Test : Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r] - Nintendo Switch

Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r] - Nintendo Switch
Partager
Spécialiste du jeu de baston en 2D depuis deux décennies et surtout connu pour sa série Melty Blood, French Bread revient avec la dernière version de sa licence Under Night In-Birth. Ce retour sera-t-il gagnant ou celui de trop ?

Test effectué à partir d'une version PS4

Tout d’abord, il s’agit quand même ici d’un titre extrêmement long. Vous m’excuserez donc d’utiliser l’abréviation UNIBEL pour parler du jeu. Autrement, il est possible que la moitié du test soit occupée par le titre... Pour être honnête, il n’est pas étonnant de voir un titre aussi long à la découverte du jeu et vous allez très vite comprendre pourquoi. Comme nous l’avons dit dans notre introduction, le studio French Bread est connu (surtout au Japon) pour son jeu Melty Blood. Si le titre Melty Blood ne vous dit rien, c’est normal : c'est en fait l’adaptation en jeu de combat d’un visual novel nommé Tsukihime. Tsukihime fut un énorme succès au Japon et, de ce fait, ce fut aussi le cas pour Melty Blood (adaptation en manga, en anime et autres produits dérivés). Cette expérience marqua profondément le studio, et c’est pour cela que lorsque l’on met les mains sur UNIBEL on ne met pas seulement les mains sur un simple jeu de combat en 2D, on met les mains sur un jeu de combat en 2D doublé d’un visual novel. 

Because the night

Nous sommes donc en face d’un genre très rare : le jeu de combat à histoire. Mais il faut être honnête, l’histoire n’est pas indispensable pour jouer à UNIBEL, et French Bread a eu la bonne idée de donner le choix aux joueurs. Ainsi, en commençant, vous pourrez choisir le classique mode Arcade qui permet d’affronter d’autres combattants un par un jusqu’au dernier boss ou le mode chronique qui, lui, s’articule autour de l’histoire de tous les personnages. Et des personnages, il y en a beaucoup, alors vous aurez des heures et des heures de lecture devant vous. Car oui, c’est comme ça que se passe l’histoire : des images fixes avec du texte et des dialogues qui défilent dans la pure tradition visual novel. Accrocher à l’histoire dépendra de chacun. Soit vous aimerez son côté shônen et serez aspiré, soit vous ne pourrez pas passer outre les longueurs du début.

Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r]

Car oui, il y a bien évidemment des longueurs, comme par exemple dans une scène où deux protagonistes débattent sur la longueur des jupes... Mais, comme dans beaucoup de visual novel, il faudra s’accrocher pour arriver au cœur de l’histoire et au plus intéressant. L’histoire en elle-même nous présente Licht Kreis, une organisation combattant des « monstres » et les personnes utilisant leur pouvoir, le Exe, à mauvais escient. Un membre de Licht Kreis est envoyé au Japon pour enquêter sur un cas bien particulier mais ce ne sera pas de tout repos à cause de Paradox, l’organisation ennemie et la fameuse Under Night. Comme dans tous les visual novels, il y aura des histoires et des sous-histoires et des sous-sous-histoires, et faire un résumé complet serait impossible. Sachez juste que si vous vous accrochez, vous pourrez vraiment apprécier le scénario ainsi que tous les personnages présentés.

Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r]

CTRL+C CTRL+V


Mais, à la base, nous sommes quand même en face d’un jeu de combat. Alors, qu’en est-il de la partie baston ? Tout d’abord, il faut savoir qu'UNIBEL n’est pas un nouveau jeu mais bien la dernière mise à jour d’un titre sorti en 2015, un peu comme ce que Ultra Street Fighter II : The Final Challengers est à Street Fighter II. Cette dernière mise à jour inclut de nouveaux coups pour les personnages existants, un rééquilibrage et l’ajout au casting d’un petit nouveau répondant au nom de Londrekia. Le jeu datant à la base de 2015, nous sommes donc en face de ce qu’on pourrait appeler un jeu de combat 2D moderne. Pourquoi ? Le système de combat est loin de la série Street Fighter : en 2008, Arc System Works est arrivé avec sa série Blazblue et, depuis, son système de combat a eu une influence non négligeable sur beaucoup de nouveaux jeux de baston 2D sortis par la suite. C’est d’ailleurs Arc System Works qui édite UNIBEL au Japon, comme quoi tout se rejoint.

Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r]

Pour creuser un peu plus, chaque personnage a son style de combat, mais la plupart utiliseront une arme blanche et leurs jambes. Vous aurez la possibilité de frapper plus ou moins fort avec trois boutons, et le dernier servira à charger son énergie qui remplira une jauge en bas de l’écran. Cette jauge se remplit d'ailleurs aussi en infligeant des dégâts à son adversaire. Une fois la jauge pleine, on pourra l’activer soit en rendant ses coups plus forts, soit en utilisant un coup spécial encore plus fort que la normale. Car oui, il y a des coups spéciaux à base d’arcs de cercle ou de deux boutons pressés en même temps. Là où UNIBEL se démarque des jeux de combat 2D old school et se rapproche plus d’une production d'Arc System Work, c’est dans son utilisation d’un certain bouton… Beaucoup le détestent et pourtant il est toujours là.

Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r]

Un bon poing

Vous savez, le bouton coup de poing ou attaque de base que vous pouvez presser en continu pour effectuer des combos. Si ça rend le tout plus facile à prendre en mains rapidement, ça enlève beaucoup d’intérêt dans les combats. Il est même possible de passer les combats en utilisant un seul bouton, et c’est extrêmement frustrant. D’ailleurs, puisque nous y sommes, l’IA n’offre pas de grande résistance et on pourra passer le mode Arcade en moins de 10 minutes. Mais c’est sûrement parce qu'UNIBEL a été conçu pour jouer à plusieurs, et c’est dans les affrontements contre des adversaires humains que nous trouverons du challenge et non ailleurs. La technique est d’ailleurs très satisfaisante, l’action est nette et les graphismes passent parfaitement.  

Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r]

Au niveau contenu, UNIBEL est très généreux et il sera possible de passer des heures et des heures dans les différents modes de jeu. Le seul souci serait au niveau des objets de customisation à débloquer pour les personnages. En fait, seule la couleur peut être changée : tous les personnages n’ont qu’un seul design qui ne peut pas être modifié, mais c’est un problème très secondaire. Car il y a un plus gros problème : malgré un univers plutôt intéressant pouvant par instants rappeler Darkstalkers, UNIBEL souffre du problème de beaucoup de jeux très japonais arrivant dans nos contrées. UNIBEL n’est pas mauvais, loin de là, mais il est standard.

Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r]

Combat verbal

Une explication très simple : Persona 4 Arena est un jeu de combat reposant sur le même concept combat / visual novel. Même le système de jeu (avec de très petites exceptions) est très similaire. Cependant, Persona 4 Arena a les personnages et l’univers de Persona 4 pour lui. Persona 4 Arena a été choisi pour l’exemple, mais on aurait pu aussi prendre Jojo’s Bizarre Adventure ou encore Blazblue. Le problème d'UNIBEL, c’est qu’il propose la même chose que d’autres, et que contrairement aux autres il n’a rien qui pourrait lui permettre de sortir de la masse. Alors oui, nous avons des bases très solides, mais parfois les bases ne suffisent pas...
Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r] est un bon jeu de combat. Même s’il ne propose rien de nouveau, il est quand même possible de s’amuser pendant des heures dessus. Si vous aimez les longs visual novels avec des histoires d’adolescents sauvant le monde et les jeux de combat bien faits, alors voilà un titre pour vous. Si vous n’aimez que l’un des deux genres, passez votre chemin. Et si vous jouez déjà à l'un des jeux mentionnés dans le test, alors il y a peu de chance qu'Under Night In-Birth Exe:Late[cl-r] vous occupe très longtemps.
27 février 2020 à 12h14

Par

Points positifs

  • Solide
  • Généreux
  • Un jeu de combat classique...

Points négatifs

  • ...Mais parfois trop classique
  • Peu de challenge de l’IA
  • Des scènes vraiment très longues dans la partie visual novel

Jeux similaires

Mortal Kombat 11

Lethal League Blaze

  • Genre : Combat de balle
  • Date de sortie France : 12 juillet 2019
  • Développé par : Team Reptile
  • Edité par : Team Reptile

Naruto Shippuden: Ultimate Ninja Storm 4 - Road to Boruto

  • Genre : Baston aux yeux bridés
  • Date de sortie France : 24 avril 2020
  • Date de sortie USA : 24 avril 2020
  • Date de sortie Japon : 23 avril 2020
  • Développé par : CyberConnect2
  • Edité par : Bandai Namco Entertainment

Gribouillé par...

Mystère Mask

Mystère Mask

Inventeur du claquement de porte

Né en 1823 mais immortel grâce à un pacte passé avec Nicolas Cage, ce gus a eu l'idée de génie de faire breveter le claquement de porte, ainsi il empoche des royalties à chaque fois que dans le monde une porte se ferme un peu trop brutalement. C'est pour ça qu'après six titres de champion du monde poids lourd de Mahjong acrobatique il a décidé de se cloîtrer dans son chateau de Bavière dans lequel il peut passer ses journées à jouer à tout ce qu'il trouve et partager son avis... Même si personne n'en veut.
Revenir en haut