Preview : New World

New World - PC

Genre : MMORPG

Genre
MMORPG
Développé par
Amazon Game Studios
Disponible sur
PC
Site officiel
Site officiel

Développé en secret par les studios Amazon, New World est un MMORPG dont l'action prend place dans un 17e siècle dystopique et fait la part belle à la récolte libre de matériaux, la construction de camps et la conquête territoriale. Nous avons été conviés à tester le titre pendant une grosse demi-heure lors de la Gamescom.

Les développeurs présents sur place annoncent la couleur : New World est le MMORPG en développement le plus ambitieux de ces dernières années. La phrase résonne dans nos tympans comme une vieille rengaine de comptoir, une collation déjà mise en bouche, mâchée, remâchée et avalée une bonne dizaine de fois. Mais soit. Installés devant nos pc, nous nous retrouvons moi et mes 4 autres compagnons dans un camp déjà préconstruit pour la démo, composé de tous les outils nécessaires à faire de la bonne guerre : une forge, un puits, une remise ou encore un terrain d'entraînement au tir. En passant derrière nous, les développeurs soulignent qu'il s'agit encore d'une version pré-alpha, accompagnée des bugs et problèmes qui vont avec : j'aurais pu m'en douter vu l'approximation dans les hitboxes, le manque de finesse dans les textures ou encore l'absence de détails dans les environnements. Ca ne pouvait en être autrement.


Les mécaniques principales de construction et de gestion d'inventaire nous ont ensuite été présentées comme le fait de partager les ressources entre coéquipiers, de changer de pièces d'armures, de récolter des matériaux jusqu'à la construction de notre premier camp. Cette construction passe par la récolte de pierre et de bois. C'est d'ailleurs censé être l'une des grosses originalités de New World : pouvoir récolter une très grande quantité de ressources placées sur la carte afin de bâtir des camps et fortifications et de s'approprier des portions de la zone de jeu toujours plus grande. L'objectif sera ensuite de partir à la conquête des camps des autres joueurs afin d'asseoir votre domination territoriale par le sang ou la négociation. Le contrôle des terres se fera via la création d’avant-postes permettant de les défendre. Vous pourrez permettre à des joueurs d’habiter sur vos terres moyennant quelques deniers en retour. Il sera alors possible de vous façonner, petit à petit, une sorte de royaume sur lequel il faudra (et votre guilde) vous défendre des assauts ennemis.

New World

Une fois nos premières armes et armures fabriquées, nous nous sommes concentrés sur une zone au nord de notre camp afin d'y chasser le loup et de récolter quelques morceaux de viande. Encore une fois, le côté pré-alpha de la démo ressort et le combat reste laborieux tant les coups sont difficiles à placer et la lecture du combat approximative. On ne sait pas vraiment quand et comment on touche l'ennemi, mais au bout de quelques coups d'épée à brasser de l'air et à gérer notre jauge d’endurance, la bête tombe et on nous signale qu'il est temps de passer aux choses sérieuses : la prise d’un camp défendu par de vrais joueurs. Effectivement, nous étions 10 présents à la session avec 5 joueurs par faction et évoluant en parallèle dans la démo. La dernière épreuve consistait à se disputer un petit camp en haut d'une colline à base de PvP classique. Nous avons pu alors nous essayer à toutes sortes de parades et coups placés afin d'envoyer nos ennemis au cimetière : précision importante, quand vous mourrez, tout votre équipement tombe au sol et peut être ramassé par votre meurtrier. Aussi, vous revenez à votre camp de fortune construit au préalable ; s’il se trouve trop loin de l'action, tant pis pour vous. L'arc était également utilisable comme arme avec un feeling assez réussi et un système classique : on bande et vise au clic droit avant de tirer au clic gauche. Encore une fois, difficile d'apprécier la trajectoire et l'impact de la flèche tant les hitboxes continuaient de nous faire des petites misères.

New World

Les développeurs terminent le tour du propriétaire en expliquant qu’il n’y aura pas de classes pour les personnages, mais seulement des spécialisations via des arbres de talents et qu’il sera possible de placer des primes sur la tête de certains joueurs obnubilés par le meurtre répété de joueurs plus faibles. Encore une fois, les promesses des MMORPG sont très belles sur le papier, mais peinent souvent à s’exécuter en réalité. Il reste à Amazon Studios de se mettre au travail et, peut être, nous surprendre.

New World

Article rédigé par Lorris , le

Sans de réelles fonctionnalités folles ou originales présentées, New World, dépourvu de date de sortie, s'annonce comme un MMO qu'on a vu des centaines de fois ces dernières années. Trop peu d'éléments nous ont été montrés pour pouvoir s'avancer sur la soi-disante exploration sans fin, la rigueur des combats, l’ingéniosité des sous-systèmes ou encore le contenu de haut niveau. De plus, l'expérience pré-alpha était loin d'être optimisée et les idées proposées pas outrageusement originales pour nous faire croire que New World sera le renouveau du MMORPG.

A propos de l'auteur

Lorris

Lorris

Fin limier du mot

Nonobstant les ouï-dires et les non-dits de ceux qui pensent que non et de ceux qui estiment que oui, Lorris demeure un génie incompris. Utilisant constamment un langage profane qui sied à sa caste de jeune kikoo-gamer-du-web, ce candide éphèbe qui newse, teste, et previewte n'est finalement qu'un esprit brillant parmi les autres cucurbitacées qu'il tient pour collègues. Sinon, Lorris est une âme modeste, offrant son corps pour partager avec délectation et frivolité sa passion qui l'anime dans le manoeuvrage du joystick et non pas du droit de cuissage comme certains butors le feraient entendre.

Contacter

Commentaires