Test : Mortal Kombat 11

Mortal Kombat 11 - Nintendo Switch

Genre : Baston

Date de sortie : 23 avril 2019

Genre
Baston
Date de sortie
23 avril 2019 - France
Développé par
Netherealm Studios
Edité par
Warner Bros. Interactive Entertainment Inc.
Disponible sur
PC, PS4, Nintendo Switch, Xbox One
Modes de distribution
Boutique
Nintendo eShop

Ah, Mortal Kombat, ou, comme certains le prononcent depuis le film, MORTAAAAAL KOMBAAAAAT. Même si ce nom a toujours été emblématique dans le monde du jeu vidéo, on ne peut pas nier que cette licence connaît une seconde jeunesse depuis son neuvième épisode faisant aussi office de reboot. Après un Mortal Kombat X de bonne facture, en est-il de même pour Mortal Kombat 11 ?

Test effectué à partir d'une version PS4

Mortal Kombat, c’est un style et un univers qui perdurent depuis maintenant plus de 25 ans. La sortie d’un nouvel opus provoque toujours une certaine excitation. Quels seront les nouveaux personnages ? Les nouvelles fatality ? Y aura-t-il des nouveautés dans le gameplay ? Et c’est toujours avec un plaisir non dissimulé que nous trouvons les réponses à ces questions. Mais commençons par les bases. Depuis Mortal Kombat 9, nous avons droit à un vrai mode Histoire. Le principe est toujours le même : il s’agit d’une succession de combats ponctuants des cinématiques et où vous incarnez plusieurs personnages différents. Au niveau de l’histoire, celle-ci prend place après les événements de Mortal Kombat X. Raiden a toujours l’amulette de Shinnok qui le fait sombrer peu à peu vers le côté sombre et les extrêmes. Pour envoyer un message aux ennemis de la Terre, il décide de décapiter le dieu et d’envoyer sa tête au Nether. C'est la goutte d’eau pour Kronika, maîtresse du temps qui décide de réinitialiser ce dernier afin de se débarasser du dieu du tonnerre, ce qui entraînera la réapparition de vieux ennemis et de nouvelles versions des personnages principaux.

Finish Him !

Soyons clairs, l’histoire n’est pas le point fort de ce Mortal Kombat. On n'a certes pas affaire à un nanar NT1, mais on se trouve tout de même en face d’un direct to Netflix. On la suivra pourtant jusqu’à la fin comme un plaisir coupable, un peu comme Mortal Kombat le film. Le plus gros s’articule autour de la famille Cage et, même si les interactions entre le vieux Johnny et le jeune Johnny sont drôles, force est de constater qu’il ne s’agit pas ici des personnages les plus intéressants. A quand une histoire centrée sur les vraies stars de Mortal Kombat, Scorpion et Sub-Zero ? D’ailleurs, les deux ninjas font bien évidemmant partie de l’aventure et nous avons droit à une bonne sélection d'autres personnages. De quoi passer des heures devant votre écran si vous souhaitez débloquer tous les épilogues, qui sont les cinématiques de conclusion que vous obtenez lorsque vous terminez une tour. Car oui, on ne change pas une équipe qui gagne, les tours sont de retour. Vous avez le droit à des tours classiques allant de 5 adversaires à une infinité et, comme pour Mortal Kombat X, vous avez les tours temporelles qui ne sont disponibles que lors d’un temps limité et qui comportent des particularités, comme des handicaps ou des avantages.

