Preview : Predator : Hunting Grounds

Predator : Hunting Grounds - PS4

Genre : Equarrissage de soldats

Genre
Equarrissage de soldats
Développé par
Illfonic
Edité par
Sony Interactive Entertainment
Disponible sur
PS4

Annoncé lors d'un State of Play, Predator : Hunting Grounds et resté très discret depuis. Il faut dire que la hype autour du jeu n'est pas vraiment au rendez-vous. Néanmoins, il s'est laissé approcher lors de cette Paris Games Week. Et hors de question de jouer les effarouchées : après tout, ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de se frotter à un Predator...


Predator : Hunting Grounds

Nous n'allons pas vous mentir, ce nouveau jeu estampillé Predator est techniquement en deçà des standards actuels. Le jeu n'est pas moche, mais l'écart est net. Cela se ressent aussi dans les déplacements des soldats, ces derniers ayant un feeling daté. Ceci étant dit, nous nous y attendions, et ce n'est clairement pas pour cela que l'on joue à Predator, mais pour son concept. Hunting Grounds est un jeu à gameplay asymétrique : à la manière d'Evolve, il propose à quatre joueurs d'incarner un soldat, alors qu'un cinquième sera le Predator. Mais la comparaison s'arrête là. Car on ne chasse pas le Predator... c'est lui qui vous traque. 

Predator : Hunting Grounds

A chaque partie, les soldats ont une série d'objectifs à remplir afin d'être évacués par hélicoptère. Cela les mènera à affronter une troisième faction contrôlée par l'IA. Le Predator n'a qu'un seul et unique objectif : massacrer tout le monde. Notez que les soldats peuvent aussi gagner la partie en tuant le Predator, mais il y a déjà suffisamment de films démontrant que c'est une mauvaise idée de s'en prendre à lui...
 
Predator : Hunting Grounds

Si le gameplay en tant que soldat est classique, le Predator, en bon chasseur, dispose de toute une panoplie de compétences et gadgets lui permettant de repérer aisément ses proies tout en masquant sa présence. Ceux qui connaissent les films seront en terrain connu, le Predator pouvant se rendre invisible, grimper aux arbres ou utiliser sa vision thermique. Et croyez-nous, lorsque vous repérez sa silhouette, vous n'êtes pas bien. Car en plus d'être bien équipé, l'animal est très résistant. Même après quelques chargeurs dans le buffet, il reste une menace sérieuse. C'est d'ailleurs un peu trop, étant donné que cela l'autorise à foncer dans le tas sans réfléchir. Espérons que cela soit pour les besoins de la démo, et que le jeu complet lui impose un jeu plus réfléchi...

Predator : Hunting Grounds

Article rédigé par pattoune , le

Après ce premier contact très bref, le concept de Predator : Hunting Grounds est prometteur. Et cela malgré le fait qu'il soit faible sur le plan technique. La map testée restituait fidèlement l'ambiance du premier film pour notre plus grand bonheur. La seule réelle problématique que nous avons notée est celle de l'équilibrage : sur le long terme, lorsque les joueurs incarnant le Predator connaîtront les objectifs des soldats, les parties risquent de sérieusement se déséquilibrer.

A propos de l'auteur

pattoune

pattoune

Ours savant

Davantage ours que savant, ce con n'a pas compris que l'hibernation c'est en hiver. Résultat, il reste cloitré dans sa grotte à longueur d'année. Ce qui arrange bien du monde. Mais ce n'est pas un mauvais bougre. Il est même plutôt drôle à l'occasion. C'est souvent à ses dépens mais chut, il faut pas le dire. Ayant été récemment rattrapé par l'eau courante et l'électricité, il est désormais en mesure, après avoir difficilement assimilé les bases de l'hygiène corporelle, de nous livrer tests, news et autres contenus enchanteurs. Il nous reste plus qu'a espérer qu'il ne lui vienne pas l'idée de faire prendre un bain à son PC... Trop tard.

Contacter

Commentaires