Test : The Outer Worlds

The Outer Worlds - PS4

Genre : RPG FPS

Date de sortie : 25 octobre 2019

Genre
RPG FPS
Date de sortie
25 octobre 2019 - France
Développé par
Obsidian Entertainment
Disponible sur
PC, PS4, Nintendo Switch, Xbox One
Modes de distribution
PlayStation Network

Après l’échec de Fallout 76, The Outer Worlds était attendu comme le Messie. Écartés de la série depuis New Vegas, les développeurs d'Obsidian étaient bien décidés à démontrer qu’ils étaient toujours les maîtres en matière de RPG post-apocalyptique. Alors, tenons-nous ici le digne successeur de Fallout ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Test effectué à partir d'une version PS4

Parfois, il faut faire face à des imprévus. Par exemple, Fallout 76 était un sacré imprévu, mais ce n’est pas le sujet. Dans The Outer Worlds, VOUS êtes l’imprévu ! Tout d’abord, votre cryogénisation qui devait durer 10 ans a finalement pris 70 ans. Ensuite, la colonisation d’Halcyon qui devait mener l'humanité vers un nouveau monde meilleur n’est finalement qu’un recommencement. L’univers est le terrain de jeu de corporations exploitant les planètes et leurs habitants, les asservissant jusqu’à l’épuisement. Et, pour ne rien arranger, le tout est gouverné d’une main de fer par un conseil autoritaire et corrompu. Le tout aurait donc bien besoin d’un bon nettoyage. Un nettoyage qui viendra d’un imprévu, un colon sorti de son hibernation après 70 ans pour faire pencher la balance. Alors, serez-vous le sauveur de l’univers ou un agent du chaos ?

J'ai rêvé d'un autre monde

Le choix est vraiment au cœur de The Outer Worlds. Comme tout bon représentant du genre, on commencera par créer un personnage. Les possibilités sont immenses et il est possible de passer des heures et des heures à modeler le personnage parfait. Dommage quand on sait que les personnages porteront des casques 70% du temps, mais quand même, il est très agréable d’avoir autant d’options de création. Une fois le personnage créé, on se lance dans l’aventure et c’est là que tout commence vraiment. Tout d’abord, on pourra apprécier le ton du jeu, même si l’aventure prend place dans un univers sérieux et sombre : tous les dialogues seront ponctués d’humour. Des réflexions bien senties au bon moment soulignant toujours la personnalité des personnages. Vous garderez un souvenir de tous ceux que vous rencontrerez, car vous ne croiserez pas de PNJ MMO seulement bons à donner des quêtes et que vous ne verrez plus par la suite. Non, ici, vous pourrez discuter, en apprendre plus sur la vie des habitants d’Halcyon, connaître leurs petits tracas avant de les aider ou non. Car oui, vous aurez toujours le choix, vous pourrez prendre une quête ou refuser. Et, parfois, vous ne pourrez que refuser, car le nombre de quêtes proposé est énorme et vous ne voudrez pas frôler l’overdose.

The Outer Worlds

Celles-ci sont toutes différentes, ainsi que leurs effets. Par exemple, aider un PNJ vous donnera la possibilité de le recruter dans votre équipage. D’autres quêtes secondaires sont, elles, plus classiques et ne vous rapporteront que des récompenses en objets ou argent. Bien évidemment, vous aurez toujours plusieurs possibilités d’accomplir une tâche, mais vous devrez être sûr de vous car tous vos choix comptent. Sachez que vous avez un niveau de réputation et que celui-ci influera sur le comportement des PNJ à votre encontre. Par exemple, en rendant des services, vous serez connu sur une colonie, vous aurez donc accès à plus d’endroits normalement fermés aux autres, les prix des marchands seront plus bas, etc. Vous devrez aussi chouchouter les membres de votre équipage afin qu’ils soient efficaces et puissants. Vous l’aurez compris, The Outer Worlds offre un nombre énorme de quêtes, de possibilités, de choix et de relations. Il y a tellement de quêtes secondaires intéressantes que l’on se surprendra à avancer dans l’intrigue principale très lentement... Car s’il y a bien un problème avec toutes ces possibilités, c’est que l’on se perd parfois dans les histoires, et la principale étant classique, on n’est jamais pressé d’avancer. Mais avouons-le : il est très agréable de se balader dans Halcyon, de passer de planète en planète et de découvrir cet univers avec son équipage à la manière d’un explorateur ou d’un pirate.

The Outer Worlds

La guerre des mondes

Mais The Outer Worlds, ce n’est pas que de l’exploration ou des conversations : il y a aussi du combat. Et il est impossible de ne pas évoquer Fallout lorsque l’on parle des combats de The Outer Worlds. Tout d’abord, comme sur les derniers épisodes de la série, car nous sommes face à un FPS, mais aussi parce que vous avez une compétence permettant de ralentir le temps un court instant afin de pouvoir tirer ou frapper avec plus de précision. Selon ce que vous préférez, vous pourrez attaquer à l’arme à distance ou au corps à corps. Toutes les armes peuvent être améliorées ou modifiées, tout comme les armures et autres pièces d’équipement. Les combats sont classiques mais efficaces et ne présentent pas de difficulté particulière, même s’ils peuvent être parfois très stratégiques selon la composition du terrain. Par exemple, vous pourrez tuer plusieurs ennemis en une seule fois en tirant sur un baril explosif ou en les attirant vers un piège. Mais vous pourrez aussi vous tourner les pouces pendant que vous laissez vos compagnons combattre... A chaque fois que vous débarquez sur une planète, vous pouvez emmener avec vous deux compagnons. Contrairement à ceux d'un Skyrim, ils ne peuvent pas mourir. Ils peuvent être KO si leur vie est à 0, mais ils se régénéreront dès le combat terminé. Si les compagnons peuvent être faibles au début, vous pourrez les équiper et les améliorer au fil de l’aventure afin d’en faire de véritables machines de guerre.  

The Outer Worlds

Plus grand, plus fort

Votre personnage devra aussi passer par l’amélioration tout au long de l’aventure. Qui dit quête dit expérience et dit montée de niveau. Chaque montée de niveau s’accompagne de points de compétences à distribuer entre plusieurs catégories. Vous pourrez améliorer votre combat au corps à corps, à distance, votre compétence de leader, technologie, de dialogue, etc. Et plus vous améliorez une compétence, plus vous aurez d’options d’amélioration, de quoi donc passer des heures à distribuer les points correctement. Car oui, comme dans beaucoup de titres du genre, il est conseillé de se spécialiser. Mais ce n’est pas tout : tous les deux niveaux, vous gagnez un point vous permettant de débloquer une nouvelle caractéristique. Par exemple, une amélioration de la santé ou encore un plus gros gain d’expérience. Vous l’aurez compris, tout dans The Outer Worlds vous permettra de passer des heures et des heures de fun. Ajoutez à ça une grosse rejouabilité, et vous obtenez un très bon RPG.

The Outer Worlds

Mais le titre a quand même des défauts. Si on a déjà évoqué l’histoire principale un peu trop classique, les plus gros problèmes sont d'ordre technique. Tout d’abord, le changement d’une zone principale vers une autre donnera un long temps de chargement. Et même s’il est sympathique d’avoir de petites anecdotes sur l’univers pendant les écrans de chargement, ils deviennent presque insupportables quand ils sont à répétition... Les personnages et environnements sont beaux et bien modélisés, en revanche le moteur du jeu mettra parfois du temps à charger ses textures, et un effet de bouillie se fera voir le temps que le chargement soit terminé. Ça fait très mal aux yeux, surtout dans les scènes de gros plans. Le voyage rapide donnera aussi lieu à des temps de chargement et, pour les raisons déjà évoquées, on évitera le plus possible d’utiliser cette fonction. Un test serait intéressant : rejoindre un endroit à pied et surchargé, contre le voyage rapide. Lequel arrivera en premier ? Mais ces défauts énumérés sont minimes comparés à l’expérience que The Outer Worlds propose.

Article rédigé par Mystère Mask , le

The Outer Worlds est un excellent RPG, et il est ce que le dernier Fallout aurait dû être. Allons même plus loin : il est ce que le dernier Mass Effect aurait dû être. Certes, il possède quelques défauts minimes, mais offre une expérience si passionnante qu’ils paraissent dérisoires. The Outer Worlds est le type de jeu dans lequel vous pourrez vous plonger pendant des heures et, lorsque vous l’aurez terminé, vous ressentirez de la tristesse, car votre longue aventure sera déjà terminée.

Points positifs

  • Un univers immersif
  • Une très grosse durée de vie
  • Des possibilités immenses
  • Une réelle sensation de voyage
  • Jamais frustrant

Points négatifs

  • Des faiblesses techniques
  • Pourra paraître trop long
  • Une histoire principale classique

A propos de l'auteur

Mystère Mask

Mystère Mask

Inventeur du claquement de porte

Né en 1823 mais immortel grâce à un pacte passé avec Nicolas Cage, ce gus a eu l'idée de génie de faire breveter le claquement de porte, ainsi il empoche des royalties à chaque fois que dans le monde une porte se ferme un peu trop brutalement. C'est pour ça qu'après six titres de champion du monde poids lourd de Mahjong acrobatique il a décidé de se cloîtrer dans son chateau de Bavière dans lequel il peut passer ses journées à jouer à tout ce qu'il trouve et partager son avis... Même si personne n'en veut.

Contacter

Commentaires