Preview : Lost Planet 3

Lost Planet 3 - PS3

Genre : Action

Date de sortie : 30 août 2013

Il y a des jours comme ça, on devrait rester chez soi. Imaginez, vous vous retrouvez bloqué sur une planète aussi froide que le slip d’un yéti… A la limite ça serait que ça je ne dis pas, mais imaginez que des insectes géants peuplent cette planète et qu’ils ne sont pas réellement amicaux. Là vous voyez, de suite c’est moins glamour.

 
 
Lost Planet 3 c’est un peu l’histoire de ce gars. Perdu dans les montagnes enneigées, il nous a fallu guider monsieur au travers d’une grotte infestée d’insectes afin de rejoindre un relais radio et de réactiver le bousin pour pouvoir rétablir la communication. Une démo qui aurait dû être courte mais pourtant qui a duré plus longtemps et pas forcément pour notre plaisir.
Le premier constat que l’on peut faire, le jeu est beaucoup plus maniable comparé au deuxième opus. On a moins l’impression de peser trois tonnes lorsque l’on se déplace. Pratique pour esquiver les ennemis ou pour les tenir à distance. Voilà un problème à peu près résolu.
 
 
Mais voilà les ennuis commencent une fois la grotte atteinte. On rencontre notre premier ennemi, une espèce de moustique géant que l’on élimine rapidement. On comprend vite que ce dernier était issu d’une bouche organique qui libère à intervalles réguliers des monstres. On la détruit. Après quelques couloirs on arrive dans une salle géante remplie d’insectes volants et de ces mêmes bouches. Et là c’est le drame. Le jeu devient horriblement brouillon. Un être normalement constitué voudrait détruire les bouches pour éviter de se faire envahir, or on ne peut pas alors que le skin est exactement le même et qu'elles sont a portée. On a beau tirer dessus elles ne bronchent pas et continuent de créer plus d’ennemis. De même, certains insectes volants, pourtant à portée de tir, ne peuvent être éliminés et ne sont en fait qu’une partie du décor. C’est dans cette confusion qu’il va falloir évoluer pour sortir de la grotte. Rien ne vous indique ce qu’il faut faire, du coup je me suis retrouvé à tuer des insectes en boucle avant de comprendre que ça servait à rien. Pas très explicite…Au passage on découvre un petit QTE lorsque un insecte s’empare de nous pour nous tuer. Dans l’ensemble le QTE reste peu lisible et il faut s’y reprendre plusieurs fois pour réussir son coup.
 
 
Une fois dehors, il faut aller d’un point A à B puis C à E en passant par D uniquement pour réactiver des machines. Moment assez pénible qui se termine par l’apparition d’un scorpion géant. Il vous faudra le faire fuir en trouvant son point faible, suite à quoi vous aurez la possibilité de monter dans un mécha géant pour le combattre. On est obligé de passer par une série de QTE pour arracher la queue du scorpion et là encore le problème de lisibilité intervient. Ces moments qui devraient être jouissif car ce sont en général des finish moves, deviennent pénibles et fastidieux.
 
 
Ces défauts sont dommages car l'ambiance du titre est vraiment intéressante et les graphismes, sans être exceptionnels, sont corrects et agréables. On a envie d’évoluer sur cette planète enneigée, on a envie d'explorer. On regrette presque que cela soit un jeu d'action et on voudrait voir un jeu de Survival Horror à la place. Qui a dit Dead Space ?
On ne sait que peu de choses sur le scénario. Peut-être ce dernier vaudra-t-il le détour ? La démo se terminait sur la rencontre avec un autre être humain, on aura peut être droit à des rebondissements ou autres culbutes scénaristiques, sait-on jamais.
 

Article rédigé par Wildchoc , le

Lost Planet 3 a du potentiel de par son univers et son ambiance, mais la jouabilité et le game design souffrent actuellement de trop de problèmes pour que l'on soit optimistes sur la qualité du jeu. Espérons que tout soit corrigé avant sa sortie.

A propos de l'auteur

Wildchoc

Wildchoc

Tanuki lubrique

Le wildchoc sauvage est un petit animal farouche au poil soyeux. Passionné de jeux vidéo il ne sort que très peu souvent pour subvenir à ses besoins naturels tels que se nourrir et se reproduire. Il est cependant facile d'en capturer un en faisant résonner à l'extérieur de sa tanière une douce musique Chip tune. Pourquoi en attraper un ? Ils font en général de très bon coussins.

Contacter

Commentaires