Preview : Frantics

Frantics - PS4

Genre : Party-game

Date de sortie : 14 mars 2018

Genre
Party-game
Date de sortie
14 mars 2018 - France
Edité par
Sony Computer Entertainment
Disponible sur
PS4
Modes de distribution
PlayStation Network

En plus de Qui es-tu ?, Sony a encore plusieurs titres sous le coude pour sa gamme PlayLink, ces titres PS4 à jouer à plusieurs sur smartphones et / ou tablettes (via une application gratuite). Nous avons pu approcher trois de ces jeux à venir durant un événement spécial, voici donc nos premières impressions sur tout ce beau monde, destinés pour rappel à faire aimer le jeux vidéo à ceux qui y sont réfractaires, mais aussi à permettre de jouer entre potes sans avoir à posséder une quantité indécente de manettes.

Frantics regroupe de un à quatre joueurs et compile plusieurs mini-jeux dans lesquels le chacun pour soi est souvent de mise. Nous n'avons toutefois pu en essayer qu'une petite poignée, et ils nous ont laissé un petit goût d'inachevé, voire de redite. Par exemple, celui où les joueurs se trouvaient sur la glace et devaient pousser les autres dans le vide (en penchant le smartphone) faisait fortement penser à un certain Crash Bash sur PS1, les malus à infliger en plus. Ou encore ce petit jeu de kart avec une physique proche d'un Trials, qui permet là encore de filer des handicaps aux autres, même si ces derniers peuvent finalement s'avérer utiles... Celui qui nous a le plus convaincu, c'était le dernier : il s'agissait de rester à deux sur une planche afin d'allumer toutes les lampes du dessus. Afin de se rendre là-dessus, il s'agissait de se propulser avec un canon puis d'expulser les autres pour rester en place. Évidemment, dans ce cas-là, la stratégie et le copinage sont de mise puisqu'il faut forcément être à deux pour gagner... Bref, un mini-jeu plutôt sympa.
 

Mais au fond, ce n'est pas tant le fait que les mini-jeux soient assez classiques qui nous chagrine, mais plutôt le rythme. Les explications avant chaque partie sont un peu trop longuettes par rapport à la durée réelle durant l'un des jeux, qui ne dépasse par la poignée de secondes en règle générale. Dommage, ce genre de titres étant vraiment amusant lorsque les parties s'enchaînent rapidement... On a également quelques doutes sur les missions secrètes parfois données par ''l'animateur'' de Frantics, un renard visiblement ivre (comme tous les animaux incarnés par les joueurs, d'ailleurs), qui ne semblent pas vraiment influer sur le cours de la partie. On attendra donc de voir sur le long terme afin de savoir si le potentiel amusant est bel et bien là, où si on laissera tomber le tout au bout d'une poignée de parties.

Article rédigé par Shauni Chan , le

Dans l'ensemble, nous avons été plutôt emballés par les prochains titres de la gamme PlayLink, mis à part Frantics qui a l'air un peu plus poussif. Mais, bien entendu, difficile de savoir si les jeux se montreront toujours aussi convaincants et intéressants sur le long terme, et si la promesse de rameuter les gens devant la console via smartphones et tablettes sera honorée. Il faudra attendre les sorties de ces jeux, à des dates encore inconnues, pour nous faire un avis définitif. Réponse dans quelques semaines (mois ?).

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires

Jeux similaires