Test : Tiger Woods PGA Tour 2002 - PC

Tiger Woods PGA Tour 2002 - PC
Partager
Tiger Woods PGA Tour 2001 (TWPT2K1 en abrégé) est le concurrent de Links 2001, le fameux jeu de golf de Microsoft. Le jeu de EA Sports va-t-il détrôner le leader du moment ?
 
 
Il faut bien reconnaître que jusqu'à présent, le jeu de EA Sports n'a jamais battu le titre de Microsoft et Access Software, car TWPT est jugé trop peu complet et simpliste. Dans cette nouvelle version, EA Sports ne veut pas jouer à la règle du classicisme, puisque tout est désormais calculé en temps réel, avec la possibilité de suivre la balle en temps réel lors de son déplacement.
 

Trop moche ?

C'est justement ce point qui rend TWPT2K1 inférieur à Links 2001, rien qu'avec les graphismes. Le jeu, même s'il n'est pas hideux, est bien plus laid que son concurrent qui n'est déjà pas un modèle du genre. Ici, les textures sont parfois trop floues, le terrain manque de finesse, bref, TWPT2K1 est un jeu qui n'est pas agréable à l'oeil.
 

Simpliste

De plus, TWPT2K1 n'est pas une simulation pure, dotée d'un réalisme convaincant. Ici, tout est relativement simple et n'est pas comparable à ce qu'offre Links 2001. Bon, inutile de s'attarder sur son cas, TWPT2K1 n'est pas une daube en soi, mais n'est pas un jeu que je vous recommande et qui est très décevant. L'année prochaine, peut-être...
Tiger Woods PGA Tour 2001 souffre de trop grands défauts pour être considéré comme un hit. Son graphisme dépassé et son réalisme moins touffu que celui de Links 2001 ne nous permettent pas de vous le recommander.
12 juin 2000 à 11h20

Par

Points positifs

  • Idée du graphisme en temps réel
  • Incrustation des personnages dans le décor

Points négatifs

  • Laid
  • Peu complet

Gribouillé par...

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...
Revenir en haut