The Blind Prophet

The Blind Prophet - PC
Partager
Projet lancé par Kickstarter et développé par les français de chez ARS GOETIA, The Blind Prophet est un point & click qui propose une aventure noire et malsaine dans une ville portuaire menacée par les démons.

Test effectué à partir d'une version PC

The Blind Prophet est un point & click racontant l’histoire de Bartholomeus, un apôtre borgne et armé d’une épée, dont la mission est de soustraire la présence des démons sur Terre. Ces derniers opèrent selon le même « modus operandi » depuis des centaines d’années : ils s’immiscent lentement mais sûrement parmi les vivants, corrompant leur esprit et les utilisant comme des marionnettes pour assoir leur domination et détruire toute humanité en chacun de nous.

Entre Terre et Mer

The Blind Prophet débute avec notre héros, arrivant du paradis comme une fleur, sur une barque, dans le port de la ville de Rotbork, où la présence de démons a été remarquée et inquiète les maîtres des cieux. Le but du jeu sera donc de mener l’enquête afin de remonter la piste de chaque démon présent dans la ville pour, au final, éradiquer complètement leur présence de la localité portuaire. Avant prospère et pleine de vie, Rotbork s’est vue dépérir, petit à petit, avec l’arrivée progressive et silencieuse des démons. Cela a commencé lors d’un jour particulièrement tragique où les poissons ont disparu, endiguant toutes les activités halieutiques de la région et ,de ce fait, son économie. On notera d’ailleurs que l’histoire de The Blind Prophet est plutôt prenante et gagne en force au fur et à mesure de l’aventure.

The Blind Prophet

Le jeu se déroule comme un point & click classique où, à travers chaque planche, vous pourrez observer de multiples objets (chacun bénéficiant d’une petite description, aussi bien sur le contexte actuel et l’histoire de la ville que simplement descriptif) et rencontrer de nombreux personnages avec qui vous pourrez discuter et faire avancer votre enquête. Les interactions proposent quatre fonctions : discuter, observer, prendre et utiliser, toutes ne fonctionnant pas forcément avec chaque objet et individu, sachant qu’il vous faudra déceler quand utiliser la bonne action et avec quel outil. D’ailleurs, les objets ramassés se retrouveront dans votre sacoche dans laquelle vous pourrez piocher durant votre enquête et essayer de les utiliser pour résoudre des énigmes. Ces dernières ne sont pas spécifiquement difficiles ou d’une grande finesse si vous êtes un habitué du genre, et c’est d’ailleurs l'un des reproches qu’on fera au jeu : s’il est très beau et bien rythmé, il reste assez fade et plutôt très convenu de ce côté. On mettra toutefois en avant quelques puzzles bien pensés mais un peu trop rares pour vraiment faire pencher la balance du bon côté.

The Blind Prophet

Prophet of Rage

Si The Blind Prophet ne vend pas une came extraordinaire sur le fond, c’est sur la forme qu’il flattera la rétine de la plupart des joueurs. Comme les développeurs le mentionnent, le jeu bénéficie d’une esthétique tirée d’un style comics largement inspiré d’artistes comme « Frank Miller (Sin City), Mike Mignola (Hell Boy), Moebius and Sergio Toppi », mettant l'emphase sur l'utilisation des néons, rappelant l'intérieur des boîtes de nuit un peu cra-cra et à une sortie des années 80 qui aurait loupé le coche. Chaque décor et chaque planche a entièrement été dessiné à la main et les petites cinématiques qui font office de transitions entre les différents moments clés de l’histoire sont racontés sous forme de cases de BD qui viendront progressivement s’afficher à l’écran. C’est original (pour le genre) et techniquement très propre, passant directement The Blind Prophet dans la catégorie « petite baffe graphique de l’année ». En plus d’être techniquement aboutie, la direction artistique renforce une ambiance pesante et malsaine qui nous accompagne tout au long de l’aventure. Même si les environnements explorés ne sont pas incroyablement nombreux, on aura apprécié le souci du détail et le travail réalisé pour chacun d’eux.

The Blind Prophet

Cette immersion est également soutenue par une bande son bien choisie par moments, un peu moins à d’autres, surtout lorsque dans certaines situations (qui peuvent tourner en boucle pendant plusieurs minutes) on finit plus par la subir que par l’apprécier. A la composition, on retrouve Jeff Lawhead qui propose un mélange de dark synthwave et de sons gothiques, bénéficiant également d’autres influences qui résonnent assez bien avec la tonalité globale du jeu.

The Blind Prophet
The Blind Prophet nous offre ainsi une aventure d’adultes, dont les thèmes abordés posent une ambiance sale et noire sur la ville de Rotbork. Alors que l’écriture des dialogues et les mécaniques de gameplay auraient pu se montrer un cran plus fins, on aura aimé la direction artistique, le rythme assez soutenu ainsi que l’histoire de cet apôtre en mission divine.
17 février 2020 à 12h13

Par

Points positifs

  • La direction artistique
  • L’histoire
  • Le personnage de Bartholomeus
  • La ville de Rotbork

Points négatifs

  • Les mécaniques de gameplay un peu simplistes
  • L’écriture pas toujours très fine
  • Quelques ratés dans les transitions images / sons

Gribouillé par...

Lorris

Lorris

Fin limier du mot

Jean-Claude Van Damme au corps, Jean-Claude Dusse dans la tête. C'est parfois l'inverse.

Twitter : @Yolorris

Revenir en haut