Test : AO Tennis 2 - PC

AO Tennis 2 - PC

AO Tennis 2 - PC

Genre : Le tennis sous Windows 95

Partager
Après un premier opus cohérent mais pas exceptionnel, AO Tennis revient cette année avec un nouvel épisode, sobrement intitulé AO Tennis 2. Seul sur le marché, Big Ant Studios n’a pas à forcer pour livrer le meilleur jeu de la catégorie. La question est donc de savoir si le développeur s’est contenté du minimum syndical.

Test effectué à partir d'une version PS4


AO Tennis 2

AO Tennis 2 a pour ambition d’être une simulation complète. Et les différents modes de jeu proposés, ainsi que leur contenu, ne laissent que peu de doute quant à la réussite de cet objectif. Nous retrouvons un mode carrière complet, regroupant toutes les features que nous sommes en droit d’attendre d’un tel mode (gestion des sponsors, du personnel et du budget), un mode championnat aux couleurs de l’Open d’Australie, un mode partie rapide (jouable jusqu’à 4), et un didacticiel pour apprendre les coups de base. Il propose aussi une section académie, regroupant les modes de création de complexes de tennis et de joueurs.
 

Un gameplay complexe à appréhender


Le tutorial est bienvenu, tant le gameplay du jeu est complexe à appréhender de prime abord. Nous sommes bien loin de l’époque de Super Tennis. Ici, il vous faudra non seulement gérer le positionnement de votre joueur ainsi que le timing de la frappe, mais il faudra aussi indiquer, aussi précisément que possible, où vous voulez placer la balle. Cela se fait via le stick gauche, lors de la préparation de votre frappe. Plus le timing de votre frappe est mauvais, moins elle sera précise. Cela fait une grosse différence quand vous jouez avec les lignes, occasionnant une quantité astronomique de fautes directes durant la phase d’apprentissage du jeu, et même après.
 
AO Tennis 2

Jouer malin, la clé du succès

Un tel gameplay ne laisse que peu de place à l’improvisation. Car à partir du moment où votre adversaire prend le dessus sur un échange, il devient très dur d’en reprendre les rennes, et donc de marquer le point. Vous devrez donc mettre en place diverses stratégies afin de trouver des failles chez votre adversaire, et les exploiter. Le faire cavaler d’un bout à l’autre du terrain est souvent une très bonne stratégie, mais elle ne marche pas avec tout le monde. Et il faudra alors trouver des alternatives, varier le rythme du jeu ou monter au filet. Le problème, c’est que le mode carrière vous met face à des joueurs monstrueux, qui n’ont pas de difficulté à jouer les essuie-glace en vous renvoyant la balle, donnant parfois l’impression d’être face à un mur. Et, le temps de faire monter le niveau de votre joueur, ce qui prend un bon nombre d’heures, c’est terriblement frustrant.  
 
AO Tennis 2

Sois moche et tais toi

Techniquement parlant, le titre est clairement à la traîne, ayant une génération de retard. Les modélisations sont sommaires, et les textures ne sont pas vraiment meilleures. Et ne me lancez même pas sur les animations, rigides au possible. Bref, ce n’est clairement pas pour son aspect visuel que vous jouez à AO Tennis 2. En revanche, l’ambiance sonore est réussie : les réactions du public sont bien retranscrites et en accord avec ce qui se passe sur le terrain. En fermant les yeux, on s’y croirait. Malheureusement, jouer de cette manière est compliqué.

AO Tennis 2

S’étant doté d’un gameplay intéressant et exigeant, AO Tennis 2 peine pourtant à convaincre. Et les coupables sont sa technique dépassée et l’équilibrage de son mode carrière, frustrant au possible. Ceci étant dit, si vous êtes passionnés, ou réellement en manque, le dernier né de Big Ant Studios comblera vos envies tennistiques un moment. Mais dans le cas contraire, mieux vaut attendre quelques années, le temps que la licence se bonifie.
16 janvier 2020 à 11h48

Par

Points positifs

  • Un mode carrière complet...
  • Un gameplay profond et bien pensé
  • Une ambiance sonore de qualité

Points négatifs

  • ... Mais à l'équilibrage frustrant
  • Visuellement daté
  • Un mode débutant totalement inintéressant

Gribouillé par...

pattoune

pattoune

Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.
Revenir en haut