Test : Resident Evil : HD Remaster

Resident Evil : HD Remaster - Nintendo Switch

Genre : Survival-horror

Date de sortie : 21 mai 2019

Genre
Survival-horror
Date de sortie
21 mai 2019 - France
Disponible sur
PC, PS3, PS4, Nintendo Switch, Xbox 360, Xbox One
Modes de distribution
Nintendo eShop

Remake complet du premier Resident Evil de 1996, Resident Evil : Rebirth (ou HD Remaster) propose une aventure plus belle, plus longue et plus complète… mais sur Switch.

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Il n’est plus à présenter et son tableau de chasse parle pour lui : Resident Evil : Rebirth est initialement sorti en 2002 sur le GameCube de Nintendo avant d’être réédité sur Wii en 2009 puis remasterisé en HD sur PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One et PC en janvier 2015 (environ sept millions de ventes cumulées). Il n’aura fallu que quatre petites années pour voir ce mastodonte ressortir une fois encore sur une console de Nintendo, comme un retour aux sources ou un bel hommage. Resident Evil : Rebirth est désormais disponible sur Switch, l’horreur à portée de poche, en somme.


Resident Evil : RE-RE-Rebirth

Si vous êtes familier du genre, de la série, voire du jeu, cette version Switch ne devrait clairement pas révolutionner votre monde. Nous faisons face ici à un portage de la version HD de 2015, sans nouvelles modifications apportées au titre. Les contrôles de la version HD avaient été améliorés et restent beaucoup plus fluides que sur le Rebirth original de 2002 (course automatique, demi-tour et déplacements facilités), mais les temps de chargement sont désormais un peu plus longs. En plus de devoir vous farcir la fameuse animation de porte, vous aurez encore deux ou trois secondes d’attente  un écran noir.

Resident Evil : Rebirth

Outre ces quelques écueils, ce Resident Evil : Rebirth reste toujours une merveille technique qui pose une ambiance inégalable. Les environnements en 3D pré-calculés sont toujours un vrai plaisir à admirer même presque vingt ans après la sortie de ce remake (et même après avoir fait le jeu une cinquantaine de fois). C’est également un vrai kiff de pouvoir jouer un peu partout et de mettre à profit le mode portable de la Switch sur un jeu que l’on n’aurait jamais imaginé parcourir de cette manière.

Resident Evil : Rebirth

En mode portable, justement, les graphismes sont fins, la fluidité au top et les ralentissements sont très peu nombreux. Sur votre télé, certains niveaux de noirs pourront paraître légèrement pixélisés par moments (défaut qui avait déjà été noté dans les versions PS4 et Xbox One) mais, globalement, l’expérience pour les yeux reste très confortable.

Resident Evil : Rebirth

Article rédigé par Lorris , le

Cette version Switch de Resident Evil : Rebirth, bien que fainéante, reste un grand oui pour les fans de la série ou les joueurs n’ayant jamais touché à ce bijou de remake. La replongée dans le manoir Spencer est toujours un vrai plaisir et rien que le fait de pouvoir y jouer de manière nomade est un argument de taille pour les fans de la première heure… même pour 30€.

Points positifs

  • Les graphismes soignés
  • La fluidité
  • L'ambiance
  • Le mode portable

Points négatifs

  • Le prix pourra en décourager certains
  • Les chargements

A propos de l'auteur

Lorris

Lorris

Fin limier du mot

Jean-Claude Van Damme au corps, Jean-Claude Dusse dans la tête. C'est parfois l'inverse.

Contacter

Commentaires