Preview : Dark Souls II

Dark Souls II - PS3

Genre : Action/Jeu de rôle

Date de sortie : 14 mars 2014

Genre
Action/Jeu de rôle
Date de sortie
14 mars 2014 - France
Développé par
From Software Inc.
Edité par
Bandai Namco Entertainment
Disponible sur
PC, PS3, Xbox 360
Modes de distribution
Boutique
PEGI
 Interdit aux moins de 16 ans
 Violence

A cet E3, il y avait quelques grands absents, notamment Namco Bandaï qui n'avait cette année pas de stand dans l'enceinte du hall. Heureusement, ceux-ci présentaient quelques jeux un petit peu à l'écart, sans babe ni goodie, certes, mais avec de la qualité ma bonne dame.

 
 
Dark Souls 2 nous a donc été dévoilé dans une présentation vraiment très convaincante. Tout d'abord, on a tenu à nous rassurer grandement. A priori, certaines mauvaises langues auraient dit que la difficulté du titre serai revue à la baisse afin de s'adresser à un public plus large. Rien à dire, il semble que Dark Souls 2 soit au moins aussi difficile que ses prédécesseurs. Pire à vrai dire, la personne qui a joué devant nous et qui travaillait pour les studios en interne était un assez bon témoin de la difficulté du soft. Ainsi, après 15 présentations à la presse, celui-ci n'avait à priori réussi à terminer le niveau qu'une seule fois. D'ailleurs devant nous, après être mort à mi-parcours, il a opté pour le speed run afin de nous montrer la fin du niveau. Le producer du jeu s'est d'ailleurs beaucoup amusé, en promettant qu'il offrirai un sublime t-shirt au journaliste qui terminerait le niveau proposé. Et celui-ci de se gausser de n'en avoir pour le moment donné aucun. Haha.
 
 
Dark Souls II continuera donc de cultiver la satisfaction du travail accomplit. On demandera au joueur de toujours apprendre de sa mort, afin qu'à chaque fois qu'il passe l'arme à gauche, il en retienne quelque chose. Les ennemis semblent plus intelligents qu'auparavant, bien qu'on ne puisse pas demander grand chose à des morts-vivants. Si auparavant, certains zombies se relevaient lorsque vous apparaissiez devant eux, maintenant il est probable que ceux-ci attendent patiemment que vous passiez votre chemin. Puis, bien plus tard, pourraient vous avoir rattrapé par derrière alors que vous étiez en train d'en découdre avec d'autres. Aussi, la fuite est une option un petit peu moins simple qu'auparavant. Vous pouviez avant vous engager dans un combat et faire demi-tour pour prendre vos jambes à votre cou assez simplement. Maintenant, tourner le dos d'un ennemi en plein combat est plutôt synonyme de couteau dans le dos. Méfiance, donc.
 
 
Il est possible de choisir entre 4 classes de personnages au début du jeu : Sorcier, Guerrier, Epéiste à deux mains et Templier. Mais d'après les développeurs, il semble qu'il soit possible de changer de carrière un petit peu comme on le désire en cours de jeu, en fonction des choix d'évolution que l'on fait. Il est maintenant possible de manipuler une arme dans chaque main avec L1 et L2, et même de frapper avec les deux à la fois. Même si cette option dévastatrice aura tôt fait de vous faire baisser l'endurance un grand coup. Vous pouvez bien évidemment toujours vous équiper d'un bouclier, mais sachez que parer un coup ennemi ne vous octroie plus la même invincibilité qu'auparavant. Elle est supposée être beaucoup plus courte dorénavant, toujours dans un souci de défi plus difficile qu'auparavant. Reste toujours l'esquive bien entendu... Le jeu est disponible online jusque 4 joueurs, à 1 contre 3, ou encore à 2 contre 2.
 
 
Dark Souls II bénéficie d'un tout nouveau moteur graphique, développé en interne. L'animation est en effet plus fluide et les graphismes ont aussi été revus à la hausse. Dans la pratique, la promesse est respectée. Le jeu est joli, et permet d'ailleurs d'utiliser les nouveaux effets de lumière dans le gameplay pour faire un petit peu peur. Ainsi, on peut rester dans le noir presque total à attendre que quelque chose nous tombe dessus, mais le mieux reste d'allumer une torche. Mais elle occupe une main et n'offre pas non plus un une visibilité gigantesque, en revanche, on peut toujours crâmer les morts-vivants sur lesquels on tombe au détour du passage. Dans le niveau parcouru, on appréciera aussi un bestiaire relativement diversifié, jusqu'à un boss final plutôt gros, bien gaulé et dont il fallait trouver une technique bien particulière afin d'en venir à bout.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Dark Souls II est certainement une fois encore la valeur sûre que les amateurs d'Action RPG et de défi attendent avidement. C'est plus joli, plus fluide, plus intelligent et toujours aussi compliqué. Alors franchement, que demander de plus ? Impressions à confirmer lors de la sortie du jeu bien évidemment.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires