Test : Xzsorgk

Genre : Poisson d'avril

Date de sortie : 01 avril 2009

Genre
Poisson d'avril
Date de sortie
01 avril 2009 - France
Développé par
Chuck Norris Lab
Edité par
Chuck Norris Lab
Disponible sur
PS3, Xbox 360

Comme vous tous, je pensais que l'Homme ne pouvait jouir que de cinq sens. D'entrée de jeu, Xzsorgk vous en éveille un sixième, puis un septième, un huitième... et ce dans des proportions incommensurables. Parce que Xzsorgk n'est pas qu'un simple jeu, c'est une expérience inoubliable marquant la vie d'un homme.

 
 
L'implication de Chuck Norris dans le développement de ce titre, sur les rails depuis bientôt 12 ans, avait de quoi surprendre. Le résultat est à la hauteur de nos attentes : avec un gameplay reléguant les jeux les plus sophistiqués à l'âge de pierre, il paraît totalement impossible de revenir à un quelconque divertissement après s'être essayé au jeu. Pourtant, ces idées paraissent si simples et évidentes que l'on se demande pourquoi personne n'y a pensé plus tôt. Je vous laisse bien évidemment la surprise lorsque vous essaierez vous-même le titre. Sachez simplement qu'il est possible d'y jouer avec toutes les manettes du monde, aussi bien filaire qu'en Bluetooth : utilisez un pad classique, une webcam, ou même une Wiimote, un chauffe tasse USB ou juste un chargeur, chaque expérience est unique et incroyablement enrichissante. Quand je pense que tout ceci a pu être réalisé à l'aide d'un banal HUD faisant apparaître un ananas et une tulipe à l'écran, je me dis que n'importe qui aurait pu y penser plus tôt !
 

Un univers infini

Se déroulant dans une époque évoluant en fonction de vos actions et de vos heures de jeu, Xzsorgk vous invite à prendre les commandes d'un monde dans son intégralité. La moindre de vos actions est interprétée par le programme qui sera alors capable de deviner ce que vous souhaitez réellement accomplir. Vous êtes d'une humeur fracassante ? Le monde se transformera sous vos yeux en un univers enchanteur aux couleurs apaisantes. Vous manquez de tonus ? Des hordes de zombies viendront réveiller vos instincts les plus primaires. Une petite déprime ? Quelques blagues s'enchaîneront pour vous aider à retrouver le sourire. Une petite crampe après 48 heures de jeu d'affilée ? Une cut scene géante vous aidera à récupérer, bourrée de rebondissements, d'action, d'humour, de sentiments, selon vos goûts personnels. Et si comme nous, vous ne jurez que par les gros seins et les prouts, vous allez être servis ! De plus, la bande son n'est pas en reste, et révolutionne elle aussi l'art. Uniquement composée d'instruments hors du commun, vous serez sans cesse émerveillé par des sons que vous n'aviez jamais entendus jusqu'ici.
 

Après avoir commencé, impossible de décrocher

Mais résumer Xzsorgk à ces quelques éléments serait réducteur. En effet, le gros de l'épopée se situe en online : le Jeu vous suivra partout dans votre vie quotidienne. Entre les SMS, les coups de fil, et même les acteurs venant directement vous chercher chez vous pour vous annoncer une nouvelle quête, vous ne quitterez plus Xzsorgk. Vous êtes à l'intérieur du Jeu et le Jeu est à l'intérieur de vous. C'est totalement hallucinant. Cette prouesse est réalisée grâce à la technologie Zero Failure Engine développée spécialement pour l'occasion : au moindre défaut potentiel, le jeu est capable de s'autocorriger pour vous offrir l'expérience la plus parfaite possible. Cela vaut aussi pour les graphismes, d'une beauté totalement époustouflante. La réalité vous paraîtra bien fade après un tel spectacle... Ne vous inquiétez pas non plus si vous ne possédez pas un grand écran : les nombreuses technologies mises au point au Chuck Norris Lab vous permettront d'agrandir instantanément votre écran et de le faire passer en Quad Full HD. Utopique ? Pas tant que ça finalement....
 

Article rédigé par Monsieur Tomate , le

J'ai monté GameHope il y a de cela bientôt 10 ans dans l'espoir qu'un jour, je mettrais la main sur la perle rare, le seul titre capable de séduire l'humanité toute entière. Xzsorgk est le début d'une nouvelle ère : l'ère du divertissement absolu, l'ère où les émotions issues du monde virtuel prennent le pas sur celles du monde réel, l'ère où le jeu, la musique, le film, le sport et l'art ne font qu'un. Après avoir joué à un tel titre, ma mission s'arrête ici : rassuré d'avoir enfin trouvé le jeu ultime, je me vois dans l'obligation d'arrêter GameHope pour clôre sur la plus belle note qui soit. Merci à vous tous, et à bientôt dans l'univers de Xzsorgk !

Points positifs

  • Tout

Points négatifs

  • Rien

A propos de l'auteur

Monsieur Tomate

Monsieur Tomate

Grand gourou

Depuis la fondation de GameHope en septembre 1999 sous le nom de HardGamers, le taulier du coin n'a cessé d'abuser de son fouet pour faire régner la terreur parmi son équipe. Ingénieur en informatique le jour, tyran impitoyable sur GameHope la nuit, on ne l'arrête jamais et gare à vos fesses si vous vous trouvez au travers de sa route lorsqu'il a en tête un énième plan diabolique, vous risqueriez de boîter le lendemain...

Contacter

Commentaires