Preview : My Time At Portia

My Time At Portia - PC

Genre : Bac à Sable

Date de sortie : 23 janvier 2018

Genre
Bac à Sable
Date de sortie
23 janvier 2018 - France
Développé par
Team17
Edité par
Pathea Games
Disponible sur
PC
Modes de distribution
Steam

Il est difficile de parler d’un jeu en early access tant les choses peuvent changer. Nous parlerons donc du contenu du jeu actuel, sans aborder les promesses de l’éditeur. Non pas que nous ne fassions pas confiance, mais tout peut radicalement être modifié d’une mise à jour à l’autre, donc autant parler du concret et pas des suppositions.

Au premier abord, My Time At Portia (MTAP) est assez rebutant. Clone de Stardew Valley ou Harvest Moon, même mise en situation de l’histoire (une lettre de votre grand-père vous léguant une maisonnette dans la Creuse, ou son équivalent sous LSD), mêmes mécaniques sociales, promesses de planter des navets (en 3D cette fois) ou encore des combats dynamiques. C’est donc un peu réticent que nous avons lancé MTAP. La customisation de votre avatar n’est pas encore incroyable mais nous a permis de créer un personnage bien laid, ce qui malheureusement n’influera pas sur vos relations sociales. Une fois cette étape franchie, vous voilà dans votre maison de clodo vidéoludique, parce qu’apparemment vivre comme un hipster canadien c’est devenu vraiment cool. Puis une première chose surprend agréablement : toutes les voix sont doublées en anglais. Deuxième bonne surprise : c’est d’une grande fluidité. Les PNJ sont mignons tout plein, les mobs se baladent librement (ils ne sont pas agressifs, en tout cas ceux autour de votre maison), les couleurs sont vives et chatoyantes mais ne vont pas vous trouer la rétine non plus, bref, Adibou est devenu vraiment sympa avec le temps.


Mais là où le jeu se révèle vraiment, c’est une fois passée cette (longue) introduction sans beaucoup de caractère qui colle dans les pas de ses ancêtres. Quand les phases de craft et de farm arrivent. Car oui, là où Stardew Valley va se préoccuper d’un peu d’agriculture et de récolte, ici vous allez farmer et construire des trucs compliqués (comme une voiture ou des ponts, rien que ça). Mais surtout BEAUCOUP farmer. C’est certes un peu lassant par moments, mais une certaine poésie se dégage, et justement autre que celle de ses modèles. Ici, derrière une couche très enfantine se cache un gameplay bien plus complexe et profond. Les interactions sociales sont extrêmement importantes et peuvent être plus fines que « X m’aime et donc me fait des cadeaux ». Ne vous arrêtez donc pas à ces premières heures pas très agréables et un peu brouillonnes, et persévérez, ça vaut largement le coup.
 

triporteur
Il faudra quelques heures pour en arriver là, mais franchement... construire son triporteur !

On pourrait dire que le jeu manque de personnalité graphique, mais il est tout de même marquant et prometteur sur la musique (s’ils en ajoutent d’autres que le seul thème qui vous rendra fou après 5h de jeu, même s’il est très mignon). Et puis, l’air de rien, il n’est pas si « facile ». Certes, on n’a pas là le Dark Souls des Harvest Moon (que cette expression est énervante décidément), mais il est bien plus profond qu’il ne peut le laisser paraître, il a une bonne durée de vie pour un early access et certaines choses pour l’instant effleurées promettent des nouveautés rafraîchissantes pour le style.

Comme les donjons, pas encore bourrés de challenge et un peu moches, mais l’idée est intéressante. Plutôt que de descendre dans une mine et de creuser le plus profond possible à coup de bombes (comme dans Stardew Valley), vous allez plutôt dans une zone semi-instanciée pour chercher des reliques et des ressources (du bronze, de l’étain, du carburant pour vos machines, etc), avec une totale liberté de mouvement dans ces cavernes. Vous pouvez autant creuser en ligne droite que creuser un véritable gruyère et récupérer toutes les reliques.

paysage
On vous a dit que c'était joli ?

Article rédigé par M.Achille , le

Que penser de My Time At Portia pour l’instant ? C’est un jeu prometteur qui se révèle après quelques heures de persévérance, avec des nouveautés intéressantes pour le style et avec de vrais efforts de développement (la localisation Française est prévue pour « bientôt »). Donc, si vous aimez ce style de gameplay mais avec des nouveautés, vous ne serez probablement pas déçus par le jeu en l’état. Si vous êtes totalement étranger au style, attendez peut-être un peu de voir la direction que va prendre la bête. On lui souhaite de trouver une identité solide à travers son prochain développement vers une version 1.0, car il a toutes les cartes en main pour s'imposer dans cette famille !

A propos de l'auteur

M.Achille

M.Achille

Maître des doges

Fan de Binding of Isaac, The Witness et Antichamber. J'aime les jeux (très) difficiles et qui font mal à la tête, ainsi que les périphériques lumineux.

J'aime beaucoup trop Overwatch.
Je ne joue que sur PC, parce qu'il y a Gang Beast et Rocket League.
Je n'aime pas partager ma manette, mais volontiers mon écran.
J'aime les jeux idiots, originaux, bref ce qui traîne sur itch.io.
J'aime mettre les gens mal à l'aise.
Je suis facile à corrompre avec un cookie.

Contacter

Commentaires

Jeux similaires

Dead Cells - PC

Dead Cells

Genre Rogue-like

Développé par Motion Twin

Date de sortie 10 mai 2017

Voir la fiche du jeu