Test : La Grande Aventure Lego 2 : Le Jeu Vidéo

La Grande Aventure Lego 2 : Le Jeu Vidéo - Nintendo Switch

Genre : Action / Aventure

Date de sortie : 26 février 2019

Genre
Action / Aventure
Date de sortie
26 février 2019 - France
Développé par
TT Games
Edité par
Warner Bros. Interactive Entertainment Inc.
Disponible sur
PC, PS4, Nintendo Switch, Xbox One
Modes de distribution
Boutique
Nintendo eShop
PEGI
 Interdit aux moins de 7 ans

Rebelote : après avoir adapté le sympathique film Lego : La Grande Aventure en jeu vidéo, TT Games s’est occupé de sa suite, sobrement intitulée La Grande Aventure Lego 2. Alors, est-ce que comme pour le premier opus ‘’tout est super génial’’ ? C’est ce qu’on va voir.

Test effectué à partir d'une version PS4

Vous avez l’habitude des jeux Lego ? Alors oubliez tout ce que vous savez, car ce La Grande Aventure Lego 2 : Le Jeu Vidéo ne ressemble pas du tout à ses aînés. A la place, il prend exemple sur le très moyen Lego Worlds, qui mettait de côté la narration et les niveaux mêlant combats et énigmes pour faire un peu bosser l’imagination du joueur en lui laissant la liberté de faire un peu tout ce qu’il voulait. Sauf que voilà : la formule ne marche pas, mais alors pas du tout. Certes, nous regrettions dans tous nos tests des opus précédents que les équipes de TT Games ne prenaient pas assez de risque et nous resservaient toujours plus ou moins la même chose. De toute évidence, nous n’étions pas les seuls puisque les développeurs ont fini par répondre à ces doléances. Malheureusement, le résultat n’est clairement pas à la hauteur des espérances que pouvaient avoir les fans de la série.

Tout est super pareil

Mais commençons par le commencement. Le joueur retrouve Emmet, toujours aussi tête en l’air et habitant désormais une version post-apocalyptique de Bricksburg avec tous ses amis, comme Lucy et Batman. Mais la chose va très vite mal tourner puisque des Lego Duplo vont attaquer tout ce beau monde et une inconnue va en profiter pour kidnapper les compagnons de notre héros. La mission de ce dernier sera donc de retrouver ses amis et de montrer tous ses talents de Maître Constructeur pour sauver le monde. Voilà pour l’histoire, qui n’est très clairement pas le point que les développeurs ont voulu mettre en avant, à l’instar du Lego Worlds évoqué plus haut. La narration peine à trouver son rythme et les fans devront uniquement se contenter de la voix off de Lucy, ce qui manque clairement de punch par rapport aux cinématiques et nombreux gags de d’habitude. Comme pour les premiers épisodes, tous les personnages – hormis donc la demoiselle – ne sont par ailleurs pas doués de parole et se contenteront de discuter en une sorte de yaourt loin d’être aussi mignon que celui d’un Animal Crossing, par exemple. Bref, autant dire que l’on se désintéresse bien rapidement de l’histoire pour se concentrer sur le gameplay…

La Grande Aventure Lego 2 : Le Jeu Vidéo

Hélas, celui-ci ne se montre pas plus convaincant. Une fois encore, les équipes de TT Games ont totalement changé la formule des épisodes traditionnels. Si des phases de combats sont bel et bien de la partie, oubliez les petits tas de briquettes à changer en objets afin de résoudre une énigme et de progresser. Ici, il faudra d’abord récolter les fameuses briques, disponibles en tout un tas de couleurs, puis choisir l’objet que l’on désire construire grâce à un plan en général récupéré 10 secondes plus tôt et hop, c’est fini. Pas besoin de réfléchir, juste d’appliquer ce que le PNJ a demandé juste avant. Car c’est ainsi que progresse ce La Grande Aventure Lego 2 : Le Jeu Vidéo (et désormais on le nommera simplement LGAL2) : un personnage vous donne une mission et vous la réalisez pour progresser. Le problème, c’est que cette manière de faire ne met finalement pas grand-chose à profit, si ce n’est un peu d’exploration pour trouver les briques manquantes (et encore, elles sont bien souvent juste à côté !). Pas de gentil casse-tête ici, ni même de pouvoirs spécifiques aux personnages nécessitant de switcher régulièrement (on peut faire quasiment tout le jeu avec un seul héros). Tout se fait toujours de la même manière, rapidement et très automatiquement. De quoi bien vite se lasser de tant de répétitivité.

La Grande Aventure Lego 2 : Le Jeu Vidéo

Voyage au bout de l'ennui

Ce n’est finalement qu’à la fin de ses niveaux que LGAL2 a un petit sursaut d’inventivité via ses combats de boss gigantesques. Ici, il faudra réfléchir un peu car ils ont tous une manière différente d’être vaincus. Par exemple, le tout premier (durant le tutoriel) doit être électrocuté plusieurs fois, en utilisant divers éléments du décor, pour être assommé. S’ensuit ensuite à chaque fois une petite phase de plate-forme ‘’à l’ancienne’’ permettant de se rapprocher pour finalement le frapper. De bonnes idées malheureusement trop peu exploitées puisque n’étant appliquées qu'aux boss… Les fans de collectionnite seront tout de même ravis de retrouver quelques petites choses à récupérer, même si les briques dorées et les minikits ont disparu, à l’image des pièces maîtres qui sont aussi nécessaires à la progression dans l’histoire. Dommage que cette recherche doive se faire dans des décors désespérément vides… Enfin, on a aussi beaucoup aimé le pistolet à stickers, mais uniquement pour se courir après avec un ami (la coopération étant heureusement de la partie) et se paralyser une poignée de secondes en se tirant dessus. On s'amuse comme on peut...

La Grande Aventure Lego 2 : Le Jeu Vidéo

Enfin, impossible de finir sans évoquer le côté technique du nouveau bébé de chez TT Games. Et, là encore, le boulot n’est clairement pas à la hauteur. Si les épisodes Lego n’ont jamais brillé par leur réalisation, la faute à de nombreux bugs et autres soucis visuels qui n’ont jamais été corrigés, ce LGAL2 place la barre encore plus haut. Les temps de chargement sont affreusement longs, les ralentissements sont légion, l’ambiance sonore est quasiment inexistante, les environnements sont désertiques, il n’est pas rare de se bloquer quelque part et la caméra n’a jamais été aussi insupportable. A peine s’approche-t-on d’un mur que cette dernière se met à faire n’importe quoi en se bloquant ou en montrant l’intérieur des décors… Clairement, c’est honteux de délivrer une chose pareille en 2019.

Article rédigé par Shauni Chan , le

Que s’est-il passé chez TT Games pour que les développeurs nous livrent un La Grande Aventure Lego 2 : Le Jeu Vidéo aussi médiocre ? Difficile à dire, mais toujours est-il que les fans devraient faire l’impasse sur cet épisode, qui réalise l’exploit d’être encore moins bien réussi que Lego Worlds. Techniquement honteux, il propose un gameplay répétitif et trop facile pour être intéressant (seuls les combats de boss relèvent un peu le niveau), et sa narration sans rythme passe au second plan. Après pas moins de trois épisodes sortis en moins d’un an (Lego Les Indestructibles 2 en juin 2018 et Lego DC Super-Villains en octobre de la même année, aux côtés de celui qui nous intéresse aujourd’hui), peut-être serait-il temps de mettre un peu la licence de côté, ou au moins de prendre un peu plus de temps pour peaufiner chaque jeu ?

Points positifs

  • Les combats de boss
  • Toujours de la collectionnite
  • Le pistolet à stickers (surtout en coop’)

Points négatifs

  • Une honte techniquement
  • Gameplay répétitif, sans intérêt ni challenge
  • On s’ennuie quand même très vite
  • Narration mal rythmée
  • Bien bien vide

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires