Test : BOXBOY! + BOXGIRL!

BOXBOY! + BOXGIRL! - Nintendo Switch

Genre : Réflexion / Plates-Formes

Date de sortie : 26 avril 2019

Genre
Réflexion / Plates-Formes
Date de sortie
26 avril 2019 - France
Développé par
HAL Laboratory
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Nintendo Switch
Modes de distribution
Nintendo eShop

Originellement sortie sur 3DS, la sympathique série des BOXBOY! s’exporte désormais sur la Nintendo Switch avec un tout nouvel opus baptisé BOXBOY! + BOXGIRL!. L’occasion pour Hal Laboratory, studio essentiellement connu pour ses Kirby, de proposer toujours plus de casse-tête alors que l’on pensait que le petit cube ne reviendrait plus, le dernier épisode en date ayant répondu au nom de BYE BYE BOXBOY!

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

BOXBOY! + BOXGIRL! reprend donc le principe de base des autres épisodes, à savoir de très courts niveaux tout en 2D mettant en scène un personnage cubique pouvant créer d’autres cubes afin de résoudre les puzzles qui se dressent en face de lui, comme par exemple des plates-formes difficiles à atteindre. En fonction des niveaux, Qbby, de son petit nom, a ainsi la possibilité de créer un certain nombre de cubes à la fois, de les poser et les déplacer à son gré, sachant que dès qu’il crée une nouvelle ‘‘chaîne’’ de blocs, les anciens disparaissent. Évidemment, avec un tel principe de base, le level design doit se montrer irréprochable, et force est de constater que les développeurs ont une fois de plus fait un très bon boulot, d’autant plus que le joueur débloque des pouvoirs permettant de renouveler les énigmes (comme faire des crochets permettant de s’agripper). Si certaines zones vont forcément un peu se ressembler, on apprécie de parcourir tous ces endroits en faisant gentiment chauffer nos petites cellules grises, le tout devenant de plus en plus complexe même si rien n'est jamais insurmontable. La vraie difficulté du titre réside dans le fait d’obtenir un 100% à chaque fois, ce qui correspond à une ou plusieurs couronnes à récupérer par niveau, ainsi que jusqu’à trois médailles.

La vie en cube

Et si les couronnes sont physiquement présentes dans ces niveaux, les médailles ne sont attribuées qu’à la fin, en fonction du nombre de cubes créés pour atteindre la porte finale. Évidemment, moins le nombre de cubes est grand et plus le joueur obtient de médailles. Là encore, si le tout est assez aisé en début de partie, la chose se complique au fur et à mesure de la progression, BOXBOY! + BOXGIRL! devenant de plus en plus radin en ce qui concerne les médailles offertes. Toutes ces récompenses permettent d’acheter dans le magasin du jeu différentes petites choses, comme des éléments de personnalisation ou des musiques. Mais ce n’est pas tout, puisqu’il est aussi possible d’acquérir des bonus à équiper et utiliser dans les niveaux, comme par exemple une invincibilité temporaire, certains éléments venant tuer le personnage en un coup (les lasers, par exemple). Mais, comme dit précédemment, les mondes à visiter ne sont pas bien compliqués et donc ces bonus s’avèrent être assez secondaires. Enfin, chaque puzzle peut délivrer un indice, là encore en échange de cette ‘’monnaie’’ ingame.

BOXBOY! + BOXGIRL!

Possédant déjà un bon nombre de niveaux à terminer seul, ce BOXBOY! + BOXGIRL! possède également tout un pan coopération en local. En compagnie de Qudy, le pendant féminin de Qbby, deux joueurs (il est possible de contrôler les deux personnages seul, mais de toute évidence c’est bien plus agréable avec un ami) peuvent donc découvrir de nouveaux niveaux répartis en plusieurs mondes. Ici, l’aide est forcément de mise et il faudra donc se coordonner pour mener à bien chaque puzzle. Si le mode solo est déjà bien prenant, ce mode multi se montre encore plus agréable à parcourir, d’autant plus qu’il ouvre toujours plus de possibilités, même si l’on aurait tout de même aimé que les développeurs en profitent pour proposer des niveaux plus longs à terminer. En l’état, il ne faut en général qu’une poignée de minutes pour atteindre la porte finale. Heureusement, le nombre de puzzles plus que conséquent, avec pas moins de 270 niveaux à terminer, permet de contrebalancer la chose. Tout comme le fait qu’une troisième campagne, mettant en scène un personnage non carré, est aussi présente et offre là encore de nouvelles possibilités de gameplay…

Article rédigé par Shauni Chan , le

Pour son arrivée sur la Nintendo Switch, BOXBOY! + BOXGIRL! a fait les choses en grand, avec trois campagnes à terminer sur pas moins de 270 niveaux. Comme pour les opus précédents, tous ces puzzles sont agréables à résoudre, même si certains endroits se ressembleront forcément, et l’ajout d’un mode coop’ permet clairement de faire souffler un petit vent de fraîcheur à la licence. Bref, un bon petit jeu de casse-tête à posséder sur la machine hybride pour tous les fans du genre.

Points positifs

  • Un level design toujours très soigné
  • Des casse-tête sympas à résoudre
  • Trois campagnes à parcourir
  • Le mode coop’ en local, vraiment très agréable
  • 270 niveaux à terminer…

Points négatifs

  • ...Avec forcément des répétitions dans les situations au bout d’un moment
  • On aurait aimé des niveaux plus longs pour la coop’
  • On n’aurait pas été contre un peu plus de challenge pour la résolution des puzzles

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires