Test : Beyond Good & Evil 20th Anniversary Edition - PC

Beyond Good & Evil 20th Anniversary Edition - PC
Partager
Lancé en 2003, Beyond Good & Evil n'a pas été un franc succès commercial pour Ubisoft. Mais le temps et le bouche-à-oreille ont fait leur œuvre, faisant du bébé de Michel Ancel un jeu culte au fil des années. Après un petit portage HD sur la génération PS3 / Xbox 360, ce titre d'action / aventure est désormais de retour dans une 20th Anniversary Edition.

Test effectué à partir d'une version PS5

Dans Beyond Good & Evil, nous incarnons Jade, jeune reporter sans le sou vivant dans un phare aux côtés de son ''oncle'', un porc anthropomorphe baptisé Pey'j, ainsi que de plusieurs enfants orphelins. Une vie loin d'être simple puisqu'ils sont tous sur une planète régulièrement attaquée par des DomZ, des aliens particulièrement agressifs que les militaires de la Section Alpha tentent tant bien que mal de repousser. Mais une opportunité de travail va un jour lui être proposée et va lui permettre de lever le voile sur un complot interplanétaire.

OCPLB, On Ne Casse Pas Le Binôme !

Comme dit précédemment, Beyond Good & Evil est un jeu d'action / aventure. Le tout prend place dans un monde qui s'ouvre peu à peu à l'exploration et des éléments de gameplay de plusieurs autres genres sont aussi de la partie, comme des courses de véhicules, des énigmes et de l'infiltration, histoire de varier les plaisirs. On retrouve aussi des phases de combat ou encore quelques quêtes annexes, certaines courant sur le long cours comme le fait de photographier toutes les espèces animales de la planète.

Beyond Good & Evil 20th Anniversary Edition

Assez court puisqu'il dure moins d'une dizaine d'heures, le bébé d'Ubisoft est avant tout porté par un scénario intéressant (traitant de sujets toujours d'actualité, hélas) à suivre aux côtés de personnages attachants, à commencer bien sûr par Jade. On sent clairement qu'un soin tout particulier a été mis dans la mise en scène qui ne se contente pas de faire des champs-contrechamps. Au contraire, que ce soit dans les cinématiques ou carrément durant certaines phases de gameplay, les angles de caméra changeants ou encore les ralentis apportent du dynamisme à la narration qui se veut cinématographique.

Beyond Good & Evil 20th Anniversary Edition

Chili Con Carneeeeeeee !

Tout ceci mis bout à bout donne donc une aventure bien rythmée, plaisante à suivre et diversifiée. Mais comment s'en sort-elle 20 ans plus tard ? Hé bien toujours très bien, même si certains problèmes de l'époque ressortent encore plus aujourd'hui, à l'image de la caméra qui a bien du mal dans les endroits clos. Les graphismes accusent également leur âge, même si un joli travail a été effectué à ce niveau en l'honneur de cette 20th Anniversary Edition. Davantage de détails se remarquent, les textures sont plus nettes et les effets visuels modernisés (avec notamment des effets de lumière plus réalistes) même si, encore une fois, le grand âge de ce titre se ressent. Heureusement, la direction artistique fait un peu mieux passer la pilule, tout comme la fluidité de l'action à 60 fps.

Beyond Good & Evil 20th Anniversary Edition

Rien à dire en revanche du côté des doublages français, toujours aussi excellents qu'à l'époque, ainsi que des musiques qui ont été réenregistrées. On apprécie également l'ajout de toutes les petites fonctionnalités destinées à améliorer globalement l'expérience, comme les sauvegardes automatiques ou encore la possibilité de passer les cutscenes, élément bien utile dans le nouveau mode Speedrun. En dehors du jeu en lui-même, cette édition rajoute également davantage de trophées que dans la version HD (dont un Platine) et une galerie inédite retraçant toutes les étapes de la création du jeu à grand renfort d'images et de vidéos.

Beyond Good & Evil 20th Anniversary Edition

Mais le plus intéressant reste sans aucun doute le contenu inédit rajouté, à savoir la chasse au trésor, même si hélas celle-ci se montre extrêmement courte. Au bout d'un moment, et plus précisément quand spoiler: on récupère le Beluga, Jade peut se lancer dans une petite traque d'objets liés à Beyond Good & Evil 2. Ils s'accompagnent tous d'un M-Disk traitant de l'enfance de Jade et, une fois la chasse terminée, on a droit à une petite cinématique inédite. De quoi nous permettre d'avoir de premiers détails concernant cette suite en développement depuis un bout de temps. Enfin, certains distributeurs vendent désormais des cosmétiques, même si la chose reste plus anecdotique.

Beyond Good & Evil 20th Anniversary Edition

Même 20 ans plus tard, la structure de Beyond Good & Evil marche toujours aussi bien et le gameplay est efficace. Si l'on omet ce souci de caméra, surtout désagréable durant les affrontements et les phases d'infiltration, la prise en main reste très agréable. Tout comme l'exploration du monde d'ailleurs qui, malgré les limitations de l'époque, profite d'une taille honorable et se montre ''crédible'' avec ses espèces vivant plus ou moins en harmonie.
S'il accuse le poids de son grand âge, avec notamment des soucis de caméra et des graphismes datés (malgré le beau boulot effectué), Beyond Good & Evil reste un jeu culte toujours aussi plaisant à parcourir de nos jours grâce à son rythme maîtrisé, à la diversité de son gameplay, à son gameplay prenant et à son univers travaillé. La bande-son est sublime et les améliorations et nouveautés améliorant l'expérience sont bienvenues, tout comme la petite chasse au trésor qui donne quelques infos sur la suite. Idéal si vous ne l'avez pas fait à l'époque ou que vous voulez le redécouvrir.
30 juin 2024 à 09h19

Par

Points positifs

  • Un scénario prenant
  • Des personnages attachants
  • Une jolie diversité dans le gameplay
  • La nouvelle chasse au trésor
  • Des nouveautés bienvenues (sauvegarde auto...)
  • Un gros boulot visuel a été fait

Points négatifs

  • Des graphismes tout de même datés
  • Des soucis de caméra
  • Une chasse au trésor trop courte

Gribouillé par...

Shauni

Shauni

Celle qu'on ne voit pas

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut