Cannibal Cuisine

Cannibal Cuisine - PC
Partager
Ok, les deux Overcooked sont de très bons jeux multi, c'est un fait. Mais vous ne trouvez pas que ça manque d'un petit quelque chose ? Je ne sais pas moi, d'un peu de... chasse, chasseur-cueilleur style ? C'est sans doute ce que se sont dits les développeurs de Cannibal Cuisine, qui ont même rajouté à l'équation un peu de cannibalisme. Après tout, il y a beaucoup trop de touristes dans cette jungle !

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Cannibal Cuisine est donc une copie conforme d'Overcooked, ça se voit dès le départ. Un jeu où l'on doit mixer et faire cuire des ingrédients pour nourrir des clients, le tout de un à quatre joueurs et avec des niveaux chronométrés et remplis de pièges pour bien vous pourrir la vie. C'est dans son contexte que le titre qui nous intéresse aujourd'hui se différencie. Les joueurs incarnent en effet des cannibales qui veulent nourrir Hoochooboo, un chef (ou serait-ce une divinité ?) particulièrement affamé, le tout avec la viande des pauvres touristes qui osent s'aventurer sur place. Quelques autres petites choses sont différentes mais, grosso-modo, vous ne serez pas dépaysés si vous avez déjà joué à un autre titre du genre.
 

Fine young cannibals

Évidemment, Cannibal Cuisine a aussi ses particularités. Par exemple, lors du choix de son personnage (qui a le droit à quelques petits éléments de customisation), on peut lui attribuer un bonus destiné à lui faciliter un peu la vie : un dash pour aller plus vite, des flammes à cracher pour faire cuire ailleurs que sur le feu ou encore un totem venant lui rendre un peu de vie. Car oui, il est possible de mourir dans ce titre, et assez souvent d'ailleurs si on ne prend pas la peine de se cuire un petit quelque chose pour se régénérer. En effet, les touristes attaqués ne se laisseront pas faire et frapperont en retour, même s'ils n'ont pas de machette (les nuls). Résultat, on meurt régulièrement si on ne prend pas le temps de se soigner... ou de s'entraider en faisant un roulement dans les assassins et les cuisiniers. Hoochooboo peut d'ailleurs aussi faire du mal à ses esclaves si ceux-ci ne lui donnent pas ce qu'il désire. Sacré Hoochooboo. 
 
Cannibal Cuisine

En plus des attaques du leader et des touristes, il faut aussi prendre en compte l'environnement particulièrement hostile qui nous entoure et qui peut nous tuer à la moindre erreur : de la lave, des requins, des piques, des cours d'eau ou encore des dalles qui vous feront sauter au loin... Il faut prendre garde aux endroits où on met les pieds. C'est d'ailleurs d'autant plus vrai que les contrôles de ce Cannibal Cuisine sont assez imprécis, et que les joueurs ''glissent'' et meurent bien souvent en raison de ce problème. Et ce dès le départ, le titre imposant d'emblée un niveau de difficulté assez élevé. Dans les premiers niveaux, par exemple, il faut passer les cours d'eau en marchant sur des tonneaux qui ne cessent de bouger. Avec ces soucis de contrôles ainsi que les problèmes de glissement, autant vous dire que vous allez perdre pas mal de temps à tomber... ce qui est d'autant plus agaçant lorsque vous alliez délivrer votre repas.
 
Cannibal Cuisine

Cauchemar dans la jungle

Parfaitement inintéressant en solo, Cannibal Cuisine révèle tout son potentiel en multi, bien entendu. Tout d'abord parce qu'on peut mieux se dispatcher les tâches, mais aussi parce qu'on peut combiner les skills entre eux, histoire de s'offrir un large panel de possibilités, mais aussi et surtout parce que les parties deviennent totalement chaotiques. Comme dans un Overcooked, plus on est de cuisiniers et plus c'est le bazar en cuisine, et c'est ce que l'on apprécie dans un titre de ce genre. A ce sujet, un mode versus est aussi proposé, dans lequel deux équipes s'affrontent pour avoir le meilleur score. Ce choix reste toutefois assez limité puisque seulement une petite poignée de niveaux sont proposés et que les équipes se côtoient finalement assez peu, même si on peut toujours aller piquer la nourriture des adversaires. La dure loi de la jungle...
Drôle et chaotique à plusieurs, Cannibal Cuisine est un petit jeu sympa à découvrir entre amis, même s'il ne s'élève pas à la hauteur d'autres softs du genre en raison de ses contrôles trop imprécis ou encore de sa difficulté relevée (et donc frustrante) dès le départ. Néanmoins, quelques bonnes heures de rire et de bazar sont tout de même à prévoir si vous avez des potes avec lesquels partager l'aventure, d'autant plus que le système de skills pousse à jouer en multi.
20 mai 2020 à 11h38

Par

Points positifs

  • Forcément fun à plusieurs...
  • Les skills, une bonne idée (surtout pour le multi)
  • Massacrer du touriste !
  • L'anarchie qui s'installe vite en ''cuisine''

Points négatifs

  • ...Mais forcément inintéressant en solo
  • Des contrôles trop imprécis
  • Des personnages qui ''glissent''
  • Assez difficile dès le départ

Jeux similaires

Moving Out

  • Genre : Déménagement en coop'
  • Date de sortie France : 28 avril 2020
  • Edité par : Team17

Gribouillé par...

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut