Kunai

Kunai - Nintendo Switch
Switch
Partager
Développé par TurtleBlaze et édité par The Arcade Crew, Kunai est un jeu respectant la pure tradition des metroidvania : exploration, combat, équipement, repeat.

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Kunai est un metroidvania avec une fraîche saveur de plateformer qui se déroule dans un monde post apocalyptique (tiens, c’est original) dont la chute a été provoquée par une humanité probablement dépassée par sa vanité, et accessoirement par une intelligence artificielle robotisée aussi maléfique qu’impitoyable (hello Skynet). Réalisé en Pixel Art avec une colorimétrie minimaliste, vous incarnez (incuircuitez ?) une tablette androïde et Ninja, seul espoir de l’humanité survivante pour affronter des hordes de robots surmontés d'écrans à tube cathodique. Vous êtes l’élu et vous allez sauver le monde.

12-Inch Ninja

Tabby, c’est vous : une tablette expressive montée sur un corps robotique et vous venez de vous faire catapulter dans un monde ravagé par une guerre qui a vu l’humanité disparaître... ou presque. Une poignée de survivants épaulés par des robots rebelles et pleins d’humour se met en quête de sauver la planète, et de vous aider à mener à bien cette mission. Ces compagnons se retrouvent à différents endroits de la carte et ce sont eux qui balisent votre parcours tout en développant la narration, elle aussi minimaliste.

Kunai

Parlons de vos armes, directement sorties d’un film de John Woo : elles sont acquises au fur et mesure de votre progression dans le jeu. Vous débutez avec un katana, votre arme de choix qui vous aidera à consciencieusement découper vos adversaires ainsi qu’à parer les projectiles qui vous seront destinés. L’acquisition d’un double grappin (les Kunai) vous permet de vous harponner aux surfaces et de vous propulser dans les trois dimensions. La combinaison de ces deux outils décuple vos capacités de combat et d’exploration. Ainsi, à chaque nouvelle arme découverte, de nouvelles possibilités s’offrent à vous, en combat ainsi qu’en exploration. Chaque arme peut être utilisée de manière détournée pour atteindre des zones auparavant inaccessibles. Vous avez la possibilité d’améliorer vos armes contre la monnaie locale dans des “Tabb store” lorsque vous vous tenez à proximité de l’une des rares bornes Wi-Fi disséminées dans l’univers de Kunai.

Kunai

Exploration cybernétique

La découverte de l’environnement se fera initialement sans carte, ce qui pourra décontenancer certains (dont l’auteur de ces lignes). On peut se retrouver facilement à errer dans la ville, sans but et sans mobile. Une acquisition d’une puce de localisation plus tard et tout va mieux, le monde labyrinthique qui s’étend devant vous devient plus compréhensible, votre serviteur retrouve des couleurs. Vous pourrez vous promener librement dans ce monde monochromatique, dont certains endroits ne sont accessibles qu’une fois certaines tâches accomplies ou armes acquises. 

Kunai

La progression dans le monde est techniquement abordable, si ce n’est quelques passages punitifs qui vous demandent de la dextérité et de la patience. Couloirs, tunnels, conduits verticaux qui mènent de chambre en chambre, parois à escalader : certains tableaux sont très ingénieux et vous procureront beaucoup de plaisir. En revanche, il vous sera parfois nécessaire de retourner sur vos pas et les agréables tableaux que vous venez de passer deviennent alors une épreuve fastidieuse : une mécanique de voyage rapide aurait été la bienvenue. Il sera de surcroit difficile de bien cerner vos objectifs et, malgré la présence de vos compagnons-balises, il est probable que vous perdiez occasionnellement le fil de votre progression. En dernier recours, vous pourrez toujours appeler ‘le chef’ de la résistance via votre téléphone pour vous faire rappeler votre objectif principal. La découverte de coffres contenant des chapeaux à collectionner ou des fragments d’extension de vie enrichira vos objectifs sans pour autant se montrer indispensable. Certains de ces coffres se trouvent dans des zones cachées dont la découverte est due au hasard. De ce fait, l’absence de processus de réflexion n’engagera malheureusement pas le joueur à vouloir les découvrir. Pour épicer votre parcours, quelques quêtes secondaires pourront amuser les joueurs hardcore, notamment une course contre la montre bien velue ou encore la collecte de tous les chapeaux du jeu.

Kunai
En conclusion, Kunai est un metroidvania de très bonne facture dont le punch, la fluidité et la finition minimaliste vous feront oublier ses petits défauts. L'adaptation du jeu de TurtleBlaze sur la Switch est, en plus d’être une évidence, très réussi aussi bien en mode portable qu’en mode docké.
24 février 2020 à 12h01

Par

Points positifs

  • Rythme rapide et agréable
  • Techniques de combat dans les trois dimensions de l’espace grâce aux grappins
  • Grande polyvalence d'utilisation des armes
  • Jeu aux graphismes minimalistes, parfait pour la Switch

Points négatifs

  • On se perd un peu
  • Un poil court (6h de jeu)

Jeux similaires

Travis Strikes Again : No More Heroes

Black Future '88

Daemon X Machina

  • Genre : Action de Mecha
  • Date de sortie France : 13 septembre 2019
  • Développé par : Marvelous AQL
  • Edité par : Nintendo
Revenir en haut