Preview : Life is Strange : Before the Storm

Life is Strange : Before the Storm - PS4

Genre : Aventure

Date de sortie : 31 août 2017

S’il n’était pas parfait, Life is Strange fût néanmoins une réussite dans son ensemble. Et les joueurs s’y étant essayés ont été marqués par les aventures de Max et Chloé. Si bien qu'aujourd'hui, Square Enix nous propose une préquelle en trois épisodes. Il y a cependant deux grands absents dans cette nouvelle virée à Arcadia Bay. En effet, Max n’est pas de la partie cette fois-ci, ce qui fait sens d’un point de vue narratif, de même que Dontnod, ici remplacé par Deck Nine. Le jeu se concentre donc sur Chloé et, pour ce premier épisode, sa relation avec Rachel Amber. Voyons voir ce que cela donne.


Before the Storm

Cette aventure débute de nuit, alors que que Chloé se rend à un concert sans l’autorisation de ses parents, comme l’adolescente rebelle qu’elle est. Sur place, en plus de s’attirer quelques ennuis, elle croisera Rachel. Ce qui marquera le début d’une relation pour le moins ambiguë. En effet, tout au long de ce premier épisode, une certaine tension et une homosexualité latente règne entre les deux personnages. Et c’est là tout l’enjeu de cet épisode. Si vous espérez avoir un mystère à résoudre, vous risquez d’être déçus. Ici, nous suivons deux adolescentes rêvant de quitter leur ville natale, en flirtant un petit peu au passage. Mais sur ce dernier point, c'est le joueur qui aura le contrôle sur la tournure que prendra la relation entre les deux jeune femmes. C'est lui qui tombera sous le charme de Rachel, ou pas.
 
Before the Storm

Le bleu est une couleur chaude

La Chloé de Before the Storm est encore très touchée par la mort de son père. Ce premier épisode est d’ailleurs émaillé de séquences de rêves, plutôt réussies, où elle discute avec lui, assise à l’arrière d’une voiture. Elle en veut aussi terriblement à Max de l’avoir abandonnée. D’ailleurs, le jeu en fait un peu trop à ce niveau-là. Et comme le jeu original a échoué à nous faire ressentir l’absence de Rachel, cet épisode peine à montrer la solitude de Chloé. Pourtant, les développeurs ont inclu une séquence réellement touchante sur le sujet. Mais venant après toutes les réflexions de Chloé tout au long de l’épisode, elle perd tout son impact émotionnel.
 
Before the Storm

Orange is the new black

À côté de cela, le jeu nous donne un nouvel éclairage sur certains personnages, comme Nathan Prescott et, surtout, David, le beau-père de Chloé. Présenté comme un paranoïaque, limite pervers, dans le jeu original, il bénéficie ici d’un portrait bien plus nuancé. Il est toujours dur avec la jeune femme, mais son affection envers elle et sa mère transparaît tout au long de ses interventions. Ses intentions sont claires, bienveillantes et sans arrière-pensées.
 
Before the Storm

The L world

En terme de gameplay, les équipes de Deck Nine ont dû trouver quelque chose pour remplacer le pouvoir de Max. Ils ont donc implémenté les défis d’insolence. Il s’agit de phases de dialogues dans lesquelles il faudra user de votre répartie pour amener un PNJ à agir dans votre sens. Sans être un modèle du genre, ces séquences sont bien faites, le joueur n’ayant pas à choisir des répliques au hasard en espérant que cela marche. En plus, elles collent bien avec la personnalité de notre héroïne. D’un point de vu purement technique, Before the Storm est légèrement inférieur à son aîné. Nous avons noté un nombre conséquent de textures baveuses dans les divers décors que compte le jeu. Qui plus est, étant donné son niveaux graphique, les temps de chargement sont anormalement longs.

Before the Storm

Article rédigé par pattoune , le

En l’absence de Max et de son pouvoir, nous pouvions nous attendre à un certain manque au niveau du gameplay. Pourtant, il n’en est rien, car à la base de Life is Strange, on ne trouve pas une mécanique de gameplay, mais des personnages forts et attachants. Et cela fait plaisir de les retrouver, même les connards.

Concernant le parti pris de l’histoire d’amour entre deux adolescentes paumées, il est encore trop tôt pour se prononcer. Mais cela reste un bon premier épisode, malgré les quelques longueurs. Et sachant comment cela va se finir, nous vous conseillons vivement d’investir dans des actions Kleenex.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires