réside dans le fait que Turn 10 et Playground Games sont tous deux des développeurs de jeux. On a eu le même parcours, rencontré les mêmes problèmes, on parle le même langage. Ça a été une collaboration très bénéfique sur de nombreux aspects, l'un d'entre eux étant que, dès le départ, on a pu utiliser la technologie de Forza 4 pour construire notre jeu. Cela a été un énorme avantage pour nous au début du projet parce qu'on n’a pas eu à recréer les moteurs de jeu. Ils l'avaient déjà fait, et bien mieux que n'importe qui d'autre. On a pu se concentrer sur les nouvelles features et l'expérience de jeu. Pour en revenir aux voitures, on a bel et bien reprit les modèles de Forza 4. Mais, de par la nature de notre jeu et les différentes features qu'il propose, on a dû les modifier de manière significative. Pour la conduite de nuit par exemple, on avait besoin d'avoir un éclairage fonctionnel, qu'il s'agisse des phares ou du tableau de bord. Cela nous a demandé un gros travail sur les éclairages dynamiques.
Gamehope : Comment expliquerais-tu la différence entre Forza Horizon et Forza Motorsport. Certes, votre jeu se déroule dans un monde ouvert et est plus arcade. Mais il y a plus que ça, non ? Ralph Fulton : T'as tout à fait raison. Forza Motorsports est un jeu sérieux, dans le sens où il nécessite une certaine concentration. Horizon, de son côté, met l'accent sur le fun. Tu t'amuses avec tes amis et t'es libre d'aller où bon te semble. Après, tout est une question d'humeur. Si tu es motivé pour masteriser un tracé ou optimiser tes techniques de pilotage, tu joueras plutôt à Forza Motorsports. Si, au contraire, tu souhaites simplement t'amuser et profiter de tes voitures, ton choix se portera sur Horizon. Je pense que les jeux se complètent bien. Les deux ont pour base la passion de l'automobile. Ils l'expriment simplement de manière différente. Gamehope : Vous avez choisi de placer l'action du jeu dans le Colorado, un lieu qui existe, plutôt que dans une région fictive. Cela a dû vous imposer quelques limites en termes de design. Pourquoi avoir fait ce choix ? Ralph Fulton : En effet, c'est un peu plus contraignant. Mais tout est question d'authenticité pour nous. On n’a pas créé un monde fictif pour la même raison qu'on n’a pas inclus de voitures fictives. On veut que les joueurs croient en ce qui s'affiche à l'écran. C'est pourquoi placer l'action du jeu dans une région existante était important pour nous. On voulait être sûrs de ne pas créer une zone qui se contente de répondre à nos besoins ou à un cahier des charges. Cela a été possible en plaçant le jeu dans le Colorado. Et au final, je pense que c'était un bon choix parce qu'il nous a offert une bonne diversité de surfaces et des décors fabuleux. Gamehope : Au début du jeu, on a pas mal de cinématiques franchement bien gaulées. Vous avez introduit un petit scénario au jeu ou sont-elles là uniquement pour apprendre les bases aux joueurs ? Ralph Fulton : Exactement, on a jamais voulu raconter d'histoire, tout simplement parce qu'on n’aurait pas pu en raconter une bonne. C'est davantage pour poser les bases et lancer le jeu. T'es juste un gars dans une voiture sympa qui va au festival d'Horizon pour participer à quelques courses. Une fois que les bases sont posées, les cinématiques se mettent en retrait. Le jeu se concentre alors sur ton expérience, ce que tu fais, les pilotes que tu rencontres, que tu bats, et comment tu deviens un champion.
Gamehope : Le prochain Need for Speed, qui se déroule aussi dans un monde ouvert, sort une semaine après Forza Horizon. Pourquoi choisir Forza plutôt que son concurrent ? Ralph Fulton : Je pense qu'au final on se rapproche davantage de Forza 4, en termes de qualité, d'innovation. Notre jeu se base sur la simulation Forza Motorsports. On a le meilleur moteur physique actuel sur Xbox 360, ce qui permet à notre jeu d'offrir d'excellentes sensations. Cela veut dire que nos voitures se comportent comme elles le feraient dans le monde réel et que chaque voiture est différente. Il n'y a donc pas d'homogénéité dans la conduite, ce qui est important dans un Forza parce que le cœur du jeu, c'est la passion de l'automobile. Gamehope : Criterion a démontré son savoir-faire en terme de jeux de course en monde ouvert avec des titres comme Burnout Paradise et Need for : Speed Hot Pursuit notamment. Ne crains-tu pas que cette concurrence nuise au jeu ? Ralph Fulton : Je n'ai pas peur. Tu sais, on voulait faire un jeu capable de rivaliser avec les plus grands, et on est vraiment fiers de Forza Horizon. Je pense qu'on offre une expérience inédite dans les jeux de course. On en est fiers et on est confiants. Gamehope : Un Season Pass à 50€ a été annoncé. Peux-tu nous donner des précisions sur les contenus qui seront proposés ? Sera-t-il seulement question de voitures ou aura-t-on également droit à de nouveaux lieux et évènements ? Ralph Fulton : Bonne question. En fait, on va mener deux politiques concernant les DLC. Comme pour Forza Motorsports 4, on va proposer des packs de voitures tous les mois. Mais on a aussi prévu de lancer des packs d'extensions. Le premier sortira le 18 décembre. Il proposera des voitures, mais pas seulement. Le Rally Expansion Pack donnera accès à de nouvelles routes, des voitures de rallye classique et une nouvelle compétition de rallye. Ce sera une toute nouvelle expérience, avec de nouveaux succès et modes multijoueurs. Gamehope : Merci On remercie Microsoft pour avoir rendu cet entretien possible.

Images de Forza Horizon - Xbox 360

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires

A propos de...

Forza Horizon

Forza Horizon - Xbox 360
Support
Genre
Course fêtarde
Date de sortie
26 octobre 2012 - France
Développé par
Playground Games
Edité par
Microsoft Games
Voir la fiche