Preview : Splinter Cell Blacklist

Splinter Cell Blacklist - PC

Genre : Infiltration

Date de sortie : 22 août 2013

Sam Fisher, cet espion doté de la force de frappe d'une armée, essuiera quelques mois de retard puisqu'il sortira finalement en août prochain. Mais réjouissons-nous, l'agent secret s'est ouvert à nos mimines le temps de quelques niveaux de solo, histoire de patienter.

 
 
C'est lors du dernier E3, plus précisément durant la conférence Microsoft, que Splinter Cell Blacklist s'est dévoilé pour la première fois. On y voyait Sam délivrer un prisonnier US dans un pays ensoleillé et, pour ce faire, marcher sur quelques dizaines d'enturbannés un peu nerveux. Sam Fischer reprend donc du service, mais pour le sortir de sa retraite, il fallait vraiment envoyer du lourd. Après le démantèlement d'Echelon 3, corrompu jusqu'à la moelle, la présidente des États-Unis a décidé de lancer une nouvelle organisation secrète nommée en toute sobriété Echelon 4 (histoire de bien marquer un nouveau départ). Cette organisation regroupe des personnages d'organisations différentes pour former une unité mobile prête à intervenir partout et n'importe quand. Ceux-ci, Sam à leur tête, tentent d'arrêter une organisation terroriste, The Engineers, qui a décidé de faire s'abattre une colère divine sur les États-Unis, et pas n'importe comment. Ils ont établi une liste d'attentats, la Blacklist, numérotés par ordre d'importance, le numéro 1 étant probablement l'apothéose. Nous n'avons pas les détails de la liste, mais on présume que le premier attentat terroriste sera de voler la sucette d'une petite fille dans un square ou écrire "Fuck" sur un mur à la craie, et le dernier de faire s'abattre l'apocalypse sur les States d'Amérique...


Splinter Cell Blacklist World Premiere Trailer par GameHope
 
 
Deux missions nous attendaient donc pour ce tout premier hands on. La première nous amenait en Syrie afin d'évacuer un otage et de récolter les premiers indices concernant les Engineers. Dans la seconde, on infiltrait un bâtiment ennemi de nuit afin d'enquêter sur la récente activation d'une cellule dormante... Avant d'entrer en mission, vous découvrirez l'une des nouveautés de Blacklist, Paladin. Paladin est l'avion top secret de l'équipe de Sam, et c'est là qu'il reçoit ses briefs et se prépare à aborder chaque niveau. L'intérêt de ce cockpit est qu'il est évolutif. Ainsi, outre les habituelles préparations d'équipements, vous pourrez améliorer différentes parties de l'avion afin de partir avec certains avantages en début de mission. De plus, en fonction de votre style de jeu, des points de customisation vous seront attribués après chaque expédition. Si vous ne vous faites jamais ne serait-ce qu'entendre, vous jouez "Ghost". Si vous êtes un bourrin qui aime l'odeur du napalm au petit matin, vous jouez "Assault". Enfin, si vous évitez de faire sonner l'alarme mais qu'effectuer quelques frappes préventives par-ci par-là est un passage obligatoire au bon déroulé d'une mission, vous êtes "Panther".
 
 
En termes de gameplay, soyons honnêtes, Splinter Cell Blacklist ne semble pas être l'épisode le plus novateur de la série. A vrai dire, nous avons observé très peu de différences avec Conviction, si ce n'est de plus jolis graphismes. Les missions se déroulent à priori de la même manière que dans le précédent épisode, on retrouve le principe de "mark and execute" permettant, comme son nom l'indique très clairement, de marquer des cibles préalablement afin de les exécuter automatiquement. Quelques nouveaux gadgets ont fait leur apparition, comme le drône micro-trottoir ou l'évolution de la caméra espion. Mais de ce que nous avons pu observer, rien de bien nouveau. Plus alarmant, l'I.A semblait assez à la ramasse en règle générale. Par exemple, durant la démo, Sam a attiré l'attention d'un homme en tabassant son pote. Puis, notre héros s'est réfugié dans une pièce à peine plus grande qu'un placard à balais, en se collant à un mur. Eh bien l'ennemi à ouvert la porte avec une lampe torche, a balayé la pièce et s'en est allé. Alors soit l'ambassadeur du titre pour la France sera Gilbert Montagné, soit il faut s'inquiéter de la capacité de réflexion des terroristes de Blacklist. Rappelons tout de même que la version observée est une copie en cours de développement, et qu'il reste plus de 7 mois avant sa commercialisation. On espère simplement qu'ils seront mis judicieusement à profit.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Splinter Cell Blacklist s'annonce à ce stade comme très très proche de son prédécesseur, Conviction. Relativement peu d'évolutions, on aurait aimé voir Ubisoft prendre un petit peu plus de risques et voir apparaître plus de nouveautés, notamment en termes de gameplay. Mais il reste plusieurs mois de développement et il est trop tôt pour emmètre un jugement. D'autant que le mode coop et son scénario annexe n'ont même pas encore pointé le bout de leur nez...

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires