Test : Lethal League Blaze

Lethal League Blaze - PS4

Genre : Combat de balle

Date de sortie : 12 juillet 2019

Genre
Combat de balle
Date de sortie
12 juillet 2019 - France
Développé par
Team Reptile
Edité par
Team Reptile
Disponible sur
PC, PS4, Nintendo Switch, Xbox One
Modes de distribution
PlayStation Network

Le sequel nommé Lethal League Blaze déboule à pleine balle sur consoles. Développé par la Team Reptile, ce versus game au concept aussi original qu’addictif arrivera-t-il à faire autant d’émules que sur PC ?

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Faisant ses premiers pas dans les recoins sombres du Flash Game sur PC en 2013, Lethal League a parcouru un beau chemin pour arriver sur nos consoles de salon. Sorti en 2014 sur Steam et connaissant un petit succès parmi les connaisseurs de Versus Fighting, Lethal League Blaze est désormais disponible sur les supports les plus populaires du marché, y compris la Switch de Nintendo.

Lethal League Blaze

Jeu de balle

Lethal League Blaze, kézako ? Biclassé combat / sport, le jeu vous permet d’incarner l'un des dix personnages présents dans le « pool » de base et de méchamment vous renvoyer une balle anti-gravité avec vos adversaires. Rappelant fortement le mode Tekken Ball de Tekken (qui se souvient de ça ?) et jouable jusqu’à quatre joueurs en même temps, vous diminuez la vie de vos adversaires en les touchant par l’intermédiaire de la balle flottant dans l’arène. Chaque fois que vous ou votre adversaire frappez la balle, cette dernière « appartient » momentanément à l’initiateur du tir, gagne en vitesse et rebondit encore plus rapidement sur les quatre murs qui vous entourent. Plus la balle et rapide et plus la vie retirée au joueur qu’elle touche est importante. Contrer la balle de votre adversaire est donc une histoire de timing, vous permettant ainsi de changer la trajectoire de la sphère ou encore y mettre des effets.


Chaque personnage présent dans le jeu dispose de sa propre « arme » pour frapper la balle et présente également de petites spécificités. Certains protagonistes seront, par exemple, beaucoup plus à l’aise en l’air alors que d’autres auront une vitesse au sol accrue, leur permettant de contrer plus facilement certaines balles rasantes proches du sol. Bien évidemment, un petit panel de techniques reste commun à tous ces hurluberlus comme une frappe smash (qui accélère fortement la balle), un double saut ou encore un amorti stoppant toute vitesse donnée à la sphère. Certains petits bonus apparaissent également aléatoirement dans l’arène, qui fait que lorsque « votre » balle (si vous l’avez touchée en dernier) rentre en contact avec ces derniers, elle débloquera une action spéciale au même moment (comme devenir invisible, « locker » et suivre votre adversaire, devenir un objet de soin, etc).

Supersonic

En plus de proposer un gameplay précis et nerveux, Lethal League Blaze affiche un enrobage qui rappellera fortement le travail de Ryuta Ueda sur Jet Set Radio. Les décors, très urbains, métalliques dans des tons plutôt froids, sont des couches 2D qui se superposent afin de donner une impression de profondeur. Les décors en retrait permettent bien aux différents personnages, eux hauts en couleur, de ressortir sur ces différents plans. Les protagonistes ont d’ailleurs tous un design franchement réussi mettant en avant une personnalité forte pour chacun d’entre eux.

Lethal League Blaze

Retenez bien que Lethal League Blaze est un jeu qui se savoure à plusieurs, en ligne, mais préférablement en local. Si le jeu propose un mode aventure « solo » qui peut servir de tutoriel (même si toutes les techniques ne sont pas données et qu’il faudra charbonner vous-même pour les trouver), le titre de la Team Reptile parvient à nous offrir un titre idéal pour le canapé, à sortir avec des amis, pendant un apéro : c’est facile à comprendre et à exécuter, mais assez difficile et subtil pour avoir beaucoup de marge jusqu’à vraiment maîtriser les différents personnages. Les escalades de rires hystériques arrivent très rapidement lorsque les balles fusent et prennent toujours plus de vitesse jusqu’à s’exploser sur vos adversaires.

Lethal League Blaze

Si, esthétiquement parlant, le jeu passe très bien, on regrettera toutefois les quelques baisses de FPS que l’on a constatées durant certains combats. Cela dépendra souvent du niveau choisi (où les décors sont un peu plus chargés) et de la combinaison de personnages en train de s’affronter. Aussi, le réseau en ligne sur Switch reste toujours sur courant alternatif, passant du très bon au très mauvais d’un match à l’autre, alors faites attention sur quel support vous souhaitez jouer (tout dépend si vous allez privilégier le local ou non).

Lethal League Blaze

Article rédigé par Lorris , le

Faisant la part belle à la franche rigolade en local, Lethal League Blaze est un jeu au concept accrocheur, facile d’accès et original. Malgré les quelques bavures graphiques et le léger manque de finition pour notre version testée sur Switch, le titre de la Team Reptile réussit son virage sur consoles et propose ici un titre fun qui, selon le déroulement de la partie, vous fera hocher entre crises d’hystéries et crises de rires fous. Même si l’on note la présence d’un mode aventure et d’un online qui a le mérite d’exister, Lethal League Blaze est un jeu à savourer entre deux snacks, avec vos potes, sur un canapé.

Points positifs

  • Addictif
  • Simple
  • Original
  • Plutôt beau (dans son style)
  • Le character design
  • Fait pour le local

Points négatifs

  • Le online un peu cassé
  • Le solo pas vraiment fun
  • Quelques baisses de FPS

A propos de l'auteur

Lorris

Lorris

Fin limier du mot

Jean-Claude Van Damme au corps, Jean-Claude Dusse dans la tête. C'est parfois l'inverse.

Contacter

Commentaires