The Outer Worlds : que vaut le DLC Péril sur Gorgone ?

The Outer Worlds : que vaut le DLC Péril sur Gorgone ?
Partager
Alors que The Outer Worlds s’est établi comme l’un des meilleurs RPG de ces dernières années (version Switch à part), Obsidian nous propose de prolonger l’expérience avec un premier DLC nommé Péril sur Gorgone. A la vue de la qualité du jeu de base, les attentes étaient grandes. Un peu trop ?
 

Gorgone Zola


Péril sur Gorgone est une nouvelle aventure dans la colonie d’Halcyon, à laquelle vous pouvez accéder après avoir terminé la quête Radio Libre Monarque. Elle commence alors que vous recevez par coursier un colis contenant un bras. Mais pas n’importe quel bras ! Celui de l’un des meilleurs mercenaires d’Halcyon ayant une dette envers Hawthorne (votre prédécesseur sur le vaisseau l'Imposteur). Le membre est accompagné d’un message disant qu’il y a pas mal d’argent à se faire si vous acceptez de vous rendre sur Gorgone afin d’accomplir la mission d’une certaine Minnie. Le principe est simple : vous devez faire des recherches sur une expérience secrète effectuée par Spacer’s Choice et dont la responsable n’était nulle autre que la mère de Minnie. Comme vous vous en doutez, le tout a mal fini, laissant place aux monstres et aux maraudeurs, et c’est en usant de toutes vos capacités que vous devrez faire la lumière sur cette affaire.

Un pitch de départ plutôt attrayant bien que peu original, surtout dans The Outer Worlds, qui donnera lieu à une histoire plaisante. Si vous avez aimé le jeu original, vous aimerez ce DLC qui s’imbrique parfaitement dans l’univers. On retrouvera ce qui a fait la force de The Outer Worlds : la liberté, les personnages hauts en couleur et les dialogues qui vont avec. C’est un réel plaisir de retourner sur le titre afin d’explorer cette nouvelle planète pendant au moins 4 heures. Vous aurez par ailleurs toujours le choix d’utiliser plusieurs approches lorsque vous vous confrontez à une situation. En fait, Péril sur Gorgone est dans la parfaite lignée de The Outer Worlds. Peut-être même un peu trop… On pourra seulement reprocher à ce premier DLC de ne pas prendre assez de risques. Certes, il y a une nouvelle planète à explorer et une nouvelle histoire mais, en dehors de ça, nous n’aurons droit qu’à de nouvelles armes, à un passage du levelcap de 30 à 33 et à trop peu de quêtes annexes. Certains pourront trouver ça léger, mais n’oubliez pas qu’il s’agit ici d’un DLC et non d’un nouveau jeu, et qu'il faut garder en tête que le contenu proposé est plus que convenable. Bien sûr, on en voudra toujours plus, mais il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre, sous peine de risquer l’indigestion.

The Outer Worlds : Péril sur Gorgone

Alors, on achète ?

Si vous avez aimé The Outer Worlds, vous aimerez son DLC. Péril sur Gorgone est dans la veine du jeu original et permet de prolonger l’expérience d’une bonne manière. On regrettera son classicisme et son manque d’originalité, mais c’est une bonne base solide pour un premier DLC. On est vraiment heureux de retourner sur Halcyon pour découvrir de nouvelles contrées, et on ne peut qu’attendre la suite avec impatience. Péril sur Gorgone est vendu 14,99€ seul, ou 24,99€ dans un pack comprenant la seconde extension. Celle-ci sera disponible en 2021 et se nommera Meurtre sur Éridan.
17 septembre 2020 à 12h53

Par Mystère Mask

Autres news...

Gribouillé par...

Mystère Mask

Mystère Mask

Inventeur du claquement de porte

Né en 1823 mais immortel grâce à un pacte passé avec Nicolas Cage, ce gus a eu l'idée de génie de faire breveter le claquement de porte, ainsi il empoche des royalties à chaque fois que dans le monde une porte se ferme un peu trop brutalement. C'est pour ça qu'après six titres de champion du monde poids lourd de Mahjong acrobatique il a décidé de se cloîtrer dans son chateau de Bavière dans lequel il peut passer ses journées à jouer à tout ce qu'il trouve et partager son avis... Même si personne n'en veut.
Revenir en haut