Test : Numblast

Numblast - PS3

Genre : puzzle-game

Date de sortie : 01 juillet 2009

Genre
puzzle-game
Date de sortie
01 juillet 2009 - France
Développé par
Sony Computer Entertainment
Edité par
SCE Japan Studio
Disponible sur
PS3, PSP
Parfois appelé
numblast

Au fur et à mesure que sa communauté de joueurs s'agrandit, le PSN se dote de petits jeux adaptés à tous les budgets. Si certains sont des réussites totales (Flowers...), d'autres laissent un sentiment plus mitigé. C'est le cas de Numblast, petit soft japonais sans prétention s'ajoutant à la gamme

 
 
Numblast est un puzzle-game tout ce qu'il y a de plus traditionnel. Une histoire absolument pas tirée par les cheveux nous montre un petit bonhomme qui cherche à obtenir l'énergie nécessaire pour le faire voler avec ses petites ailes en carton. Pour ce faire, il est persuadé que le meilleur moyen est d'empiler des petits numéros quatre par quatre dans une gigantesque grille. Ne demandez pas par quel moyen cela se produit, c'est comme ça. Le souci c'est qu'au moment de toucher au but, "an unexpected error has occurred". Son maître se transforme en singe. C'est une régression dans l'évolution, il est repassé à l'état de primate ! C'est une catastrophe ! En plus, ce n'est pas le genre de singe qu'on peut voir au zoo, le sensei se transforme en babouin rose avec des bijoux de toutes les couleurs collés aux fesses.
 

Mais bien sûr...

Voilà. On vous demandera de faire preuve de logique à partir d'un scénario qui justement échappe à toute logique. Pour rentrer rapidement dans les détails du mode de jeu, voici le principe plus ou moins abouti. Une grille de chiffres, de 1 à 4. Vous pouvez sélectionner des carrés de 4 chiffres, et les faire tourner sur eux-mêmes. Le principe étant de réunir les mêmes chiffres en carré. Pas la peine d'essayer de faire une grande ligne, on même d'en empiler 6 sur 6. Il n'écoutera que les carrés de 4 chiffres similaires. Le principe est simplissime à saisir et comme souvent dans ce genre de jeux, assez hypnotique. Ils ont d'ailleurs bien saisi le principe puisque le premier mode de jeu s'appelle "infini". Voilà, vous jouerez toute vptre vie si vous vous débrouillez bien. Vous n'aurez le choix qu'entre 3 modes de jeu : infini, chrono et puzzle. Rien de bien excitant, le premier est un classique, le second reprend le premier avec un chronomètre. Le mode puzzle est sympathique puisqu'il demande un peu plus de réflexion. En effet, le but est le même avec un nombre d'actions imposé. Cela demande de se creuser un peu plus la cervelle pour trouver la bonne composition de mouvements.
 

That's all folks ?

Malgré un prix plutôt faible (4,99€), Numblast ne fournit pas tout ce qu'on était en droit d'attendre de lui. Si les graphismes sont sympathiques, ils n'évoluent pas au fur et à mesure des niveaux. De plus, si on s'accommode déjà difficilement des musiques niaises nippones en temps normal, celles-ci sont particulièrement horripilantes. Adapter des musiques horripilantes sur un puzzle-game n'est jamais vraiment judicieux puisqu'il offre souvent des baptêmes de l'air aux manettes. Inadmissible aussi, l'absence de mode de jeu à 2 ou 4, sur le live comme en local. Non mais sérieusement ?! Si un patch permettait cette action, nul doute que l'on pourrait pardonner à Numblast sa pauvreté de contenu, mais à l'heure actuelle, c'est tout de même vraiment faiblard. Le mécanisme de jeu sympathique bien qu'un peu obsolète et un prix vraiment faible permettent à Numblast de ne pas écoper d'une note catastrophique. Mais il faut avouer que c'est le genre de jeu dont peuvent aisément se passer les joueurs qui ne courent pas après le genre.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Sympathique, prenant mais terriblement pauvre, Numblast offre un défi très honorable pour les fans de puzzle-games, et à un moindre coût. Hélas, l'absence de mode multijoueur et de contenu le relèguent à l'état de jeu optionnel. Dommage !

Points positifs

  • Prenant
  • Simple à saisir mais diablement difficile

Points négatifs

  • Pauvre en contenu
  • Pas de multijoueur
  • Musiques à se jeter par la fenêtre

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires