Test : Pullblox World

Genre : Puzzle avec des blocs

Date de sortie : 19 juin 2014

Genre
Puzzle avec des blocs
Date de sortie
19 juin 2014 - France
Développé par
Intelligent Systems
Edité par
Nintendo
Disponible sur
Wii U
Modes de distribution
Nintendo eShop

Après deux épisodes à fort potentiel sympathique sur la petite 3DS de Nintendo, le chat-sumo Millo débarque finalement aussi sur la Wii U pour le plus grand plaisir des joueurs. Ces derniers devront refaire fonctionner leurs petites cellules grises s'ils veulent parvenir au bout de la quantité astronomique de nouveaux puzzles disponibles dans ce Pullblox World. Mais valent-ils le coup ?

Test effectué à partir d'une version Wii U

 
 
Pullblox, c'est un concept très simple mais redoutablement efficace. Dans un mélange de plate-forme et de réflexion, le joueur doit se frayer un chemin en haut d'une certaine quantité de blocs entassés les uns sur les autres, les tirant ou poussant pour se faire un escalier improvisé. Chaque bloc peut être tiré sur trois cases – plus celle de base - mais Millo n'a pour sa part pas la capacité de sauter aussi loin : une case maximum, ce qui ne facilite pas spécialement les déplacements. Enfin, précisons qu'il est possible de se faire un petit retour dans le temps, en cas de chute par exemple ou pour corriger une erreur, via une jauge de temps extrêmement longue et donc quasi infinie.Un principe addictif qui fonctionne immédiatement et qui s'avère être très facile à prendre en main, même si la difficulté ne tarde pas à arriver, avec des pullblox de plus en plus tordus. Après avoir passé de longues heures sur 3DS avec Pullblox premier du nom puis sur sa suite Fallblox, les joueurs risquent donc de vite succomber à cette épisode inédit disponible sur l'eShop de la Wii U, malgré de bien maigres nouveautés.
 

Gonflé à blox

Évidemment, qui dit épisode inédit dit aussi puzzles inédits. Ces derniers, proposant une difficulté progressive, occuperont pendant de longues heures. Ainsi, entre le Parc Pullblox de base, les niveaux du tutoriel, les Pullblox Mystère et les Défis, cet opus atteint allègrement les 250 niveaux différents. Un chiffre qui augmente encore drastiquement lorsque l'on décide d'aller voir ce que d'autres joueurs ont créé grâce à un Atelier particulièrement bien expliqué et facile à utiliser. L'occasion de voir que certains prennent la chose très au sérieux, avec des puzzles bluffant prenant la forme de personnages Nintendo (Link version old-school, Samus en maillot de bain, des Pokémon...) ou autres icônes bien connues du jeu vidéo (MegaMan, des Chocobos...). Cerise sur le gâteau, il est extrêmement facile d'accéder à l'un de ces pullblox puisqu'ils sont jouables directement en ligne. Ceux qui préfèrent garder ces niveaux pour eux peuvent toujours le faire via l'utilisation des QR Codes. Quant aux joueurs aimant montrer leurs talents à la face du monde, ils peuvent toujours utiliser les tampons gagnés dans les différents niveaux en les intégrant dans leurs messages Miiverse.
 
 
Visuellement parlant, Pullblox World est vraiment très mignon, avec des décors tous en rondeurs et des couleurs douces. En revanche, si le passage de la 3DS à la Wii U a permis à la licence de gagner un lissage HD, elle a également perdu tout l'intérêt apporté par la portable de Nintendo, à savoir la 3D stéréoscopique. En effet, cette dernière fonctionnait à merveille avec ce concept de puzzles se situant sur plusieurs plans distincts : il était alors plus facile pour les joueurs de « lire » ces pullblox. Ici, et malgré la possibilité de bouger et faire zoomer la caméra, il est parfois plus délicat de distinguer les différents plans, sans pour autant rendre la progression impossible. Il est également dommage de perdre ce support nomade, la 3DS permettant de snacker quelques puzzles dans le bus ou la salle d'attente du médecin. Heureusement, il est tout à fait possible de jouer intégralement sur l'écran du GamePad, ce qui permet de se faire quelques niveaux tout en jetant un œil distrait sur la TV. Ou pas.
 

Article rédigé par Shauni Chan , le

Même s'il ne propose que trop peu de nouveautés, ce Pullblox World vaut clairement le coup pour ceux ayant apprécié les deux opus précédents, Pullblox et Fallblox. Avec sa quantité quasi infinie de puzzles grâce à la communauté du monde entier s'ajoutant au nombre déjà conséquent de niveaux imaginés par les développeurs, ce troisième opus occupera les joueurs de longs moments sur leur Wii U. En revanche, si l'on a gagné des décors HD, on a également perdu la 3D stéréoscopique qui fonctionnait à merveille avec ce concept addictif de puzzles sur différents plans, ainsi que le support nomade. Quoi qu'il en soit, cet épisode reste une valeur sûre pour les fans du genre.

Points positifs

  • Des niveaux inédits et de plus en plus tordus
  • Un contenu plus qu'honnête
  • Complètement addictif
  • Trop mignon
  • Les pullblox créés par la communauté (certains sont juste oufs)

Points négatifs

  • Quasi zéro nouveautés
  • Plus de support nomade
  • Plus de 3D
  • Plus de fallblox

A propos de l'auteur

Shauni Chan

Shauni Chan

Caution féminine

Détentrice d'un Baccalauréat P (pour ''platformer'') option Sonic the Hedgehog, Shauni Chan a ensuite obtenu avec brio sa licence en Nintendo, spécialisation The Legend of Zelda. Elle est devenue par la suite Docteur ès RPG japonais grâce à sa note maximale lors de l'épreuve Tales of.

Contacter

Commentaires