Mortal Kombat 11

Une tour temporelle ou n’ayant pas de fin vous permettra d’obtenir des objets pour customiser vos personnages et de l’argent en jeu. Il y a d’ailleurs des devises de trois sortes : une premium, une intermédiaire et une qui est la plus répandue avec laquelle vous pourrez débloquer les trois quarts du contenu. Car oui, certains éléments ne sont déblocables qu’avec les deux autres devises… Pour débloquer du contenu, cela se passe encore dans la Krypte, véritable petite aventure dans l’aventure où vous pourrez ouvrir des coffres, casser des murs et résoudre des énigmes afin de progresser si vous avez assez de pièces Mortal Kombat. La Krypte prend cette fois-ci place sur l’île de Shang Tsung, un régal pour tous les nostalgiques tant il y aura de clin d’oeils au premier jeu. En gros, une fois l’histoire terminée, voilà comment se déroule ce Mortal Kombat 11 : on farme les tours et on dépense notre argent dans la Krypte. Même si cela peut paraître long, vous ne pourrez pas passer à côté de ce mode si vous souhaitez débloquer de nouveaux skins et autres fatalités. On passera presque autant de temps dans la Krypte que dans les arènes de combat...

Mortal Kombat 11

Flawless Victory

D’ailleurs qu’en est-il, des combats ? Eh bien, nous sommes en terrain connu avec quelques modifications. On retrouve tout d'abord la rigidité très particulière de la série. Les affrontements sont toujours aussi gores et violents, et les attaques fatales font toujours aussi mal rien qu’à les regarder. Comme dans Mortal Kombat X, vous pouvez choisir le style de votre combattant, par exemple un Scorpion plus axé sur le feu ou plus axé sur ses techniques. Ce système est anecdotique pour certains personnages mais très visible sur d’autres, et il offre des coups spéciaux différents ainsi qu'une manière différente de se battre. Chaque personnage possède deux styles au début, mais vous pourrez aussi en créer et les ajouter via le menu de customisation.

Mortal Kombat 11

En parlant des personnages, certains ont un style totalement différent par rapport aux opus précédents. Nous pensons ici à Sub-Zero qui a des coups très différents de Mortal Kombat X. Si vous étiez à l’aise avec certains personnages, ça ne sera certainement plus le même cas dans cet épisode. Finissons par l’équilibrage et la difficulté. Mortal Kombat 11 est abordable et sa difficulté se règle automatiquement, mais il n’y a pas de juste milieu : si vous n’avez pas été capable de toucher votre adversaire pendant un affrontement, il deviendra totalement inerte à votre prochaine tentative. Certains personnages sont plus faciles à manier et certains vont paraître totalement injustes tant il est facile de sortir un combo ou une attaque dévastatrice avec eux, comme par exemple Sonya Blade ou Skarlet. Mais ce n’est pas tout : la difficulté ne repose que sur du spam. L’I.A. va parfois être très mauvaise joueuse et implacable, et vous pourrez très facilement vous retrouver bloqués dans un coin à subir, attendant la fin du round, une réaction n’étant pas possible avant.

Article rédigé par Mystère Mask , le

 Mortal Kombat 11 ne révolutionne pas la série mais apporte son lot de nouveautés et, il faut le dire, est très plaisant du début jusqu’à la fin. Les défauts énumérés dans ce test sont minimes par rapport à l’expérience proposée tant celle-ci est prenante et généreuse. Avec tous ses éléments déblocables, Mortal Kombat 11 offre des heures et des heures de plaisir devant votre écran. On regrettera seulement l’équilibrage qui, parfois, mettra un frein au plaisir de jeu.

Points positifs

  • Une bonne durée de vie
  • La Krypte
  • Les tours
  • Un mode Histoire plaisant même si tiré par les cheveux

Points négatifs

  • L’équilibrage
  • Le spam
  • La difficulté automatique n’ayant pas de juste milieu
  • Assez de la famille Cage !

A propos de l'auteur

Mystère Mask

Mystère Mask

Inventeur du claquement de porte

Né en 1823 mais immortel grâce à un pacte passé avec Nicolas Cage, ce gus a eu l'idée de génie de faire breveter le claquement de porte, ainsi il empoche des royalties à chaque fois que dans le monde une porte se ferme un peu trop brutalement. C'est pour ça qu'après six titres de champion du monde poids lourd de Mahjong acrobatique il a décidé de se cloîtrer dans son chateau de Bavière dans lequel il peut passer ses journées à jouer à tout ce qu'il trouve et partager son avis... Même si personne n'en veut.

Contacter

Commentaires