Preview : Tearaway Unfolded

Tearaway Unfolded - PS4

Genre : Livreur de lettres

Date de sortie : 09 septembre 2015

Genre
Livreur de lettres
Date de sortie
09 septembre 2015 - France
Développé par
Media Molecule
Edité par
Sony Computer Entertainment
Disponible sur
PS4
Modes de distribution
Boutique
PlayStation Network

A l'occasion de la dernière Playstation Experience, Tear Away Unfolded était présenté et jouable, pour le plus grand bonheur de notre âme de gamin. Tearaway, vous connaissiez non ? C'était le nouveau bébé de Media Molecule (LittleBigPlanet) sorti sur Vita l'an dernier. "Beau", "Complet", "Un plaisir pour les yeux", "Bien pensé", tels étaient les termes utilisés pour décrire le titre dans les colonnes d'un célébre et néanmoins fantastique magazine de jeu vidéo, GameHope.com. Et je peux vous dire que quand ces gars là parlent de cette manière d'un titre, ce n'est pas pour rien. Nous avons pu essayer cette version lors d'une courte démo et s'entretenir avec Christophe Villedieu, Game Designer chez Media Molecule, qui a partagé avec nous son sentiment sur le jeu.

 
 
Tearaway est donc un monde de papier, dans lequel vous êtes impliqué. Vous, pas exactement votre personnage mais plutôt la personne derrière l'écran là. Les personnages de ce monde ont un objectif, celui de vous délivrer un message de la PLUS HAUTE IMPORTANCE. Le problème, c'est qu'ils n'en ont pas forcément les moyens. Ainsi,dans la phase à laquelle nous avons participé, le messager Atoi se réfugiait des corbeaux à l'intérieur de la maison où vous vous trouviez. Et le but final était de les effrayer, hélas la démo ne permettait pas d'arriver jusque là. Aux commandes de notre petit origami, nous (re)découvrons donc un monde bourré de créativité, le genre dont seule Media Molecule a le secret. On discute avec les autres petits personnages, on résout des énigmes relativement simples pour le moment mais surtout, on apprécie grandement les petits ajouts diablement intelligents de la version PS4 du titre.
 

Je suis votre meilleur (orig)ami

Ainsi, nous avons pu, grâce à la lumière de notre pad PS4, hypnotiser des petits monstres méchants pour les guider calmement vers le vide d'un trou sans fond, afin de permettre à notre petit messager de passer en toute sécurité. Il était aussi possible de faire sauter sur un genre de trampoline d'une simple pression sur le touchpad (sur Vita, il fallait presser le rear screen). Des passages secrets étaient maintenant atteignables par des petites manipulations originales, en déviant des éboulements de choux de papiers... Enfin, nous pouvions nous faire envoyer des noisettes (à nous, joueur) à travers l'écran pour les rediriger vers une cible pour activer un mécanisme. Le genre de petites features qui donne foncièrement l'impression d'être personnellement impliqué dans l'aventure. Pas mal de petites fonctionnalités n'étaient pas présentes sur la version originale,et le titre semble s'être pas mal étoffé, même s'il est difficile de se prononcer définitivement avec ce que l'on a vu.
 

Paperboy

Et ce qui finalement rassurerait presque le plus, c'est l'enthousiasme avec lequel Christophe Villedieu parle de son titre. Game Designer chez Media Molecule, il avait un métier tout autre avant de rejoindre ces équipes, à savoir artiste graphiste. Pas tellement de notions pour le développement, mais un amour immodéré pour la création qui lui a valu de se faire remarquer en tant que simple joueur, en créant des niveaux pour LittleBigPlanet premier du nom. Ses levels étaient tellement bien fichus, exempts de bugs et créatifs, que Media Molecule lui a proposé de rejoindre ses rangs afin de faire partie de l'aventure. Après avoir participé à la création de LittleBigPlanet 2 et Tearaway sur Vita, Christophe est passé à Tearaway Unfolded. Pourtant, faire un remake d'un jeu un an après au lieu de passer à une nouvelle création pourrait paraître un petit peu grisant pour un créateur, et c'est véritablement l'impression inverse qu'il nous a donné.
 

Papier de riz ou d'arménie

D'après Christophe, voyez Tearaway Unfolded comme une version "Director's cut " avancée de la version originale. Selon ses mots, c'est un véritable boulot de docteur Frankenstein auquel s'il s'adonne en ce moment en recassant tous les niveaux pour les reconstruire de la manière qu'il le veut vraiment, sans les limites d'une console portable. C'est avec un certain enthousiasme, pour ne pas dire un enthousiasme certain, qu'il voit la reprogrammation de son jeu. Un petit peu triste du nombre de personnes qui sont passés à côté de la version Vita, il espère grandement que celle-ci sera accessible à un plus grand nombre, sans une version grandement améliorée. Loin d'avoir l'impression de refaire un travail, c'est une opportunité unique que voit Media Molecule de pouvoir encore améliorer l'expérience, pourtant excellente, de son premier boulot.
 

Article rédigé par JoKeR , le

Tearaway Unfolded est à la fois une séance de rattrapage pour tous ceux qui n'ont pas eu la chance, et ils sont nombreux hélas, de profiter de la version Vita, mais aussi une version Director's Cut. Toujours aussi génial dans son approche, son gameplay et sa direction artistique, le titre va plus loin que sur Vita. Plus précisément, il va aussi loin qu'il aurait bien aimé aller la première fois et après avoir essayé le titre quelques minutes et discuté avec son game designer, c'est avec une impatience assez insupportable que l'on attend de voir sortir la version PS4 du titre. Pas de date pour le moment, mais le sentiment qu'au final, on sera loin d'être en présence d'une simple adaptation d'un jeu Vita au final.

A propos de l'auteur

JoKeR

JoKeR

Rédac' Chef / Touriste.

Passez votre chemin, ce mec est un con. Avis de merde, méconnaissance générale du sujet et pleins pouvoirs sur le site, ce mec est un imposteur. Regardez, je me suis emparé de son compte pour écrire sa bio et à mon avis il ne s'en apercevra jamais ce naze.

Contacter

Commentaires