Test : Flip Wars

Flip Wars - Nintendo Switch

Genre : Party-game

Date de sortie : 06 juillet 2017

Genre
Party-game
Date de sortie
06 juillet 2017 - France
Développé par
Over Fence
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Nintendo Switch
Parfois appelé
Project Mekuru
Modes de distribution
Nintendo eShop

Disponible depuis quelques jours sur l'eShop de la Nintendo Switch, Flip Wars – originellement baptisé Project Mekuru – est un titre essentiellement tourné vers le multijoueurs. Vendu à petit prix, ce soft occupera-t-il vos soirées entre amis ?

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Non. Clairement pas. Mais les explications d'abord. Vous avez joué à Crash Bash sur PlayStation première du nom ? Voire à Mario Party ? Alors vous devez connaître ce mini-jeu qui balance plusieurs joueurs sur une sorte de gros damier en leur demandant de remporter le plus de cases possible en y ajoutant leur couleur. Ainsi, vous remportez la partie si votre personnage est en rouge et que le rouge est la couleur prédominante à la fin du chrono. Ça y est, vous l'avez ? Et bien Flip Wars, c'est ça. Une mini-map, jusqu'à quatre joueurs, et le but est de retourner les cases afin de les faire correspondre à votre couleur. Un concept simple et efficace, qui a pourtant toutes les peines du monde à fonctionner ici. Si l'on rigole bien pendant deux ou trois parties avec ses amis, essentiellement parce qu'il est possible d'éjecter les autres, on se rend bien vite compte des limites du titre : les cartes sont bien trop petites, les bonus (force, vitesse, armes spéciales, etc) sont si mal équilibrés qu'ils peuvent renverser la partie sur un seul coup et, le pire de tout, tout est extrêmement lent. Les personnages de Flip Wars se déplacent bien trop lentement pour rendre le tout nerveux, comme s'ils avaient du plomb dans les chaussures (sans exagérer). Un vrai supplice si l'on ne récupère pas le boost de vitesse.

Des cases en moins

A ce gameplay poussif s'ajoute un contenu assez limité. Dans le mode Combat, on retrouve ainsi quatre mini-modes : Combat aléatoire via Internet, Combat Total, Combat Local et Classement. Oubliez les deux derniers car, à l'heure où nous écrivons ces lignes (soit une bonne semaine après la sortie du jeu), ils sont toujours indisponibles avec pour seule explication un vague ''Prochainement''. Dommage. Le mode permettant de jouer via Internet se montre assez rapide pour trouver une partie, malheureusement les serveurs sont déserts et l'on se retrouve bien souvent à devoir jouer à deux, ce qui est encore moins amusant qu'à quatre... Si l'on a des amis sous le coude, ou que l'on veut se battre contre l'I.A., il ne reste donc plus que le mode Combat Total. Ici, trois variantes sont proposées. En plus du combat de dalles, qui rappelons-le demande au joueur d'avoir le plus de dalles de sa couleur à la fin du chrono, il est possible de se lancer dans des combats d'expulsions où il s'agit de virer le plus de monde possible, et enfin des combats de vie. La différence ici, c'est qu'une fois le nombre de vies réduit à néant (sachant que ce paramètre est customisable, tout comme le chrono), le joueur ne peut plus se rendre sur la map et doit attendre la fin de la partie.

Flip Wars

Malheureusement, c'est là encore assez peu passionnant, et il suffit d'avoir fait une partie ou deux pour passer à autre chose. D'autant plus que le nombre de niveaux est extrêmement limité. Là encore, c'est fort dommage, car les développeurs ont eu la bonne idée d'inclure sur certains des modificateurs : là un canon, ici une vague venant secouer la map, et ainsi de suite. Mais tout ce beau monde se compte sur les doigts de la main. En dehors de ces modes de combat, précisons que le menu indique qu'un onglet Réalisation sera aussi disponible ''Prochainement'', sans que l'on sache exactement ce qu'il proposera, sans doute un créateur de maps. Quoi qu'il en soit, la réalisation de ce Flip Wars ne se montre pas plus convaincante que le reste tant elle est générique : les couleurs sont ternes, les petits bonhommes – que l'on dirait tirés de Metroid Prime Federation Force sur 3DS – n'ont pas un design des plus attirant, et il n'y a aucun décor derrière les maps. Fort heureusement, les temps de chargement sont extrêmement courts, ce qui est toujours bon à prendre dans un jeu de ce type...

Article rédigé par Shauni Chan , le

Ce n'est malheureusement pas Flip Wars qui vous fera aimer le multijoueurs sur Nintendo Switch. Pas bien beau, le titre propose en plus un contenu assez faiblard (et même pas complet, en attestent les trois ''Prochainement'' présents dans les menus), un gameplay mou, un online désertique et un système de jeu trop peu profond pour réellement intéresser. Bref, les adeptes de jeux à plusieurs se contenteront d'attendre Splatoon 2 ou de retourner sur Mario Kart 8 Deluxe...

Points positifs

  • Pas bien cher
  • On rigole pendant deux ou trois parties...

Points négatifs

  • Gameplay mou et peu profond
  • Assez vilain
  • Contenu incomplet
  • Online désertique

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires