Preview : Ace Combat 7 : Skies Unknown

Ace Combat 7 : Skies Unknown - PS4

Genre : Simulation

Date de sortie : En 2018

Genre
Simulation
Date de sortie
En 2018 - France
Développé par
Project Aces
Edité par
Bandai Namco Entertainment
Disponible sur
PS4
Accessoires compatibles
PlayStation VR

Lors de cet E3 2017, le stand de Bandai Namco proposait notamment de tester leur prochain jeu d’avion triple A répondant au doux nom d’Ace Combat 7 : Skies Unknown. Conscient du potentiel de la licence, l’éditeur avait mis à disposition 4 bornes de jeu réservées à la presse, comprenant deux bornes VR et deux bornes "normales". Et au vu de l'immersion réussie que propose cette franchise depuis de nombreuses années, l'occasion était trop belle pour que les développeurs ne se décident pas à exploiter le casque de réalité virtuelle de la PlayStation 4.

Tandis que les joueurs voulant s’essayer au jeu normal restaient debout face à leur écran, les joueurs VR avaient un peu plus de chance et pouvaient s’asseoir sur des chaises en fer pas trop confortables, mais qu’importe : nous tentons les deux expériences et pouvons ainsi enfiler le casque de réalité virtuelle dans un second temps, prêts à conquérir le ciel et à dégommer tous les méchants-pas-beaux dans notre passage.

Ace Combat 7

Ace Combat 7

La démo commence par une petite animation où l’on voit son bel avion de chasse se préparer au décollage depuis un porte-avion situé en pleine mer. Suite à un envol rapide, on a droit à un petit temps de chargement pour se lancer enfin dans le combat. Si la séquence d’introduction était skippable (ce qui s’avérera probablement utile sur le jeu complet, au prix d’une moins bonne immersion), elle reste tout de même assez plaisante à suivre grâce à ses jolis graphismes.
 
Le niveau de la démo se déroulait donc en deux temps, chacun armé d’un compte à rebours si vous ne remplissiez pas les objectifs : dans la première partie, vous et vos coéquipiers êtes pris en chasse et il faudra rapidement annihiler les petits vaisseaux ennemis grâce à vos sulfateuses aériennes et deux types de missiles à têtes chercheuses, sous peine de vous retrouver tout seul dans les airs. Dans une seconde partie, les ennemis sont beaucoup plus nombreux et sont assistés d’un grand véhicule aérien propulsé par moins d'une dizaine de moteurs à hélices répartis sur ses deux grandes ailes.
 
Votre objectif est donc bien de vous débarrasser de ces menaces, tandis que vos supérieurs et coéquipiers vous gueulent dessus par radio en disant qu’il faut abandonner la mission. Mais peu importe, vous êtes un battant et vous essayez d’éliminer un maximum d’ennemis dans le temps imparti. Pour ce faire, vous avez droit à plusieurs caméras disponibles (dont une jolie vue intérieure), afin de vous en sortir au mieux sur le fond d’une musique entraînante et des bruitages réussis.

Ace Combat 7

Top Gun VR

Mais c’est lorsque l’on enfile le casque du PlayStation VR pour tester la démo associée que les affaires commencent ! On va mettre les choses au clair immédiatement : après avoir enfilé l’accessoire, la sensation d'être dans un avion de chasse en pleine bataille vous procurera des frissons dans tout le corps, et rien que pour ça, ça vaut le coup d’être vécu !
 
Niveau déroulé, on retrouve la même introduction que dans la démo normale étayée plus haut : mais bien sûr, les sensations sont beaucoup plus plaisantes grâce à l’immersion apportée par la réalité virtuelle. Une fois les moteurs en vitesse de croisière et l’appareil libre de ses mouvements, l'occasion était trop belle pour nous d’essayer de faire des virages à 180 degrés et d’enchaîner les loopings en frôlant le sol, nous donnant ainsi une chaire de poule efficace.
 
Mais les ennuis commencent lorsque les ennemis se mettent à nous tirer dessus, et il fallait donc riposter rapidement pour éviter de finir en barbecue : il était donc temps d’envoyer des salves de missiles, en actionnant les joysticks tout en bougeant la tête dans tous les sens pour avoir un contrôle total de l’appareil. Cela laisse rapidement place à un sentiment d’immersion non-négligeable, à tel point qu’on a l’impression qu'il suffirait de tourner la tête pour voir Tom Cruise en tant que coéquipier.

Ace Combat 7

Au-delà des pixels, une expérience réussie

Si dans la démo normale les graphismes étaient au rendez-vous grâce à des textures et modèles 3D très propres, c’est au niveau de l’expérience VR que ça pêche un peu : l’aliasing est malheureusement très présent, mais l’immersion réussit tout de même à nous faire presque oublier que l’on n’est pas dans la réalité lors de ces premières minutes de jeu.
 
Côté gameplay, les contrôles sont simples à prendre en main et efficaces, même s’ils n’ont rien de bien innovant : c’est pour tout le reste que l’on retiendra l’expérience, notamment avec une musique rock qui souligne parfaitement l’action et un sound design efficace, notamment lorsque les appareils ennemis explosent une fois abattus juste à côté du vôtre.

Article rédigé par Ratchetlombax , le

Ace Combat 7 est convaincant des deux côtés : d'une part avec une expérience sur écran normale sympathique, donnant envie de continuer sa partie une fois la démo terminée, et d'autre part avec une expérience en réalité virtuelle convaincante, taillée pour tous les joueurs voulant se sentir voler dans un avion de chasse. Détruire ses ennemis à coup de têtes chercheuses et de sulfateuses, c'est fun, et il nous tarde d'essayer la version complète du jeu tant il a l'air d'être une petite pépite. On regrettera tout de même que le jeu ne soit pas entièrement jouable en Réalité Virtuelle, même si on peut apprécier le fait que ça nous évitera quelques torticolis !


Preview écrite en collaboration avec Jisters

A propos de l'auteur

Ratchetlombax

Ratchetlombax

Explorateur nocturne

Avide d'aventures et de sensations, ce bonhomme ne quitte pourtant que rarement son salon. La raison ? Tout petit, il s'est rendu compte qu'il pouvait vivre de grandes épopées par le biais d'un écran et d'une manette. Du coup, il passe le clair de son temps sur des petits projets et sur la longue liste de jeux vidéo qui l'intéressent depuis de longues années... Et c'est loin d'être fini !

Contacter

Commentaires