Test : Pixel Puzzle Makeout League - PC

Pixel Puzzle Makeout League - PC

Pixel Puzzle Makeout League - PC

Genre : Visual Novel / Picross

Partager
Je vais vous faire une confidence : j'adore les picross. Rares sont ce type de casse-tête qui me passionnent, mais impossible de résister à ceux-ci depuis que j'ai mis le doigt dans l'engrenage. J'ai également une seconde passion qui n'a pas grand-chose à voir avec les picross, à savoir les jeux de drague. Alors autant vous dire que quand j'ai appris qu'un titre allait combiner les deux, c'était Noël avant l'heure.

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Pixel Puzzle Makeout League vous met dans la peau de Pixel Girl, super-héroïne fraîchement recrutée dans une équipe comprenant Sudoku, Chess (Échecs), Crossword (Mots-croisés) et enfin Piecea (une pièce de puzzle géante, parce que pourquoi pas ?). Une équipe dotée de pouvoirs un peu particuliers puisqu'il s'agit essentiellement de résoudre facilement les puzzles, et plus précisément les picross dans le cas de notre personnage principal. Évidemment, qui dit super-héros dit également super-vilain, et ce dernier profite d'ailleurs de la journée de congé de Pixel Girl pour la kidnapper et l'inclure dans son plan machiavélique. Elle parviendra à s'échapper, mais ce n'est que le début de l'engrenage...
 

Go go Picross Rangers !

Sous son nom un peu à rallonge, Pixel Puzzle Makeout League mélange le côté visual novel aux picross. Forcément, ce mariage a de quoi faire penser à un autre titre qui nous beaucoup plu, à savoir Murder by Numbers, même si l'histoire n'a ici pas grand-chose à voir. La manière dont les picross sont inclus est également très différente. Dans le bébé de Mediatonic, on avait l'adorable robot SCOUT qui scannait l'environnement et découvrait des indices, indices prenant évidemment la forme de puzzles à résoudre. Ici, les picross apparaissent ''naturellement'' dans le scénario et sont en général plutôt logique (par exemple, un picross faisant apparaître une poubelle lorsqu'un personnage en fait tomber une), même si parfois ils sortent d'un peu nulle part, sans réelle explication. Sans parler des fois où il s'agit d'en résoudre plusieurs à la suite, parfois jusqu'à six ou huit, sans réel contexte.
 
Pixel Puzzle Makeout League

Heureusement, ces picross font leur boulot de picross et occupent les joueurs qui apprécient ces puzzles. Au total, plus de 250 picross sont proposés dans Pixel Puzzle Makeout League et, de ce côté, il n'y a pas grand-chose à redire. On se retrouve avec des grilles plus ou moins grandes, pour une difficulté plus ou moins importante. Des picross qui s'adaptent un peu à tout le monde grâce à un joli panel d'options à activer ou désactiver pour convenir à tous, comme la possibilité d'ajouter ou annuler un chronomètre. On aurait certes aimé une plus grande variété dans les picross, et c'est d'ailleurs le reproche que l'on faisait déjà à Murder by Numbers, mais ils font malgré tout le job qu'on leur demande, et c'est déjà pas mal.
 
Pixel Puzzle Makeout League

Ligue des Justiciers

S'il se vend comme un jeu de drague, Pixel Puzzle Makeout League ne l'est finalement pas vraiment. Il s'agit plus d'un visual novel dans lequel vous suivez le ou les personnages que vous désirez, avec la possibilité de suivre toutes les routes pour ceux qui veulent tout voir (et aussi accessoirement avoir la bonne fin). C'est un peu décevant pour ceux qui s'attendaient à un vrai dating sim, mais l'histoire se montre tout de même suffisamment plaisante et remplie d'humour pour faire un peu passer la pilule. Que l'on se comprenne bien : il y a bel et bien de la drague et des histoires d'amour, mais le joueur n’interagit pas ici, le titre faisant tout le boulot tout seul. Tout juste pouvons-nous, comme dit juste au-dessus, choisir vers quel personnage nous tourner, en apprenant ainsi plus sur son passé et son caractère.
Pixel Puzzle Makeout League est un bon petit titre indé qui vous occupera sans problème pendant les longues journées de confinement, à condition de parler anglais. Son histoire se montre plaisante à suivre et bourrée d'humour, ses personnages sont attachants et ses picross font leur boulot de picross. On aurait certes aimé un peu d'interaction durant les rendez-vous, le jeu se vendant comme un dating sim, mais il y a déjà de quoi faire avec les quelques 250 puzzles proposés ici.
02 novembre 2020 à 12h20

Par

Points positifs

  • Plus de 250 picross
  • Des personnages attachants
  • De l'humour
  • Une histoire plutôt sympa

Points négatifs

  • English only
  • Plus un visual novel qu'un jeu de drague
  • On aurait aimé un peu plus de variété dans les picross

Gribouillé par...

Shauni Chan

Shauni Chan

Celle qu'on ne voit pas

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut