Test : EyePet & Friends

EyePet & Friends - PS3

Genre : Elevage d'animaux chelou entre amis

Date de sortie : 16 novembre 2011

Genre
Elevage d'animaux chelou entre amis
Date de sortie
16 novembre 2011 - France
Développé par
Sony Computer Entertainment London Studio (Team Soho)
Edité par
Sony Computer Entertainment
Disponible sur
PS3
Accessoires compatibles
Playstation Move

On ne peut pas le nier, Sony s'est complètement lâché sur la gamme PlayStation Move en cette fin d'année 2011. Et vous vous demandez pourquoi on ne vous parle de ce jeu que maintenant, vous le comprendrez en lisant ces quelques lignes.

 
 
Vous connaissez tous le principe d'EyePet, très attrayant d'un point de vue purement technologique, le titre de Sony sorti en 2009 nous proposait d'adopter un espèce de croisé entre un chien et un singe ou un truc du genre, le tout en réalité augmentée. Si la base du jeu le destine avant tout aux enfants, la technologie semblant très aboutie et les diverses possibilités offertes par le titre avaient de quoi faire baver les joueurs plus âgés. Ressorti en 2010 dans une édition compatible avec le PlayStation Move, la licence nous revient aujourd'hui dans un tout nouvel épisode : EyePet & Friends. Et devinez quoi, on peut maintenant jouer à deux.
 

C'est deux fois mieux à deux ?

Et bien pas vraiment, c'est même plutôt le contraire. En effet, si la possibilité de jouer à deux et d'interagir de fait, avec deux EyePets a de quoi réjouir, le titre accuse malheureusement des ralentissements qui nuisent au plaisir de jeu. Ce n'est peut-être pas franchement gênant pour ce genre de jeu, mais de là à ce que l'animal se téléporte sur une distance de près de 10cm, il faut pas pousser. C'est bien dommage parce que pratiquer les activités proposées avec un ami est une idée fort sympathique qui ajoute de nouvelles possibilités. Mais encore faut-il arriver à jouer. La phase de calibrage du PlayStation Move est curieusement difficile, sans qu'on puisse réellement comprendre pourquoi. C'est la phase de détection du sol, où il faut maintenir le PS Move à la verticale de manière à ce que la boule lumineuse touche le sol, qui pose problème. On peut rester une éternité dans cette position en appuyant sur le bouton Move pour valider le calibrage sans que ça marche. Les joueurs les moins patients abandonneront avant même d'avoir joué. Ajoutez à cela une première phase de jeu (la naissance de l'animal) franchement trop longue et des instructions pas toujours très claires, et vous savez désormais à quoi vous en tenir.
 

Article rédigé par pattoune , le

Vous aurez compris à la lecture de ces quelques lignes que si on ne vous a pas parlé de ce titre plus tôt, ce n'est pas par flemme ou je ne sais quel autre symptôme synonyme de manque de professionnalisme de notre part, mais bel et bien pour ne pas qu'il vous vienne l'idée saugrenue de l'acheter à votre bambin pour Noël. Souffrant d'un manque évident de finition pouvant aller jusqu'à empêcher le joueur de jouer, ce qui vous en conviendrez est quand même bien dommage, cette nouvelle itération d'EyePet est bien dispensable.

Points positifs

  • Concept sympa au premier abord.
  • Jouable à deux.
  • EyePet trop mignon.

Points négatifs

  • Calibrage casse c....
  • Beaucoup de ralentissement à deux.
  • Manque de finition.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires