Trials of Mana

Trials of Mana - PS4
PS4
Partager
Vous n'en pouvez plus d'attendre Trials of Mana, mais vous avez tellement de jeux en retard que vous n'avez pas le temps d'essayer la démo du titre de Square Enix ? Qu'à cela ne tienne, nous nous en sommes chargés pour vous !
Seiken Densetsu 3, de son petit nom japonais, propose de suivre les pérégrinations de trois personnages dans un monde où rien ne va plus. L'arbre de mana se meurt, certaines nations décident de déclarer la guerre à d'autres, voire de les envahir directement, et toute l'attention se porte sur les pierres de mana qui renferment des entités maléfiques nommées Benevodons. En début de partie, Trials of Mana propose six héros, trois hommes et trois femmes, le but étant d'en choisir seulement trois. Le premier sera ainsi ''le principal'' et les deux autres des ''secondaires'', même s'ils sont aussi jouables. Évidemment, chacun dispose de sa propre histoire et de son propre background, ce qui implique donc une bonne rejouabilité pour ceux qui désirent tout connaître de chacun.
 

Duran Duran

Au niveau des héros, il y a le choix en ce qui concerne le gameplay : Duran se bat à l'épée, Riesz possède une lance, Angela est un mage et ainsi de suite. Si l'on doit choisir un personnage principal, il est aussi possible d'incarner les deux autres combattants histoire de varier les plaisirs durant les affrontements. D'ailleurs, ces derniers – bien que trop faciles dans cette démo – sont relativement agréables à appréhender, d'autant plus qu'ils se déroulent en temps réel et sont donc plus nerveux que s'ils étaient au tour par tour. Chacun dispose d'une attaque de base, d'une attaque plus puissante, d'un saut et d'une esquive, en plus d'une attaque un peu plus dévastatrice, cette dernière pouvant être lancée seulement lorsqu'elle est chargée à 100%. Du classique mais toujours aussi efficace, même bien des années après, avec la possibilité d'exécuter des combos, même si sur les attaques de base on ne voit pas réellement de différences entre les différents héros.
 
Trials of Mana

Trials of Mana dispose aussi de tout un concept de classes et d'améliorations, mais tout ce beau monde n'était pas suffisamment développé dans cette démo. Tout juste pouvions-nous dispatcher des points dans différents types de caractéristiques, comme l'attaque ou la défense. Il faudra donc attendre l'arrivée du jeu intégral pour découvrir toutes les subtilités de la personnalisation ou encore des classes qui débloquent des compétences bien spécifiques, qu'elles soient actives ou passives (comme la possibilité d'avoir plus de PV, par exemple). Précisons que certaines compétences peuvent être obtenues via des PNJ, ce qui poussera sans doute les joueurs à explorer. L'exploration se montre d'ailleurs plutôt agréable, avec des zones à la taille plutôt honorable et pas mal de petites choses à découvrir, même si on n'échappera sans doute pas aux éternels allers-retours...
 
Trials of Mana

Manana split

Techniquement, ce Trials of Mana tout en 3D se montre plutôt joli. Certes, certaines textures sont grossières et certains endroits mériteraient plus de détails, mais c'est tout de même pas mal. Le tout se montre par ailleurs très fluide, avec des animations réussies et une direction artistique qui tient la route. Du tout bon donc, ce qui est d'ailleurs aussi vrai en ce qui concerne la bande son vraiment agréable ou encore les doublages japonais convaincants. Petite cerise sur le gâteau, les temps de chargement sont très courts et ne devraient donc pas trop casser le rythme du jeu. On reste en revanche un peu plus circonspects sur la narration qui s'est montrée, dans cette démo en tout cas, carrément expéditive sur certains aspects. Espérons que le reste de l'histoire se montre mieux amené, ainsi que les backgrounds de chacun qui étaient ici plus que sommaires.
On ne va pas se mentir, on avait encore en mémoire le Secret of Mana catastrophique de 2018 et on appréhendait pas mal de mettre nos mains sur ce Trials of Mana. Néanmoins, malgré un manque de difficulté global et une narration expéditive, nous avons été rassurés : les combats et l'exploration se montrent très agréables et la réalisation se montre globalement plutôt réussie. On attend donc avec une certaine impatience le 24 avril pour découvrir tout ce que le titre de Square Enix a à offrir, notamment en ce qui concerne la personnalisation et les classes.
23 mars 2020 à 13h10

Par Shauni Chan

Gribouillé par...

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut