Test : Harvest Moon : Lumière d'Espoir - Edition Spéciale

Harvest Moon : Lumière d'Espoir - Edition Spéciale - PS4

Genre : Simulation de fermier

Date de sortie : 25 octobre 2019

Genre
Simulation de fermier
Date de sortie
25 octobre 2019 - France
Edité par
Natsume
Disponible sur
PS4, Nintendo Switch
Modes de distribution
Boutique
PlayStation Network
PEGI
 Interdit aux moins de 3 ans

Déjà vieille de 20 ans, la série des Harvest Moon revient en cette fin d'année dans une mouture anniversaire, baptisée Harvest Moon : Lumière d'Espoir – Édition Spéciale. Originellement sorti sur PC, ce titre ensuite porté sur consoles et mobiles revient donc sur les PS4 et Nintendo Switch dans une version gonflée à bloc puisque renfermant tous les DLC parus à ce jour. Allez, on prend la fourche et on y va !

Test effectué à partir d'une version PS4

Véritable ode à la lenteur, la série des Harvest Moon propose donc aux joueurs de laisser tomber les jeux ''classiques'' pour partir élever des chèvres dans le Larzac créer et faire prospérer une ferme, loin du bruit et de la pollution. Dans Lumière d'Espoir, le héros (ou l'héroïne) échoue sur une île quasiment totalement abandonnée après une grosse tempête et se fait sauver par une jeune femme du nom de Jeanne. Cette dernière lui propose bien rapidement d'aller s'installer dans la ferme d'à côté, histoire de faire revivre celle-ci et, pourquoi pas, d'attirer de nouveaux habitants, car les maisons aux fenêtre barricadées du village font franchement peine à voir... A la force de ses petits bras, le joueur devra donc planter des graines, ramasser ses récoltes, élargir ses horizons – par exemple en élevant des animaux ou en allant miner – afin de ramasser des matériaux et de l'argent dans ce but. Tout un programme !

Levé avec les poules

Afin de réaliser cette tâche ardue, le joueur doit respecter quelques petites consignes, comme par exemple ne pas vider totalement sa jauge d'endurance. Chaque jour, il faut prendre garde à ne pas trop s'épuiser, même s'il est possible de regagner quelques petits points grâce aux légumes (mais on préférera les garder pour se faire un peu d'argent), tout en effectuant suffisamment d'actions pour progresser convenablement. Il faut aussi respecter les saisons, comme dans la vraie vie de la vérité véritable, et accepter le fait que le tout soit trèèèèèès leeeeeent. Comme dit au début du test, Harvest Moon est une ode à la lenteur, et il faut réellement s'impliquer pour découvrir tout le potentiel d'un tel titre, certains éléments mettant encore plus de temps que d'autres à se débloquer (comme le fait de développer une relation amoureuse). Heureusement, la maniabilité se montre globalement très fluide – à quelques exceptions près, permettant de jongler entre les activités et les outils sans passer des heures dans les menus.

Harvest Moon : Lumière d'Espoir - Edition Spéciale

Seulement voilà, cet Harvest Moon : Lumière d'Espoir a bien du mal à convaincre. Les développeurs d'origine étant partis pour créer les sympathiques Story of Seasons, la série de Natsume a bien du mal à se renouveler, proposant finalement encore et toujours la même chose, finissant forcément par lasser. Le joueur habitué aura ainsi l'impression d'évoluer toujours dans le même titre depuis des années... là où le néophyte aura un peu l'impression de se faire insulter en raison de l'aspect technique, mais nous y reviendrons juste après. Pire, le charme d'antan n'est plus vraiment là, tout comme la profondeur de jeu, contrairement à un Stardew Valley, par exemple. Résultat, on n'a pas tellement envie de s'impliquer dans l'aventure (et encore moins dans celles rajoutées par les DLC) et on a bien du mal à accepter le côté répétitif et très lent d'un tel jeu.

Harvest Moon : Lumière d'Espoir - Edition Spéciale

Savez-vous planter les choux ?

Mais le pire avec cet épisode, c'est clairement sa réalisation tout bonnement épouvantable, tout comme sa direction artistique totalement loupée. Disponible sur PS4 et Nintendo Switch, Lumière d'Espoir – Édition Spéciale donne l'impression d'être le portage d'un jeu mobile, avec sa vue isométrique, ses personnages vraiment vilains, ses décors vides, son absence de doublages ou encore ses animation rigides... Pire, le passage d'un endroit de la map à un autre entraîne un temps de chargement certes relativement court, mais franchement incompréhensible au vu de l'aspect visuel de la chose. Clairement, c'est une honte de proposer une telle chose en 2019 sur de telles machines, et cela aide encore moins le joueur à se mettre dedans et à s'impliquer dans son aventure.

Article rédigé par Shauni Chan , le

Autrefois simulation de vie de ferme de qualité, Harvest Moon semble s'être perdue avec le temps. Et Lumière d'Espoir – Édition Spéciale ne déroge pas à la règle. Certes, le principe de base est forcément toujours aussi addictif et cette mouture propose toujours plus de contenus grâce aux DLC sortis, mais le charme n'opère simplement plus. Les développeurs ne proposent pas de nouveautés pour renouveler l'aventure et on se retrouve encore et toujours avec le même jeu, qui plus est moins inspiré que la concurrence (Stardew Valley, Story of Seasons). Pire, sa réalisation d'un autre âge est une véritable insulte aux joueurs qui voudraient l'acheter. Bref, à éviter.

Points positifs

  • Concept addictif et reposant
  • Une édition comprenant tous les DLC
  • Une prise en main simplifiée

Points négatifs

  • La réalisation honteuse
  • Toujours le même jeu
  • Un charme qui a disparu
  • Direction artistique vilaine
  • Les temps de chargement

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires