Test : Fitness Boxing

Fitness Boxing - Nintendo Switch

Genre : Sport

Date de sortie : 21 décembre 2018

Genre
Sport
Date de sortie
21 décembre 2018 - France
04 janvier 2019 - USA
20 décembre 2018 - Japon
Développé par
Imagineer
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Nintendo Switch
Modes de distribution
Boutique
Nintendo eShop
PEGI
 Interdit aux moins de 7 ans

Depuis la Wii, ils sont là, tapis dans l’ombre, n’attendant qu’une seule chose : vous sauter dessus pour vous faire transpirer et, à terme, perdre un peu de gras du cul. Et, forcément, avec des Joy-Con à détection de mouvement, il était impensable que Nintendo ne propose pas ne serait-ce qu’un seul jeu de remise en forme sur sa Switch. Voilà donc Fitness Boxing, qui arrive à point nommé pour tenter de perdre quelques calories avant les fêtes (mais surtout pour après).

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Fitness Boxing, comme son nom l’indique quand même un tout petit peu, est un jeu de remise en forme basé sur la boxe. Pas de séance de yoga ici, ni de golf virtuel : tout se passe en haut du corps, à base d’uppercuts, de cross ou encore de jabs. Oui, ce sont de vrais mots, nous aussi on est un peu étonnés. Quoi qu’il en soit, le titre propose donc aux joueurs de garder un peu la forme en suivant un entraînement, idéalement régulier, à base d’exercices de plus en plus complexes. Si, au départ, il est demandé de ne faire qu’une seule sorte de mouvement, le tout se complexifie petit à petit, histoire de proposer une courbe de progression comme il se doit, un peu comme si vous faisiez appel à un vrai coach. D’ailleurs, l’interface de ce jeu prend essentiellement la forme d’un coach virtuel, au choix homme ou femme, que l’on peut même habiller comme bon nous semble une fois suffisamment de vêtements débloqués. Seul petit regret : l’absence de voix françaises. Si les textes sont bien dans la langue de Molière, le doublage est uniquement anglais ou japonais. Et, durant un exercice particulièrement ardu, cela risque de gêner ceux qui ne maîtrisent pas ces langues sur le bout des doigts et doivent donc jeter un coup d’œil sur l’écran…

Punch Out

Concrètement, ce jeu Switch propose trois sortes d’entraînements. Tout d’abord, l’entraînement quotidien. Comme son nom l’indique, il change tous les jours et propose des exercices personnalisés en fonction du joueur, qui aura au préalable rentré sa taille et son poids, laissant Fitness Boxing calculer son IMC, sa perte de calories ainsi que son âge fitness. Après quelques minutes d’échauffement, on rentre dans le vif du sujet, avec des objectifs qui, là encore, se complexifient au fil du temps. L’idée ici étant, bien entendu, que la personne derrière sa console suive le programme de manière assez fidèle afin que des résultats se fassent ressentir. De ce côté-là, le côté nomade de la console aide clairement, avec la possibilité de s’adonner au sport un peu n’importe où, à condition d’avoir suffisamment de place. Genre quand Mamie regarde Des Chiffres et Des Lettres, par exemple. Rassurez-vous, la taille de l’écran n’est pas un problème, le tout reste très lisible.

Fitness Boxing

Les deux autres ‘’modes’’ permettent quant à eux de faire des exercices encore plus personnalisés, avec la possibilité par exemple de choisir sa musique (même si la playlist reste assez limitée) ou encore la partie du corps que l’on souhaite solliciter. Vous n’avez pas encore fait certains coups ? Pas de souci, un petit tuto est présent à chaque fois, même s’il est possible de ne pas le faire. Bref, vous l’aurez compris : Fitness Boxing propose une expérience vraiment personnalisée, assez complète et efficace pour les plus sérieux d’entre vous. Car bon sang ce que l’on sue ! Votre coach a beau être virtuel, il ne vous laisse pas franchement respirer et vous serez carpette au bout de 30 minutes si jamais vous n’êtes pas bien sportif. Le tout prenant la forme d’une sorte de jeu de rythme, avec comme but de placer le coup au bon moment, il n’y a quasiment aucun temps mort, surtout dans les exercices les plus avancés. Alors, certes, on peut parfois se tromper et briser un combo, mais l'objectif reste quand même de bien bosser et pas d'aller chercher le scoring à tout prix.

Fitness Boxing

Unboxing

Et si jamais vous êtes deux à vouloir dégraisser un peu, sachez qu’un mode multi est aussi proposé en local. Duel ou coop’, deux modes sont alors proposés, sachant qu’il n’est pas nécessaire de posséder deux paires de Joy-Con pour en profiter, chaque sportif pouvant ne tenir qu’une seule manette, le titre partant du principe que chacun jouera le jeu et effectuera tout de même tous les coups. D’ailleurs, Fitness Boxing ne peut pas faire autrement que faire confiance en ses joueurs, tant la détection de mouvements est parfois aux fraises. C’est bien simple : on pourrait rester assis et agiter les Joy-Con dans tous les sens que ça passerait quand même la plupart du temps. Et, même lorsque l’on joue le jeu à fond, il n’est pas rare de voir un coup refusé car il n’aura, par exemple, pas été donné assez fort… Ce qui est assez rageant quand ça brise tout un combo et influe sur le score final de l’exercice. On pourrait d’ailleurs aussi critiquer l’interface franchement dépouillée, mais là n’est pas l’intérêt de Fitness Boxing. Son but, ce n’est pas d’être beau, c’est de VOUS rendre beau (oh là là que je suis fière de celle-là (bon ok le physique c’est tout de même secondaire mais au moins vous faites du bien à votre corps et à votre cœur)).

Article rédigé par Shauni Chan , le

En tant que titre de remise / maintien en forme, Fitness Boxing fait le taf vite et bien. Les exercices vont vous faire suer, la courbe de progression est stimulante et le coach virtuel n’oublie pas de vous féliciter régulièrement afin de vous garder motivé. Avec en plus la personnalisation poussée, le calcul quasi en direct des calories perdues (même si le titre nous semble assez généreux à ce niveau-là) et la possibilité d’emmener partout cet outil, on tient là un bon petit jeu pour les plus motivés et les plus réguliers. Dommage d’avoir une playlist aussi rachitique ainsi qu’une détection de mouvement aléatoire, venant parfois briser de longs combos…

Points positifs

  • De vrais exercices qui font suer
  • Possibilité d’emmener son coach virtuel partout
  • Très personnalisable
  • Du multi en local (même avec une seule paire de Joy-Con)
  • De bons résultats pour les plus réguliers

Points négatifs

  • Il faut quand même être pas mal motivé
  • Détection de mouvement pas top
  • Playlist un peu chiche
  • Pas de voix françaises

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires