Test : Kirby : Star Allies

Kirby : Star Allies - Nintendo Switch

Genre : Plates-formes

Date de sortie : 16 mars 2018

Genre
Plates-formes
Date de sortie
16 mars 2018 - France
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Nintendo Switch
Modes de distribution
Boutique
Nintendo eShop

Vingt-six ans, c'est l'âge honorable qu'atteint Kirby cette année. Vingt-six ans et toutes ses dents. Enfin, on imagine, puisque l'on n'est même pas sûrs que la petite boule rose de Nintendo possède des dents. En tout cas, ce que l'on sait, c'est qu'elle a beaucoup, beaucoup d'amis. Et que ces derniers viennent l'aider dans sa toute dernière aventure, baptisée Kirby : Star Allies.

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Ainsi, le principe de Kirby : Star Allies est différent des autres titres de la série, puisque la coopération est ici essentielle pour progresser. Le héros n'est ici pas accompagné d'un seul, ni même de deux, mais bel et bien de trois compagnons pour l'aider dans sa quête. Enfin, si le joueur le décide, puisqu'il peut très bien se passer d'une équipe complète pour avancer. Et ne pensez pas que, par défaut, ces amis sont les éternels Waddle Dee, Roi DaDiDou ou encore MetaKnight. Ici, quasiment tous les ennemis peuvent rejoindre l'équipe, à condition que Kirby leur lance un ''cœur ami'' – ce qu'il peut de toute façon toujours faire puisque ces cœurs sont illimités. Un petit lancer et hop, l'ennemi en question devient un allié et rejoint la team. Pourquoi faire ? Vous demanderez-vous. Après tout, la petite boule rose est bien capable toute seule d'avaler les adversaires pour s'approprier leurs pouvoirs. Et bien tout simplement parce qu'une équipe au complet se montre bien plus puissante et, dans certains cas, certains éléments (eau, feu, etc) sont nécessaires pour atteindre des endroits inaccessibles.
 

Plus d'alliés, plus de plaisir

Une corde enflammée retient un bloc ? Pas de souci, il suffit d'avoir un Kirby doté d'une épée ainsi que d'un allié d'eau. En levant son épée, Kirby demande l'aide de son compagnon, qui insufflera à l'arme son pouvoir d'eau. Résultat, en plus de profiter d'une attaque plus puissante, le héros peut à présent éteindre le feu et couper la corde en même temps. Pratique n'est-ce pas ? On peut également prendre un allié sur soi (lorsque l'on a le pouvoir adéquat) pour le jeter avec puissance, histoire de briser un rocher trop dur. Et dans ce Kirby : Star Allies, de nombreuses occasions comme celle-ci se présentent, obligeant même le joueur à régulièrement faire un turn-over dans ses amis, histoire de varier les pouvoirs. Sachant qu'il y en a pas mal (bombes, psy, balai, pierre, araignée, électricité, marteau...), autant dire que l'équipe change de manière plus que régulière. Une bonne idée pour ne pas se lasser, d'autant plus que l'intelligence artificielle est particulièrement efficace. Si, bien entendu, rien ne vaut de bons vieux amis assis à côté de vous sur le canapé (jusqu'à quatre personnes peuvent donc jouer, à condition d'avoir assez de Joy-Con), on doit avouer que l'on a été assez impressionnés par la réactivité de l'IA, jamais prise à défaut. Et c'est tant mieux, car le contraire aurait rendu le tout très laborieux. On regrette en revanche le côté parfois brouillon d'avoir autant de personnages à l'écran...
 
Kirby : Star Allies

Mais là, non. Tout se passe bien, les amis comprennent lorsque l'on a besoin d'eux, et ils viennent même d'eux-mêmes lorsqu'il s'agit de faire une action de groupe. Parfois, en effet, de gros piédestal se présentent. Il faut alors que toute l'équipe se rende dessus pour que quelque chose de particulier se fasse. Les quatre personnages peuvent ainsi se transformer en pont pour aider un PNJ muni d'une clé de passer, ou encore en grosse boule dévalant les décors pour tout détruire sur son passage. Si Kirby : Star Allies ne propose pas vraiment un level design foufou, les environnements et donc les phases de plates-formes sont efficaces et se laissent parcourir sans déplaisir. On n'est certes pas ici en face du meilleur des Kirby à ce niveau-là, mais le titre propose malgré tout de bonnes bases permettant de passer quelques heures sympathiques. Même si malheureusement pas assez, le générique de fin arrivant bien trop vite. Le joueur peut certes refaire les niveaux pour récupérer toujours plus de pièces de puzzle, les objets à collectionner ici pour recréer de jolis tableaux, mais il faut être assez motivé car il y a beaucoup, beaucoup de pièces à ramasser, venant allonger artificiellement cette durée de vie un peu faiblarde.
 
Kirby : Star Allies

Vers les étoiles et au-delà !

L'autre gros souci de ce Kirby : Star Allies, c'est bien entendu sa facilité déconcertante. Bien sûr, les Kirby n'ont jamais été particulièrement hardcore, mais la chose est encore plus flagrante ici. Qui dit quatre personnages dit quatre fois plus de chances de s'occuper bien vite des ennemis ainsi que des boss, malheureusement (l'IA attaque d'elle-même). Et comme si ça ne suffisait pas, perdre un allié reste assez compliqué : quand bien même sa vie atteint zéro, le joueur a tout de même la possibilité de le ranimer avec un peu de vie... Pareil pour les objets de soin, qui sont partagés entre tous les membres de l'équipe. Ainsi, si le joueur récupère un peu de PV via de la nourriture, il peut partager avec ses copains en leur faisant un bisou magique. Autant dire que mourir n'est quasiment pas possible ici. Et si jamais ça arrive, le titre est tellement généreux en vies que ce n'est pas vraiment un souci. A titre d'exemple, nous avons atteint le générique de fin avec quelques 110 vies... A réserver donc aux parents désirant jouer avec leurs enfants, ou bien aux gros fans de la licence, qui seront de toute façon enchantés de retrouver leur morfale préféré.
 
Kirby : Star Allies

Enchantés, ils le seront aussi en découvrant les multiples environnements de cet épisode. Il n'y a pas à dire, la HD rend l'univers de Kirby encore plus choupi, et ce Star Allies en est la preuve parfaite. Les décors, lisses et colorés, se découvrent avec un plaisir certain, et l'on a bien souvent envie de prendre tous ces ennemis dans les bras et leur faire un gros câlin tellement ils sont adorables. Les bruitages – et plus particulièrement les petits bruits que fait Kirby – rendent le tout encore plus kawaï, et les musiques viennent souligner la chose. Bref, une réalisation sans défaut et rendant le titre toujours plus ''feel good'', même si l'on garde tout de même une réserve sur les trop nombreux temps de chargement. S'ils ne sont certes pas très longs, ils arrivent à chaque fois que l'on prend une porte pour se rendre ailleurs. Et dans Kirby, des portes, il y en a beaucoup. Quoi qu'il en soit, ceux qui n'en auraient pas eu assez avec l'aventure principale peuvent toujours par la suite se tourner vers les mini-jeux, même si leur intérêt sur la durée est assez limité. Le premier propose de refaire les niveaux en contre-la-montre et le second de rebattre tous les boss (mais en choisissant sa difficulté). Les troisièmes et quatrièmes sont un peu plus rigolos puisqu'ils utilisent la reconnaissance de mouvements mais, pareil, une ou deux parties suffisent : l'un propose de se transformer en bûcheron quand l'autre met une batte de baseball dans les mimines de Kirby pour lui faire renvoyer une météorite, l'idée étant de faire le plus gros score.

Article rédigé par Shauni Chan , le

Kirby : Star Allies fait ce qu'on attend de lui, ni plus, ni moins. Il propose une aventure sympathique que l'on prend plaisir à découvrir, soutenue par un level design solide sans être foufou, une intelligence artificielle vraiment efficace (encore heureux vu comment elle est indispensable dans l'équipe !) et une réalisation quasiment sans faille (argh, ces temps de chargement trop nombreux). Dommage que le tout soit trop court, trop facile et assez attendu, mais il y a tout de même de quoi passer quelques heures de plaisir, que l'on soit seul ou à plusieurs (et cette dernière phrase est un peu tendancieuse).

Points positifs

  • Toujours aussi mignon
  • Plate-forme solide, à défaut d'être extraordinaire
  • Le fait d'avoir une équipe aux pouvoirs variés est vraiment utile
  • Intelligence artificielle vraiment intelligente
  • Tout plein de pièces de puzzle à collectionner

Points négatifs

  • Trop de temps de chargement
  • Trop court
  • Trop facile (encore plus que d'habitude)
  • On a déjà vu plus foufou pour le level design
  • Parfois brouillon

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires