Test : Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX - Nintendo Switch

Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX - Nintendo Switch
Partager
Au fil des ans, la série ''historique'' des Pokémon a connu pas mal de spin-off. Les petites bestioles de Game Freak ont même découvert le genre du Dungeon-RPG à partir de 2006 grâce à Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours Bleue / Rouge sur DS et Game Boy Advance. Un opus qui a aujourd'hui droit à un remake Nintendo Switch baptisé Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX.

Test effectué à partir d'une version Nintendo Switch

Dans Pokémon Donjon Mystère, le joueur incarne non pas un dresseur mais un Pokémon. Ou plutôt un humain qui a perdu la mémoire et qui se réveille un beau jour dans la peau d'un Pokémon. Avant que l'aventure ne commence, il s'agit de répondre à une petite poignée de questions, les réponses permettant ensuite au titre de vous proposer une bestiole à incarner en fonction de vos traits de personnalité. Si le verdict ne vous plaît pas, il est évidemment aussi possible de choisir son héros parmi une petite liste regroupant surtout des starters. Une fois la chose faite, il faut encore se prendre un compagnon de voyage et zou, c'est parti pour l'aventure !
 

Force rouge !

Dungeon-RPG de son état, donc, Pokémon Donjon Mystère vous propose d'arpenter encore et encore des donjons générés aléatoirement, divisés en plusieurs étages et renfermant des objets, de l'argent ainsi que des Pokémon ennemis, voire parfois des boss. Le but ? Porter secours à des Pokémon (comme l'indique un peu le titre de Équipe de Secours) qui ont eu la mauvaise idée de se rendre dans les dédales de ces labyrinthes. Évidemment, cela entraîne des combats, les bestioles adverses se déplaçant aussi dans les différents étages. Le tout se déroulant au tour par tour, le joueur peut réfléchir avant de choisir quelle attaque lancer en fonction de l'adversaire, les différences de types étant bien entendu présentes (l'eau a le dessus sur le feu, le feu sur la plante, etc). Un tour par tour qui s'applique aussi aux déplacements, personne ne bougeant si vous ne bougez pas non plus.
 
Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX

Si, au départ, l'équipe du joueur ne comprend que deux bestioles (la seconde étant contrôlée par l'IA), elle peut petit à petit s'agrandir. Certains Pokémon battus voudront en effet rejoindre l'escouade qui peut grimper jusqu'à huit membres. Soit ils resteront temporairement et partiront une fois le donjon quitté, soit ils vous rejoindront pour de bon si vous avez les camps nécessaires pour les héberger, sachant que chaque type de Pokémon doit se rendre dans un certain type de camp spécifique. Au joueur de débloquer petit à petit toujours plus de camps, même si ces derniers sont pour la plupart assez chers à l'achat. Ceux qui restent pourront ensuite être affiliés à une équipe ''de base'' qui comprend trois Pokémon, même si une seconde équipe de secours peut être créée pour venir en aide à la première en cas de K.O. Ce qui implique tout de même de faire gagner de l'EXP à tout le monde, ce qui peut vite s'avérer redondant.
 
Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX

DXdiag

Et Équipe de Secours DX n'avait pas besoin de ça puisque ce jeu Switch est par essence répétitif, la faute au genre du Dungeon-RPG. On tombe vite dans une certaine routine, à parcourir ces donjons et à affronter tous ces Pokémon adverses, à ramasser des objets et de l'argent avant de ressortir, et ainsi de suite. Les environnements n'aident clairement pas, les couloirs des donjons se ressemblant tous et les décors étant vides (et aussi passablement vilains). Les soucis de déplacements n'aident pas non plus, surtout quand plusieurs Pokémon font partie de l'équipe et qu'il s'agit d'en pousser un pour rentrer dans un couloir ou, pire, faire demi-tour. Heureusement, les joueurs les moins patients sur ce sujet peuvent utiliser un système de déplacement automatique. Les combats ont d'ailleurs également droit à cette nouveauté, votre héros lançant alors tout seul la capacité la plus puissante par rapport à l'ennemi qui se trouve en face de lui.
 
Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX

Lorsqu'ils ne déambulent pas dans ces donjons, le deux Pokémon de base peuvent aussi flâner dans le hub du jeu, qui est en fait une sorte de petit village. Là, plusieurs bâtiments intéressants sont à découvrir, comme la banque (afin de déposer son argent et ne pas le perdre en cas de K.O.), le dojo (pour s’entraîner) ou encore la Poste (où aller chercher de nouvelles missions). Une petite bulle de fraîcheur entre deux sauvetages, histoire de faire un peu autre chose. C'est également l'occasion de découvrir le joli travail graphique réalisé par les équipes pour ce remake : contrairement aux donjons, le hub est vraiment très joli grâce à son aspect crayonné et coloré pouvant faire penser à un livre pour enfants. De ce côté, il n'y a franchement pas grand-chose à redire, c'est une vraie belle réussite. En tout cas en mode nomade, le tout étant bien moins fin en docké.
 
Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX

Pikachu ! Attaque Éclair !

Du côté des doléances, on regrette le côté hyper répétitif des musiques – ce qui correspond néanmoins plutôt bien au côté répétitif du gameplay – ainsi que les fréquentes chutes de rythme dont souffre ce Pokémon Donjon Mystère. Un scénario est en effet de la partie, mais il souffre d'une écriture franchement fainéante, et le fait que le tout soit destiné avant tout aux plus jeunes n'est pas une excuse. Certains passages sortent un peu de nulle part et les dialogues sont parfoiiis teeeeellement loooooooooongs ! Sans parler de certains moments qui se répètent sans que l'on ne puisse y faire grand-chose, comme par exemple le facteur qui apporte le courrier tous les matins... Bref, pour toutes ces raisons, on préférera des sessions courtes pour ne pas rapidement lâcher ce remake.
Les Dungeon-RPG sont répétitifs par nature et, forcément, Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX l'est aussi. Les donjons se suivent et se ressemblent, on avance un peu en pilotage automatique et, en dehors de l'aspect gameplay, on se lasse rapidement du scénario enfantin et souffrant de fréquentes baisses de rythme. Reste un visuel (en dehors des donjons) vraiment très joli ainsi que quelques nouveautés bien vues. A réserver tout de même sur de courtes sessions et pour les gros fans des Pokémon...
06 mars 2020 à 11h00

Par

Points positifs

  • Un hub vraiment très joli...
  • Quelques petites nouveautés sympas
  • Tout un tas d'alliés à recruter

Points négatifs

  • ...Mais des donjons vilains
  • Répétitif
  • Des baisses de rythme
  • Les déplacement sont souvent problématiques
  • Scénario secondaire

Gribouillé par...

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Twitter : Shauni_Chan

Revenir en haut